•  Calais :  une bénévole à migrants violée par un clandestin...

    Publié par Manuel Gomez - 

    Le quotidien « La Voix du Nord » a signalé ce fait divers, mais il n’a pas été repris par les chaînes de télévision et nous l’apprenons par le média espagnol « Casoaislado ».

    Le 4 octobre, à Calais (Nord), une jeune femme bénévole et très engagée dans la défense de l’arrivée massive de migrants illégaux, a été violée par un migrant d’origine marocaine, également volontaire dans la même association d’accueil des migrants.

    Il l’a entraînée dans le camping « Les Palominos » et l’a forcée à avoir une relation sexuelle non consentie.

    L’association a confirmé avoir « expulsé » le volontaire et apporté toute son aide à la jeune victime qui a dénoncé ce viol.

    Le procureur, Pascal Marcouville, a déclaré que la plainte pour viol avait été enregistrée au commissariat de Calais.

    Ce n’est pas la première fois qu’une bénévole d’association, partisane d’une immigration massive, est violentée.

    « Casoaislado » signale également que le 3 octobre a comparu devant les magistrats de Viscaya (Pays basque espagnol), un migrant d’origine marocaine accusé d’avoir pratiqué un viol anal, avec l’aide d’un complice, sur une jeune fille de 14 ans, lors des fêtes d’Halloween, en 2016, dans la cité de Lejona.

    Il a affirmé ne pas connaître la fillette, qu’il avait auparavant saoulée, mais n’a pas pu expliquer clairement la présence de l’ADN de la petite fille à l’intérieur de son caleçon.

    Cependant, les magistrats ont décidé, contre toute attente, de le laisser en liberté.

    Ils ont estimé que la petite fille avait été « l’objet passif » de cette introduction anale et que la culpabilité des migrants n’était pas démontrée.

    On peut se demander comment l’ADN de cette fillette a pu se retrouver dans le caleçon du migrant s’il n’a eu aucune relation avec elle, passive ou non ?

    Toujours de la même source espagnole, la police de Torre del Mar, une localité proche de Malaga (Andalousie) a appréhendé dimanche, dans les premières heures de la matinée, un migrant d’origine marocaine, âgé de 41 ans, qui agressait et tentait de violer en pleine rue une jeune femme de 21 ans.

    La patrouille de police qui passait à ce moment-là a mis fin à cette agression violente.

    Le Marocain a été mis à la disposition de la justice. Sera-t-il expulsé ?

    À quelques dizaines de kilomètres de Malaga, toujours en Andalousie mais près de Grenade, c’est un policier de la « Guardia Civil », marié et père de famille, âgé de 49 ans, qui a été abattu d’un coup de feu tiré dans l’abdomen.

    Dans la matinée de ce lundi 15 octobre, ce policier de « La Benemérita », en poste à « La Zumbia », a intercepté un véhicule suspect dans la localité de Huétor Vega.

    Ses occupants venaient de commettre un cambriolage à « Las Gabias » et étaient identifiés.

    Ils sont sortis du véhicule et ont tiré sur le policier, le blessant grièvement au ventre. Il est décédé quelques heures plus tard.

    Castelnaudary (Aude) – Samedi vers 23 h, alertée par des voisins qui entendaient les cris d’un couple qui se disputait violemment, la patrouille de police a découvert, en arrivant sur les lieux, une fillette de 11 ans dans son lit, baignant dans son sang, grièvement blessée par plusieurs coups de couteau.

    Elle est décédée quelques heures plus tard à l’hôpital.

    C’est sa belle-mère qui l’aurait poignardée à mort alors qu’elle dormait dans son lit.

    La belle-mère et le père ont été placés en garde à vue. Une information a été ouverte et une autopsie sera pratiquée.

    Nous ignorons les identités et les origines de ces criminels mais dans le prochain crime nous savons de qui il s’agit :

    Reims (Marne) – Vendredi dernier, aux environs de 19 h 30, les pompiers sont alertés par un couple habitant depuis six mois un logement insalubre dans un immeuble situé Boulevard Charles-Arnould, dans le quartier Clairmarais.

    La mère leur indique avoir retrouvé son bébé « froid » alors qu’il dormait à même le sol sur une paillasse.

    Malgré les tentatives de réanimation l’enfant est mort un peu plus tard.

    Les pompiers alertent la police après avoir constaté l’état du bébé, qui ne pesait que 6 k 2 à l’âge de 13 mois, certainement privé de nourriture et de soins depuis toujours et de nombreuses blessures sur tout le corps. Trop nombreuses et effrayantes pour les décrire ici.

    Des violences répétées depuis plusieurs mois, à l’aide même de câbles électriques, selon le procureur de Reims, Matthieu Bourrette, une cinquantaine de lésions et de brûlures, un hématome cérébral et des traces de sang sur la paillasse.

    Le médecin conclu que la cause principale du décès était due à la malnutrition et au manque de soin : ses côtes étaient visibles, une gingivite et un scorbut résultat d’une importante carence nutritionnelle et atteint du VIH, comme ses parents.

    Le couple, Omar B., d’origine mauritanienne, âgé de 34 ans, et Arlette Marie-Rose, d’origine ivoirienne, âgée de 22 ans, arrivé à Reims il y a moins d’un an, a été placé en garde à vue.

    Il avait déjà eu un autre enfant, en 2014, qui avait fait l’objet d’un placement judiciaire en 2016.

    On se demande pourquoi les services sociaux ne se sont pas préoccupés de ce second enfant, sachant ce qui était arrivé au premier ?

    Le Mauritanien a rejeté toute la responsabilité sur sa compagne ivoirienne.

    Tous deux encourent, et méritent, la réclusion perpétuelle.

    Seine-Saint-Denis – Samedi vers 19 h, une nouvelle fois deux bandes de voyous ont organisé une bataille rangée près du centre-ville. D’un côté celle des Lilas et de l’autre celle de la cité voisine de Bagnolet, au nord-est de Paris.

    Une vingtaine de « jeunes ados », comme la presse aux ordres les décrit, armés de barres de fer, de bâtons, de battes de base-ball, etc. se sont « bastonnés » allègrement, sous l’indifférence générale de riverains habitués à ce genre de spectacle.

    Ce qui est moins habituel c’est qu’un jeune voyou de 12 ans, de la bande de Bagnolet, est mort.

    Grièvement blessé, il avait été transporté vers l’hôpital le plus proche pour des blessures aux jambes et sur tout le corps.

    Une autopsie va être effectuée pour déterminer les causes exactes du décès.

    L’enquête a été confiée à la Police Judiciaire du département mais aucune interpellation pour le moment.

    Selon le ministère de l’Intérieur, il y aurait actuellement une centaine de bandes de quartier organisées sur le territoire français, dont près de 50 % à Paris et sa région.

    Ce chiffre ne tient pas compte des bandes non structurées et donc considérées comme « non actives ».

    Dans 80 % des dossiers examinés, des armes ont été utilisées.

    Manuel Gomez

    https://ripostelaique.com


    votre commentaire
  • Une gauche Française excessivement raciste ! Par: Pieds Noirs 9A..

    Article déjà paru le 25 février 2014..

     

     Une gauche Française excessivement raciste !!!

    Même au sein de son propre pays ,entre même Français que j'ai d'ailleurs bien connu et d'avoir vécu une jeunesse d'enfer dans mon travail  par des gauchos comme dans mes sorties pour m'amusé ou même des filles que je respecté ,me cracher au visage et préférer sortir avec des immigrés car nous ,nous les avons exploiter a coup de fouet ,voila les paroles des parents qui pouvait dire a leurs enfants ..Et c'est pour cela que je dis toujours que le socialisme ,n'existe pas ,mais le vrai communisme OUI !!! Personne m'empêchera de parler car j'ai subi et payer d'une cicatrice à plaie ouverte à vie ..

     Oui la gauche Française est raciste et le pire anti Française pour se donner de la puissance en soit ainsi une assise morale soi-disant respectable, est de condamner tous propos qui marqueraient une opposition forte à l'accueil continu des immigrés .

    Les responsables du Parti Socialo Gaulliste jusqu'au Front de Gauche ont donc créé un climat social malsain. En se foutant des conséquences de leurs vues angéliques sur l'immigration, en plus de condamner ceux qui souhaitent poser les freins aux plus vite sur ce problème, il me semble que la gauche Française est en vérité profondément raciste, même anti France et aime pas les siens ..

    Cette gauche raciste dont la rhétorique fumeuse peut être démontée de manière implacable par un étranger vivant en France, mérite d'être qualifiée d'extrême droite. Cette gauche qui aime le capitalisme pur et dur ancrée dans un syndicat formant un clan voir une secte politique ,pour exemple visionner monsieur Mélenchon ,en aucun cas sera pour défendre l’ouvrier ,si parfois un jour était élu ,cette gauche se veut ultra libérale car faussement "libertaire", et méprise férocement les populations qu'elle appelle à venir coloniser la France, dont vous voyez cela par vos propre yeux ..

    « L’immigration n’a jamais était une chance pour la France ». En revanche c’est une chance pour les patrons voyous, plus il y a de concurrence sur le marché du travail plus on peut faire baisser les salaires ; les sans papiers, c’est encore mieux, on peut les faire travailler au noir, ils n’iront pas se plaindre, rassurez-vous cela existe encore même chez les gros riche ..

    La France est un enfer de racisme abrogé par la gauche , c’est pourquoi tous les africains, arabes, roms.. veulent venir s’y s’installer , pourquoi les africains musulmans ne vont pas vivre chez leurs frères arabes au fait ??? On est tellement raciste qu’on va chouchouter les djihadistes français que les pakistanais nous refilent, on leur filera toutes les aides possibles à leurs familles, tous leurs enfants élevés dans l’amour et le respect de la France, de la culture française, c’est qu’on se suicide pour l‘ouvrier français .. ,mais on s’« enrichit » les Hommes politique de tous bord aux abus de leur convives ..

    Depuis 50 ans par les socialo communiste gaulliste que le flux migratoire est constant, là où il n'y aurait eu aucune raison qu'un rejet s'institue de part et d'autres, les HLM étaient majoritairement peuplées de Français de souche et de quelques migrants venus principalement d'Algérie. Mais une première barrière sociale s'est forgée du fait que les familles étrangères présentes sur le sol Français de façon légale voulu même par le peuple Français tout entier sans apprendre la vrai Histoire de leur pays la France de ce qu‘elle a apporté dans ses pays ou la misère et soigné les maladies ou beaucoup de bébé mourait , ou les socialo communiste disant une fois bien d'avoir développer avec assainissement de marécages et autres ...que nous les avons biens exploiter et c'est pour cela qu'il nous ont suivit en France ..Eux qui ont voulu écouter le socialo communiste qui les aiderait à avoir leur indépendance  ,mais en oubliant de leur donner le mode d'emploi de (comment gérer la situation) ..Comme Hollande ,"même topo" gère la France avec une équipe d'incapable de savoir faire .. ..  Brefff!!!

     Donc ses familles déjà sur le sol Français en attiraient à elles d'autres migrants qui ne venaient pas forcément avec un titre de séjour en règle en France.Comme ils se disent tous cousins et les Français gobe cela. comme du papier a musique …Donc c'était le rapprochement familial...eh bien pourquoi pas pour ses pauvres malheureux...Il faut toujours aider son prochain n'es-ce-pas ..

     Cette main d’œuvre qui pouvait être expulsée à tout moment ne pouvait donc pas prétendre travailler de façon déclarée. Les employeurs les plus indélicats ont certainement applaudi des deux mains le parti socialiste et la droite libérale de l'époque et surtout les ténors syndicaliste bobo qui se frottait bien les mains , car ils ont pus exploiter cette misère sociale à leur plus grand profit….Tandis que les petits ménages français achetaient peu à peu leur premier logement durant les 30 glorieuses (enfin glorieuse ,moi je veux bien) et quittaient donc les zones HLM, ceux qui restaient étaient évidemment les populations étrangères jusqu'à ce que de véritables ghettos s'institutionnalisent a leurs façon de vivre et de leurs coutumes, et cela va de soit .Et maintenant les ménages Français ou certain (enfin beaucoup) danse gaiement devant le buffet le 15/20 du mois ..Eh oui le racisme est toujours dans le sens qui vous y croyez guère ...Le socialisme na jamais fais du vrai social ...Du social qui leurs reviennent plutôt en leurs faveurs..

    Et pour le reste dans tous cela , les djihadistes, c’est un coup de billard à plusieurs bandes ,de nos amis qui on tenu le pouvoirs depuis des décennies voulu par les urnes ..., ses hommes politique qui ont besoin d’une Europe uniquement commerciale (des clients),le font tout pour que cela arrive, y compris en nous lançant dans des conflits dans lesquels nous n’avons strictement aucun intérêt comme "Centrafrique" et autres. Nous sommes entrain d'être colonisé et depuis un bon moment, étant bien voulu par le racisme anti Français par des Français, et cela continue pour dissoudre la population Française ...Cela vous vexe ,mais c'est la vérité ,maintenant a ce jour et surtout la puissance islamo arabe en face de vous , Même Marine et son équipe nouvelle, ne feront rien ..Ils sont en France et ils resteront car les socialo communiste leurs ont délivré des papiers bien en bon et du-forme bien Français et eux, ils rigolent bien à votre égard "et qui aura la carotte mes petits agneaux ,car il sont chez eux"!!!...Alors qui est raciste ??? 

     La Gauche Raciste ..."Non !! ce n'est pas nouveau"

                                           Gaton Defferre ,un socialiste .

    Pas vouloir les Français d'Algérie qui rentrait chez eux..Cela me fais bien rire, quand je vois Marseille aujourd'hui de ses racistes anti Français comment qu'ils ont gérer leurs villes et la France toute entière ,Certains vont le boire le bouillon de 11 heures ..

    Ils n’ont jamais été spécialement ma tasse de thé. Ils ont écrit des livres incompréhensibles, déconnectés du réel. C’est bien le problème d’une partie de la gauche : vouloir inventer un peuple de toute pièce, un vocabulaire de toute pièce, des concepts contre nature. Ils ne sont plus du tout dans le réel, ils se sont perdus en Indochine comme en Algérie .J’ai encore en tête certaines discussions sur des marchés de ma région où on passait parfois pour des Fachos Nazis ...

    Pieds Noirs 9A..


    votre commentaire
  • Soupçons d'emplois fictifs : les juges aggravent la mise en examen de Marine Le Pen

    Marine Le Pen et emplois fictifs : le résumé de l'affaire
    La présidente du Rassemblement national , convoquée vendredi au tribunal de Paris, a vu sa mise en examen requalifiée pour des faits présumés de «détournements de fonds publics» dans l'affaire des assistants présumés. Résumé de l'affaire.

    La présidente du Rassemblement national était convoquée ce matin par les juges d'instruction du tribunal de Paris qui ont requalifié sa mise en examen pour des faits de «détournements de fonds publics» dans le cadre de l'enquête sur les soupçons d'emploi fictif au Parlement européen.

    La présidente du Rassemblement national (ex-FN) Marine Le Pen, convoquée vendredi au tribunal de Paris, a vu sa mise en examen requalifiée pour des faits présumés de «détournements de fonds publics» dans l'affaire des assistants présumés fictifs du parti, a appris l'AFP auprès de l'intéressée. Convoquée vendredi pour un premier interrogatoire après sa mise en examen pour «abus de confiance» et «complicité d'abus de confiance» en juin 2017, Marine Le Pen est ressortie du tribunal en fin de matinée.

    Le délit de «détournements de fonds publics» est passible de dix ans d'emprisonnement et d'un million d'euros d'amende, contre trois ans de prison et de 375.000 euros d'amende pour l'abus de confiance. Elle n'a pas répondu aux questions des juges sur le fond, arguant qu'elle attendait une décision de la Cour de cassation sur un recours devant être examiné le 27 novembre, a-t-elle précisé à l'AFP.

    «Violation de la séparation des pouvoirs»

    «L'autorité judiciaire ne peut s'ériger en arbitre du contenu du travail politique d'un député et de son bien-fondé sauf à violer le principe constitutionnel de la séparation des pouvoirs», a-t-elle déclaré à l'AFP au sujet de ce recours.

    «J'ai donc indiqué aux magistrats que je répondrai à l'ensemble de leurs questions après que la chambre criminelle ait tranché cette question de principe qui est absolument primordiale par sa nature constitutionnelle, puisqu'elle touche à l'essence même des principes démocratiques de la République», a-t-elle ajouté.

    LIRE AUSSI - Finances, adhésions: le parti de Marine Le Pen dans le rouge

    Lors de sa mise en examen en juin 2017, elle n'avait pas répondu aux questions et s'était contentée d'une déclaration, en niant tout emploi fictif et en contestant aux magistrats le droit d'enquêter sur cette affaire.

    «Nous sommes totalement innocents des faits qui nous sont reprochés», a-t-elle répété vendredi.

    Depuis fin 2016, les juges Claire Thépaut et Renaud Van Ruymbeke enquêtent sur un possible «système» organisé par le parti et sa présidente - ce qu'ils contestent - pour financer des salaires de ses permanents sur les deniers de l'Union européenne, en détournant les enveloppes des eurodéputés réservées à l'emploi d'assistants parlementaires.

    En juin, les magistrats avaient ordonné une saisie de 2 millions d'euros sur des subventions publiques, montant finalement ramené à 1 million d'euros par la cour d'appel de Paris. L'information judiciaire ouverte pour «abus de confiance et escroquerie en bande organisée» cumule à ce stade une quinzaine de mises en examen connues, pour «abus de confiance», complicité ou recel de ce délit.

    Sont notamment concernés le Front national, Louis Aliot, le compagnon de la présidente, et Nicolas Bay, dont le nom circule pour conduire la liste du RN aux élections européennes de 2019. Les magistrats envisagent désormais de requalifier toutes les mises en examen existantes, depuis une jurisprudence récente de la Cour de cassation.

    L'ex-FN privé de 2 millions d'€ : les juges ont-ils raison ?
    Débat sur le plateau de Points de Vue après le blocage par les juges à titre préventif et conservatoire du versement de 2 millions d'euros au parti de Marine Le Pen
     
     

    1 commentaire
  • Jamel Debbouze accusé de meurtre depuis 28 ans

    Jamel Debbouze accusé de meurtre depuis 28 ans… Ou comment le comédien aurait perdu sa main… Le 17 Janvier 1990, Jean Paul Admette (16 ans), fils de Michel et Marlène Admette, est poussé sur la voie ferrée en gare de Trappes. Un train qui arrivait à 150 km à l’heure le faucha et laissera aussi des séquelles à Jamel Debbouze, cette main qu’il cache obstinément dans ses poches. « J’affirme que Jamel Debbouze est l’assassin de mon fils, c’est lui qui a poussé mon fils sous le train » ne cessera de dire Marlène Admette. « Immédiatement après l’accident, plusieurs témoins du drame ont affirmé sans hésitation que c’est Jamel Debbouze qui avait poussé mon fils sur la voie ferrée. C’est à ce moment là que Jamel a lui-même été blessé à la main. Le seul problème est que les témoins ont tous retourné leurs vestes, quand ils sont arrivés au commissariat de St Cyr l’Ecole, tous sauf une jeune fille, Edwige Anzouana, qui persistera dans ses déclarations. » Jamel fut poursuivi pour homicide involontaire suite à la plainte déposée par la famille, cependant, il obtiendra un non-lieu. La mère ajoute que Jamel n’aurait jamais daigné présenter ses excuses à la famille Admette. « Jamel est venu chercher mon fils ce jour de 17 Janvier 1990 chez nous à Guyancourt. Il était 17 h. Jamel était accompagné de deux autres personnes ». « Ils ont obligé mon fils à monter dans le bus, puis dans le train. Et ensuite le drame est arrivé. Tout ça parce que Jamel, qui n’a jamais été le copain de mon fils contrairement à ce que certains ont prétendu, à piégé mon fils en lui cachant qu’ils était accompagné de voyous qui en voulaient , tout comme lui, à son blouson ; blouson que l’on a d’ailleurs jamais retrouvé. » « On ne nous a rendu que le corps. Oui, c’est bien Jamel qui a tué mon fils en organisant cette embuscade et en poussant mon fils sur la voie ferrée » dénonce Marlène. En 2004, Jamel Debbouze avait programmé une tournée à la Réunion. Il a dû l’annuler au dernier moment, évoquant un problème de santé. Pour les Admette, qui avaient manifesté en apprenant sa venue, il avait seulement eu peur de se retrouver face à eux. 
    Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com


    votre commentaire
  • La fille de Marine Le Pen agressée par des racailles à la sortie d’un bowling à Nanterre


    Une des filles de Marine Le Pen a été agressée dans la nuit de jeudi à vendredi à Nanterre (Hauts-de-Seine), devant le bar bowling de la place Nelson-Mandela, à deux pas de la préfecture et du palais de justice. La jeune femme de 19 ans était accompagnée de son cousin, 18 ans. Ils auraient passé une partie de la soirée dans ce lieu où l’on peut jouer au bowling, boire un verre et dîner.

    Vers 2h du matin, la police a été appelée pour une bagarre. Sur place, elle a trouvé les deux victimes, frappées à coups de poing. Deux suspects ont été arrêtés aussitôt. Ce sont deux hommes de Nanterre, âgés de 32 et 47 ans, qui ont été placés en garde à vue.

    Le cousin a déposé plainte dans la nuit au commissariat de Nanterre. La fille de Marine Le Pen, elle, a été conduite à l’hôpital pour vérifier si elle ne souffrait pas d’une fracture. Elle devrait déposer plainte à son tour dans la journée. Pour l’heure, les raisons de l'agression sont inconnues. Les auditions des suspects devaient débuter dans la matinée.

    Qu'elle ait été identifiée ou pas comme la fille de la Présidente du RN par les deux salopards, cette agression est la démonstration du chaos que vivent les Français quotidiennement. Plus que jamais, il faut rétablir l'ordre en France et remigrer toutes ces populations inassimilables et criminogènes.

    Source : http://leparisien.fr


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires