• Toulouse : la combine de certains policiers municipaux pour éviter de payer le stationnement (VIDÉO)

    Des policiers municipaux avaient mis en place durant plusieurs mois une combine pour éviter de payer les horodateurs dans un quartier du centre-ville :

    Source : ndf


    votre commentaire
  • Caen : un bus de pèlerins catholiques attaqué par 20 gauchistes cagoulés


    Un bus de pèlerins catholiques a été attaqué dimanche 20 janvier, peu après 8h, par une vingtaine de personnes cagoulées et vêtues de noir. Cinquante personnes avaient pris place dans le car, parmi lesquelles des enfants.

    Alors que le véhicule s’apprête à quitter la maison diocésaine, une vingtaine d’individus d'extrême-gauche tentent de l’immobiliser. Au bout de quelques minutes, le chauffeur du bus parvient à s’extraire du groupe qui jette alors de la peinture sur le pare-brise, à l’aide de pistolets de paintball, pour empêcher le départ.

    Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/calvados/caen/caen-bus-pelerins-catholiques-confondu-manif-tous-attaque-groupuscule-cagoule-1776453.html


    votre commentaire
  • Par: Pieds Noirs 9A.             

     « Honneur aux pays qui se lèvent et honte aux pays qui se couchent ! »

    Comme nous voyons que la France prend le même chemin que sa fille ?...Macron est la pour vous satisfaire en bon terme .(le chaos et la famine et des plaies qui resteront a vie)

    J'espère que ce lâche abandon d'une terre Française, que l'ordre de reniement, de la parole donnée, voulu par un certain Général de Gaulle qui a trahi non seulement l'Armée, mais aussi les millions de Français d'Algérie qu'ils soient chrétiens, musulmans ou juifs ou d'autres confessions, ne fera l'objet d'aucune cérémonie car cette année maudite a vu la fin de France comme "Grande Nation" aussi bien militaire qu'économique. Nous en payons maintenant le prix et ce n'est certainement pas fini .

    Il faut se rappeler qu'en 1962, il y a cinquante neuf ans la France avait donnée l'Algérie pour satisfaire à ce peuple de leur indépendance. Cela voulait dire indépendant, libre de toutes actions et capable de se gouverner. Beaucoup de Pieds Noirs Français de là-bas ont payé durement,ont perdu ce qui leur été cher a la sueur de leurs bras .Ils ont rejoint leur Mère patrie et certains ont été accueillis comme des étrangers,de même de crachat sur le visage . Rien de comparable avec l'accueil des ressortissants envahisseurs du Maghreb d'aujourd'hui. Il faut s'en souvenir. C'était l'exode. Pourquoi devons nous aujourd'hui, aider ces diviseurs des états Français ? Ceux qui veulent les soutenir n'ont qu'à partir les aider chez eux, ils avaient demandé leur indépendance, leur devoir est d'entretenir et de faire prospérer leur pays. Que viennent ils faire en France ? Il nous a coûté aux Pieds Noirs de nous réinstaller, nous pouvons être fiers de "tout" notre passé, ne l'oublions pas!.HISTOIRE : après plus de 55 ans : L'Algérie coûtait Chère en 1962 . Mais 55 après elle coûte aussi chère avec une différence c'est qu'avant on pouvait dire " Vive l'Algérie Française " et que dans quelques années on pourra dire " Vive la France Algérienne ". Mes compatriotes, réfléchissez, nos ancêtres doivent se retourner dans leurs demeures, car ils ne manquaient pas de civisme, de patriotisme et de fierté. comme on disait chez nous : "NOS élus n'ont que du Tchach"(de la parole de pipeau) nous n'avons plus de Valeur. plus de Patriotisme ,le drapeau se fritte d'abandon et de souffrance a ce pays qui était grand par ses départements Français d'outre mer ...

    "La France a commis un crime , elle a livré le peuple civils innocents aux tueurs et aux assassins"

    Ferhat Abbas, ex-leader du FLN, membre du GPRA. "En un siècle, les colons ont, d'un marécage infernal, mitonné un paradis lumineux. Seul, l'amour pouvait oser un pareil défi...Quarante ans est un temps honnête, cela nous semble, pour reconnaître que ces foutus colons ont plus chéri cette terre que nous, qui sommes ses enfants"

    . Boualem Sansal. "Trente ans après l'indépendance, nous voilà ruinés, avec plus de nostalgiques que le pays ne comptait d'habitants et plus de rapetouts qu'il ne comptait de colons. Beaucoup d'algériens regrettent le départ des Pieds-noirs, s'ils étaient restés, nous aurions, peut-être, évité cette tragédie." Boualem Sansal. "La scolarisation française en Algérie a fait faire aux arabes un bond de mille ans."

    Belkacem Ibazizen. "Si les Pieds-noirs n'étaient pas partis en masse, l'Algérie ne serait peut-être pas dans l'état désastreux dans lequel elle se trouve..."

    Malika Boussouf, journaliste. L'Histoire entre la France et l'Algérie a été manipulée à maintes reprises selon une dialectique du bien et de mal qui sert à simplifier les choses pour les peuples simples. Seulement les peuples réfléchissent lentement et sortent de leur torpeur encore plus lentement. En France comme en Algérie seuls les endoctrinés et les fanatiques croient encore à l'Histoire qu'on leur a enseigné officiellement. Plus nous avancerons, plus ces deux peuples "reconnaîtront" leur Histoire factuelle qui est loin de celle enseignée bien sûr ! Sur les trois mille hommes environ qu'à compté l'OAS, plusieurs centaines étaient musulmans. Sur les dizaines de milliers de morts des massacres de juillet 62 (et ceux qui ont suivis), plusieurs milliers étaient des musulmans. L'Algérie et la France ont encore de gros progrès de "reconnaissance" à faire de part et d'autre. Y aboutirons nous ? Dans cinquante ans ! Peut-être ...

    Des faits et rien que des faits, svp. Au XIXème siècle , l'Algérie était un repaire de pirates qui déstabilisaient le commerce en Méditerranée. Il fut donc décidé d'envoyer les troupes pour tenter de pacifier cette mer intérieure. Ensuite, le pays, fait de nombreux marécages aussi,et infesté par les moustiques fut assaini et mis en valeur par ses pionniers et leur famille envoyés là-bas par la France afin de stabiliser la situation. Vinrent s'installer des Italiens, des Espagnols, des Portugais et tous ces gens-là ont travaillé dur ensemble au développement de ce pays(routes, chemins de fer, ponts, mise en culture des terres etc). Les communautés musulmanes, juives et chrétiennes vivaient en paix, chacun avec sa "cuisine", ses croyances, ses fêtes. Au lendemain de la guerre de 39-45, la majorité des Pieds-Noirs, compte tenu du courage et de l'esprit de sacrifice des Arabes qui s'étaient battus à ses côtés pour vaincre le nazisme, cette majorité-là donc était "prête " à l'indépendance": cela aussi est un fait. Mais il a fallu un certain Mitterrand pour affirmer que non, il n'était pas question que l'Algérie quitte le giron de la France et plus tard d' un général cinq étoiles de pacotille pour clamer: "de Dunkerque à Tammaraset ,une seule France" pour brouiller les cartes avec les conséquences que l'on sait. Tels sont les faits, dont chacun peut vérifier la véracité.

    Dernière remarque: les Pieds-Noirs ne mangeaient pas que des "merguez": les descendants alsaciens cuisinaient la choucroute à Noël: si, si! Et que dire des Normands, des Lorrains etc.. Peut-être qu'en cherchant bien dans sa généalogie, ceux qui jettent opprobre sur les Pieds Noirs, trouveront un lointain ancêtre qui, un jour, fut envoyé au combat par la France et aida l'Algérie à devenir le beau pays qu'il était...

    Pieds Noirs 9A..

    Suite joséCastano ;

    Aujourd’hui, l’histoire se répète, sauf que cette fois c’est le monde occidental qui est en passe d’être confronté à une défaite dans le déshonneur total, comme celle que l’on doit à la trahison de gouvernants veules, de chefs de partis aveuglés par de maigres illusions qui s’entre-déchirent pour une meilleure place à la mangeoire au blé d'or, de dirigeants qui exfiltrent des centaines de milliers d’euros vers leur compte de « là-bas » en prévision du grand séisme qu’ils vont eux-mêmes provoquer, d’une pseudo élite qui s’aplatit devant des rustres pour de piètres privilèges avec, en prime, la corruption politique, le mépris du gouvernement pour le peuple, l’arrogance des oligarques… tous vivant dans une impudique sérénité se riant du blâme lancé, jadis, par Châteaubriant : « Honneur aux pays qui se lèvent et honte aux pays qui se couchent ! »

    Comme, hier en Algérie, la tactique dite du « salami » est, aujourd’hui, utilisée (notamment en France) et il se trouve toujours des responsables politiques de tous bords, des usuriers à l'affut du gain ou simplement des opportunistes du « show biz » pour faire digérer chaque tranche à une opinion publique assoupie depuis des lustres. « Ce peuple que tu as trahi, il oubliera jusqu’à ton nom » écrivait le poète Arnulf Overland… sauf que, ces gens là seront, à leur tour, défenestrés et l’Histoire traînera leurs noms dans la fange. Mais ce sera une piètre consolation pour un peuple enchaîné. Jamais la prophétie de Lénine n’a été aussi véridique et sur le point de se réaliser : « L’Occident nous vendra la corde pour le pendre ».

    José Castano


    votre commentaire
  • Gigantesque succès de la manifestation parisienne contre la PMA GPA

    82936367_2740483509375820_8208078442806116352_n.jpg

    La presse aux ordres s'est évertuée à minimiser l'énorme mobilisation contre la PMA GPA en colportant les chiffres fantaisistes du sinistre Castaner. Mais les faits sont têtus et les Français ont constaté, à la vue de l'ampleur de la manif, à quel point le gouvernement les prend pour des imbéciles...

    eoqc5_fxuaa58oe-1-e1579451589424-1050x600.jpg

    Source : synthesenationale


    votre commentaire
  • Cathophobie ordinaire : six églises taguées d’insulte à Bordeaux

    Cathophobie ordinaire : six églises taguées d’insulte à Bordeaux

    Un entrefilet dans le Figaro et la nuit passera sur ce qui devient le quotidien de la haine en France :

    “Une demi-douzaine d’églises de Bordeaux et de son agglomération ont été la cibles de tags injurieux envers l’Eglise, dans la nuit de samedi 18 à dimanche 19 janvier, des inscriptions sans doute liées à l’actualité.

    Au moins cinq églises à Bordeaux, et une à Talence, ont été visées par ces graffitis insultants, découverts dimanche matin sur le portail ou sur les murs, et «sans doute de la même main», a indiqué le diocèse de Bordeaux”.

     

    Source : lesalonbeige


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires