• France : la propagation de la gale chez les migrants à Paris se poursuit. Une maladie très contagieuse

    On croyait que la gale appartenait à un autre âge, mais elle est bien présente dans les rues de Paris. Des migrants en grande précarité y souffrent de cette maladie de la promiscuité, très contagieuse (…)

    Si aucune statistique officielle n’existe à propos de cette maladie, le Haut Conseil de la santé publique avait déjà estimé, à partir des chiffres de vente des médicaments, une augmentation de 10 % de cas détectés entre 2002 et 2010.

    Dans la « jungle » de Calais, l’Institut de veille sanitaire avait aussi estimé que la gale représentait 20% des diagnostics de recours aux soins entre fin 2015 et mi-2016. Avec le démantèlement de la « jungle » et l’afflux de nouvelles vagues de migrants, ce problème s’est déplacé à Paris, où il inquiète.

    « On ne va pas réussir à prendre tout le monde. C’est pas possible, on ne peut pas ». En face du campement sauvage de migrants porte de la Chapelle, jeudi 8 juin, Corinne Torre, responsable de la mission France de Médecins sans Frontières, sait que la clinique mobile de MSF postée là cet après-midi ne pourra effectuer que 25 à 30 consultations (…)

    Porte de la Chapelle, aux alentours du centre d’accueil pour migrants, de nombreuses personnes dorment dehors, dans des conditions d’hygiène déplorables. Certaines viennent d’arriver, d’autres disent être là depuis un mois, sans une douche ni aucun vêtement de rechange (…)

    (…) Sa transmission se fait par contact physique fréquent et répété, soit « peau contre peau », soit par le linge et la literie. Le pôle santé, implanté à l’intérieur du centre de premier accueil de la porte de la Chapelle, a détecté 157 cas de gale depuis son ouverture en novembre 2016, selon Bruno Morel, directeur général d’Emmaüs Solidarité.

    Chez les migrants qui dorment à l’extérieur, la clinique mobile de MSF en a décelé 164, sur les quelque 1 300 consultations effectuées depuis fin décembre. Si, en moyenne, plus d’un dixième des consultations mènent à un diagnostic de gale, les professionnels de santé disent en compter de plus en plus. « Aujourd’hui, cela correspond à un tiers des consultations », avance même le docteur généraliste Mondane Berthault, qui réalise toutes les consultations à la clinique mobile.

    Source : http://actu17.fr/paris-propagation-de-gale-chez-migrants-se-poursuit-maladie-tres-contagieuse/


    votre commentaire
  • Un youtubeur accuse le député-maire de Limoux, Jean-Paul Dupré (PS), d’être un prédateur sexuel

    Un youtubeur accuse le député-maire de Limoux, Jean-Paul Dupré (PS), d’être un prédateur sexuel

    08/06/2017 – 15h30 Limoux (Lengadoc Info) – Dans une vidéo publiée ce jeudi 8 juin, le youtubeur Boris Le Lay accuse le député-maire socialiste de Limoux, Jean-Paul Dupré d’être un prédateur sexuel et il en fournit ses preuves.

    Photos : DR

    Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

    http://www.lengadoc-info.com/5188/revue-de-presse/jean-paul-dupre-limoux-predateur-sexuel/


    votre commentaire
  • Nous sommes candidats à ces élections législatives 2017, sur la première circonscription de l'Ardèche.

    Avec Mathieu, nous vous présentons notre affiche de campagne, ainsi que la circulaire qui sera dans toutes les boites aux lettres des électeurs dépendants des 99 communes de cette circonscription.

    Il faut continuer le combat, et entrer en résistance, mais ensemble et soudés... Cela suffit, le monopole des partis politiques qui prétendent nous amener des solutions depuis plus de 40 ans, mais qui ne font rien d'autre, que de servir leurs propres intérêts.

    Il y a la "France apaisée", la "France fière", la "France insoumise" mais il y a surtout la France "indécise", et la France "martyrisée"... C'est justement à tous les indécis que je m'adresse en tant que candidat sans étiquette et sans aucun soutien politique !

    Je vais commencé par vous parler d'amour... l'amour de mon pays, des citoyens français, de mon département, de ma circonscription, de mon canton englobant bien entendu ma commune.

    Dans le mot amour, cela intègre de facto, aussi, le mot fidélité, comme c'est le cas pour ma femme et ma famille ainsi que bien évidemment, mes convictions qui sont fortement ancrés en moi.

    Je souhaite tout autant le maintien de cet amour, de cette fidélité, auprès des administrés de ma commune et de mon canton qui m'ont fait confiance.

    J'espère obtenir ce même amour, cette fidélité avec l'ensemble des administrés des 99 communes de la première circonscription, et que je servirai avec tout autant de dévouement que ces plus de trois ans de mandat d'élu de la république totalement honorifique et bénévole.

    J'espère évidemment avoir ce même soutien des administrés de toute ma circonscription pour ma candidature à cette élection aux législatives 2017 en leur demandant de voter pour nous !

    Étant rugbyman de longue date en pratiquant ce sport d'équipe avec toutes les valeurs qui s'y rattachent, et bien, ce sont ces mêmes valeurs que je mets en application dans ma vie de tous les jours...

    Je suis également un professionnel de la protection des biens et des personnes depuis plus de 35 ans, et je mettrais mon expérience au service des administrés.

    Ancien chef d'entreprise, je suis tout autant au fait concernant toutes les problématiques que peuvent rencontrer et subir les petites et moyennes entreprises, ainsi que la difficulté concernant la création d'emplois. Ce qui a un lien direct avec la difficulté de trouver un emploi pour les citoyens.

    Sans oublier la perte du pouvoir d'achat, les retraites au rabais pour nos seniors, le chômage de masse qui touchent toutes les tranches d'ages, etc., etc., notre profession de foi résume notre combat et notre implication, et la seule promesse envers vous est cette dernière : Vous servir et défendre 'vos intérêts !

    Ces expériences acquises sur le terrain vont me servir pour défendre "vos" intérêts !

    Dans l'attente de pouvoir vous servir... Mathieu et Alain

    L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et texte
    L’image contient peut-être : 2 personnes, texte

    votre commentaire
  •  Cher . Une école catholique hors contrat fermée par arrêté préfectoral

    • L'institution l'Angelus a été ouverte en 2010.L'institution l'Angelus a été ouverte en 2010. | Capture GoogleMaps

     

     

    Une enquête judiciaire a été ouverte vendredi en raison de soupçons de maltraitance d'élèves et d'agressions sexuelles dans une école catholique hors contrat du Cher.

    L'école « L'Angelus », qui accueille 109 élèves, a été fermée par arrêté préfectoral jusqu'aux vacances d'été, « sur le fondement de la protection de l'enfance, au regard de l'enquête judiciaire en cours », a annoncé la préfecture vendredi soir.

    Une vaste opération de gendarmerie a été lancée vendredi matin pour mener la perquisition dans les locaux de l'école, située à Presly (Cher). Une soixantaine d'enfants ont également été auditionnés.

    L'opération a été décidée « dans l'intérêt des élèves »« suite à des informations venues à la connaissance de l'Éducation nationale » concernant cet établissement hors contrat, a indiqué le procureur de la République de Bourges, Joël Garrigue, qui était sur place durant toute la journée.

    Ouverte en 2010

    « Il ne s'agit pas d'éléments de dysfonctionnement, mais constitutifs d'infractions pénales : des mauvais traitements sur des enfants (violences, privations de repas, punitions à caractère corporel...) et des soupçons d'infractions de nature sexuelle », a précisé le magistrat.

    Le procureur a également évoqué des soupçons de « travail dissimulé » et d'« infractions d'ordre économique et financier » ou d'« escroquerie ».

    Le directeur de l'institution, l'abbé Régis Spinoza, a été placé en garde à vue, essentiellement pour s'assurer de sa présence durant la perquisition, a indiqué le magistrat. Le religieux devrait être libéré dans la soirée de vendredi, a-t-il précisé.

    Ouverte en 2010, l'école catholique traditionaliste « L'Angelus » accueille des élèves, du primaire au lycée, avec « l'Évangile » comme « ligne de conduite », est-il indiqué sur le site internet de l'établissement.

    http://www.ouest-france.fr


    votre commentaire
  • Vu mardi soir sur M6 : la Mercedes de Lady Di était une épave

     

    La berline transportant Lady Diana et Dodi Al-Fayed aurait été plusieurs fois accidentée avant l'accident fatal de la nuit du 31 août 1997. 

    Capture d'écran M6
     
     

    Tout semblait avoir été dit sur les circonstances de l'accident de voiture qui a coûté la vie à la princesse Diana, la nuit du 31 août 1997 dans un tunnel proche du pont de l'Alma, à Paris. C'était compter sans «l'Incroyable Révélation» promise mardi soir par M6, qui avait ainsi titré son émission.

    La voiture en cause

    Les auteurs de l'enquête, l'agence Tony Comiti et les journalistes de «Paris Match», auteurs du livre «Qui a tué Lady Di ?», ne se sont pas contentés de retracer la nuit tragique et les pistes suivies à l'époque à grand renfort de témoignages. Outre les reconstitutions grandeur nature, leurs recherches se sont focalisées sur un élément jusqu'alors négligé : l'état de la Mercedes dans laquelle roulait Diana lors de son accident. Les journalistes ont découvert qu'elle avait été plusieurs fois volée et accidentée

    «On considérait que c'était une voiture dangereuse. Elle était foutue», avance Eric Bousquet, le premier propriétaire à qui le véhicule avait été dérobé avant que son voleur ne fasse des tonneaux sur une route de campagne en 1994. L'épave avait pourtant été réparée et revendue au patron d'une agence de location. Un ancien chauffeur de cette agence avait des doutes et le raconte pour la première fois : «La voiture n'était pas fiable. On sentait qu'elle ne tenait pas aussi bien la route.» De quoi nourrir d'autres questions... à défaut de trouver toutes les réponses.

      Le Parisien

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique