• Surtout pas Madame Le Pen comme candidate des patriotes !

    L'auteur

    L’avenir des patriotes avec madame Le Pen

    Je n’ai plus aucune confiance en madame Le Pen qui est incapable de tenir une ligne politique cohérente. Elle aura lâché trop de lest, viré trop de patriotes, accepté d’avaler trop de couleuvres pour tenter de s’élever vers ce qu’elle pense être l’honorabilité de partis dit républicains.

    Elle pourra toujours escalader la Tour Eiffel à mains nues, avec le drapeau européen comme seul vêtement, pour prouver sa sincérité, ou bien aller à Auschwitz-Birkenau à genoux, jamais elle n’aura la bénédiction de la bien-pensance médiatique, des européistes, des cercles de la finance et même des Français lambda lobotomisés par la propagande des télévisions.

    C’est que je disais à mes amis juifs de ma ville quand ils me disaient, « dis à Marine qu’elle aille à Auschwitz pour se démarquer de son père ».

    On ne respecte que ceux qui ont de la moelle, du courage, des convictions et de la force. Madame Le Pen n’a pas de convictions. Elle oscille trop souvent. Trahit des patriotes comme elle l’a fait pour Valérie Laupie à Tarascon et pour d’autres qu’elle liquide en douce dans son bureau politique.

    Madame Le Pen veut en finir avec « l’héritage » de son père qui pourtant, avec le recul, n’a pas dit que des saillies trop implicites, trop souvent marquées et qui, par son éclairage gênant pour les « idiots utiles » a été mis volontairement au banc des accusés, sur des sellettes injustes, sous l’angle du racisme.

    Ce qu’il disait sur un proche avenir où les Français raseront les murs face à l’immigré est devenu une réalité. Non seulement ils rasent les murs, mais ils se font égorger silencieusement avec en prime, la quasi-obligation de dire « vous n’aurez pas ma haine ». Où sont les rages et les colères de madame Le Pen face à cette violence ?

    Elle veut se sortir ce qu’elle pense être une gangue, alors que son action devrait être simplement patriote. Elle s’oblige à des contorsions pitoyables comme celle, impardonnable, de considérer que l’islam est compatible avec l’égalité des sexes, les droits des femmes à vivre libres, le droit d’apostasier, c’est-à-dire de changer de religion ou de ne plus en avoir, ainsi que le droit d’avoir une relation sexuelle avec qui l’on veut, y compris avec un partenaire du même sexe sans risquer, comme l’affirme le Coran, la mort.

    Où est la compatibilité ? J’attends qu’elle l’explique, qu’elle lise ce livre effrayant qu’est le Coran, ou qu’elle se taise à jamais. J’attends qu’elle comprenne que le Mein Kampf islamique est le livre de chevet de tous les islamistes qui veulent faire la loi en France.

    Madame Le Pen c’est trop de déclarations ambiguës, et sa dernière sortie qui est de comprendre l’indigéniste Danièle Obono, l’amie de l’antisémite, homophobe, raciste anti-Blancs qu’est Houria Bouteldja . Sa “collègue députée” qui  se vante du « Nique la France », et qui refuse de dire « Vive la France ».  Madame Le Pen a bien dit qu’elle avait eu raison de porter plainte contre un des rares hebdomadaires patriotes.  Sur la base d’un dessin ! Madame Le Pen n’a donc pas lu le roman d’été de Valeurs Actuelles. Madame Le Pen n’a pas lu le Coran et particulièrement les sourates assassines, liberticides et misogynes. Qui représente-t-elle, finalement ?

    Madame Le Pen est intrinsèquement de gauche comme le dit Éric Zemmour, elle est une enfant de mai 1968. Une gosse de riche dont la colonne vertébrale a acquis une certaine souplesse en fonction des besoins.

    Je ne juge pas. Cela a dû être très dur d’être la fille d’un homme jeté en pâture aux chiens mondialistes, d’avoir vécu l’explosion d’une bombe chez elle, chez ses parents, d’être mise en danger, d’être insultée de l’école à la fac, d’avoir été mise en avant par le divorce de ses parents avec toute la boue qui s’en est ensuivie.

    Je ne juge pas la femme, ses rouages psychologiques, son besoin d’équilibre, mais je juge celle qui prétend nous représenter, nous les patriotes, les amoureux d’une France que nous voyons disparaître peu à peu.

    Je suis certain que cette femme, madame Le Pen, agira si elle prend le pouvoir, comme un vulgaire Nicolas Sarkozy et prendra des ministres de l’autre bord et même des gauchistes. C’est mon sentiment, ma conviction.

    Qu’y a-t-il d’autre ? C’est le désert des candidats patriotes. Tous ceux cités ne sont pas connus, ou ils n’ont pas les moyens financiers, voire les connaissances pour avoir les 500 parrainages. Pas plus Jean Messiha que d’autres.

    Je ne rejoindrai pas les commentaires abjects de certains sur l’édito de Cyrano qui se disent patriotes, et insultent un homme de talent, et un patriote sincère en le réduisant à ses origines égyptiennes, en le traitant d’Arabe, prouvant de fait qu’ils sont de profonds ignares et sont dignes du raciste gauchiste Pierre Henry.

    Les Coptes sont les descendants des premiers Égyptiens bien avant la colonisation violente, au sabre, de l’Égypte par les Arabo-musulmans. Un peu comme nos Gaulois avant l’invasion de Rome avec des conséquences dramatiques pour l’Égypte, ce que nous n’avons pas connu dans ce qui est devenu la France par la suite.  

    Jean Messiha est né en 1970 au Caire, d’un père diplomate égyptien chrétien copte et d’une mère chimiste « élevée chez les sœurs du Caire ». Doit-il en avoir honte ? 

    Je ne crois plus à une solution autre que violente. Par une prise de pouvoir par la force. Tout cela ne me réjouit guère n’étant pas pour un coup d’État sauf, s’il y avait un Bonaparte invisible pour le moment, avec un Murat et un Lucien à ses côtés pour virer tous les connards de l’Assemblée nationale.

    Le général boutant les députés à Saint Cloud

    Éric Zemmour n’ira pas au feu. Il a trop à perdre et finalement, il est bien plus utile en déblayeur d’idées, en secoueur de poubelles gauchistes, en vitrificateur de la droite molle qui aura tout trahi. Jean Messiha non plus, car il n’aura pas le soutien du RN en se mettant à dos madame Le Pen. Nicolas Dupont-Aignan fera son petit tour.

    Robert Ménard serait un candidat intéressant ! Mais il y a beaucoup de coups à prendre. Se lancera-t-il contre une Marine Le Pen qui voudra lui faire payer son échec comme elle a fait payer tous ceux qui se sont présentés sans son aval aux municipales, en sabotant leurs campagnes électorales ?

    Sinon, ce sera Macron ou un jumeau. Une copie mondialiste avec comme faire-valoir, une MLP qui se plantera. Un jeu fait d’avance et validé par tous sur le dos des patriotes.

    On pourra toujours se dire, en tant qu’électeurs, que nous aurons fait le job en votant pour elle, mais vraiment, à titre personnel, cela m’emmerde vraiment de voter pour madame Le Pen pour rien. Le pire étant une “union de la gauche” immigrationniste. 

    Gérard Brazon


    votre commentaire
  • Les racistes ne sont pas ceux que vous croyez...

    Christine Kelly, Zineb El Rhazoui, Judith Waintraub : ces trois femmes femmes ont en commun d'avoir été harcelées et menacées de mort pour le simple fait d'avoir fait usage de leur liberté d'expression. Stella Kamnga a tenu à leur rendre hommage.

    Les racistes ne sont pas ceux que vous croyez...

    votre commentaire
  • Territoires conquis par les l’islamismes.Par: Pieds Noirs 9A..

    Billet N°6246 du dimanche 20 septembre 2020..

    Territoires conquis par l’islamismes.

    La DGSI a établi en 2019 une cartographie de ces territoires conquis de l’islamisme, à la demande de Christophe Castaner, formulée après l’attentat de Villejuif. Un sujet extrêmement sensible pour l’exécutif, qui ne veut pas stigmatiser la communauté musulmane.

    Sami Aldeeb a été le responsable du droit arabe et musulman à l'Institut suisse de droit comparé de 1980 à 2009. Il dirige le Centre de droit arabe et musulman et enseigne dans différentes universités en Suisse, en France et en Italie.

    Il est l'auteur d'un grand nombre d'ouvrages et d'articles sur le droit arabe et musulman et a notamment publié en 2008 une édition bilingue du Coran (arabe -- français) restituant le texte en classant les sourates par ordre chronologique selon l'Azhar, avec renvoi aux variantes, aux abrogations et aux écrits juifs et chrétiens. Cette oeuvre a été rééditée en 2016. Sami Aldeeb a également traduit la constitution suisse en arabe.

    La version actuelle du coran doit être interdite en Europe. Seule une version chronologique de ce livre avec avertissement aux lecteurs sur son contenu devrait être autorisée, plus même : seule la partie mecquoise ! Fermeture de toutes les mosquées, etc.. Qui n´est pas content doit repartir !

    Un traduction du Coran dans l´ordre chronologique existe déjà !

    Les solutions existent... Or, notre gouvernement n´est pas intéressé à une solution, tout au contraire, il attise le conflit.

    Que les Français se remémorent les viols en masse et homicides commis sur les populations civiles par des éléments de l'Armée d'Afrique qui servaient sous les ordres du général Juin lors de la bataille de Monte Cassino... il y a 75 ans de cela. Cela s´est produit, cela peut se reproduire. C´est ainsi qu´ils ont conquis de vastes territoires, pas autrement.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Crimes_de_1944_en_Ciociarie

    Cela nous pend au nez si nous ne prenons pas conscience de ce danger réel !

    PS : Les millions de coran présents sur le territoire peuvent être renvoyé par bateaux vers l´AS ou les autres pays musulmans, ceux-ci ne pouvant être détruits ! Qu´ils se débrouillent avec.

    Ces quartiers soumis à l'Islam sont identifiés , et , je l'espère , contrôlés . Mais ce qui me choque le plus , c'est l'entrisme des communautés islamo gauchistes au sein de l'appareil d'Etat , des syndicats , des associations , des journalistes et commentateurs . Sous prétexte de "diversité" , la parole et l'image africano musulmanes envahissent nos médias et nos écrans . Jusqu'à ce que la France devienne aussi un pays sous-développé.

    Pieds Noirs 9A..

     


    votre commentaire
  • Zineb : le voile est politique et porteur d’une idéologie


    votre commentaire
  • L’Assemblée nationale, nouveau territoire conquis de la République

    L'auteur

     Journaliste et écrivain

    Lors d’une audition à l’Assemblée, elle portait un hijab : pour protester, des députés ont quitté la séance, mais hélas pas tous…

    Ceux qui sont resté n’ont qu’une seule religion : la soumission.

    Une commission parlementaire auditionnait des témoins pour connaître l’impact du Covid-19 sur la jeunesse. Il était donc logique qu’elle reçoive des représentants des syndicats étudiants.

    À l’Unef, on se réunit pour savoir qui irait à l’Assemblée. Les débats furent courts. Et c’est Maryam Pougetoux, vice-présidente du syndicat et voilée, qui fut désignée. À l’époque, quand elle devint numéro 2 de l’Unef, Marlène Schiappa et Jean-Michel Blanquer avaient protesté, voyant dans le voile le symbole de l’oppression des femmes.

    Quand Maryam Pougetoux se présenta devant la commission, quelques députés de droite quittèrent les débats. Mais aussi une députée LREM, Anne-Christine Lang, qui sauva l’honneur de son groupe.

    Il est vrai que c’est une originale. Pendant la campagne des municipales pour Paris, elle avait été porte-parole de Cédric Villani, un autre original. Mais elle ne fut pas suivie par les autres parlementaires LREM.

    Le choix de Maryam Pougetoux par l’Unef s’inscrit évidemment dans une stratégie délibérée. Le voile, selon le syndicat étudiant, doit être vu partout. Il est un instrument de conquête. Chaque jour, par tous les moyens, il doit s’imposer.

    Il est dans la rue, au travail, à l’entrée des écoles, dans le sport. Mais cela ne suffit pas : il faut aussi qu’il s’insinue dans les institutions de la République. Sa victoire n’est peut-être pas inéluctable.

    Mais il a déjà triomphé à l’Unef. Et a mis un pied à l’Assemblée nationale. Des députés l’ont accepté sans combattre. Quand on hisse le drapeau blanc sans même faire front, c’est que la défaite est souhaitée…

    Benoit Rayski


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique