• Cité Ozanam : la police accueillie aux cris de « Radouane est un héros »

    cité ozanam,héros,islamistes,radouane

    Les premiers éléments d’enquête sur le tueur islamiste ruinent d’emblée la théorie du coup de folie ou de l’acte d’un « radicalisé solitaire », pour reprendre une expression rabâchée. Deux proches de Lakdim ont été arrêtés : sa compagne et un mineur de 17 ans. La compagne est une Française, convertie à l’islam et s’habillant du niqab intégral. Sur internet, elle postait des prières islamistes et interrogeait son réseau pour savoir quelle était la meilleure façon de « passer à l’action ». Apparemment, avec son compagnon, elle a trouvé la « meilleure » façon, ou tout au moins la plus conforme aux directives de l’Etat islamique. Les perquisitions se poursuivent à la cité Ozanam de Carcassonne. Il s’agit notamment de savoir jusqu’à quel degré ces deux complices étaient au courant des détails de l’action projetée par le tueur, dans quelles proportions ils lui ont prêté main-forte et qui, dans la cité, savait. Lakdim fréquentait régulièrement la mosquée. Avec qui a-t-il partagé ses intentions de passer à l’acte ? Qui l’a formé et encouragé ? Qui lui a fourni son armement ? Qui lui a appris à fabriquer des bombes ? La tuerie a été revendiquée par Daesh : sans parler, à ce stade, de véritable réseau, il y a eu pour le moins activation d’une cellule terroriste à la cité Ozanam.

    La cité Ozanam, parlons-en : « Ils ont pris le pouvoir », confient des habitants. Qui ça, « ils » ? Les islamistes, les salafistes, les adeptes de Daesh. « Avant, il y faisait bon vivre, maintenant c’est craignos. » Cette notion de zone de non-droit, ce séparatisme islamique, cette palestinisation de certains territoires français, le monde entier est en train d’en découvrir la gravité, l’étendue, à l’occasion de ce crime.

    Dissidence collective

    On ne peut plus parler de simples complices, dorénavant. Il faut bien parler de dissidence collective : dissidence d’une population qui soutient le tueur ; dissidence d’une population qui ne prend pas position, attendant de voir qui va l’emporter ; dissidence d’une population terrorisée, qui craint pour sa sécurité si elle révèle son refus du séparatisme et du terrorisme. Une situation qui peut rappeler de fort mauvais souvenirs aux anciens d’Algérie.

    Le séparatisme, les journalistes qui ont tenté de faire leur métier à la cité Ozanam l’ont touché du doigt : « Radouane est un héros », ont hurlé des « jeunes » face aux journalistes et aux CRS. Il y a donc dorénavant, dans l’Aude, des groupes islamistes, armés, décidés, pour qui assassiner des Français pris au hasard est donc considéré comme un acte héroïque. Ces mêmes « soldats du Califat » ont d’ailleurs fini par boucler leur quartier et l’interdire aux journalistes : « Cassez-vous, je vais vous tuer », a menacé l’un d’eux. « Barre-toi d’ici ou j’te casse les jambes », a éructé un autre, s’en prenant à Yann Bouchez, journaliste au Monde. « Casse-toi, casse-toi, je vais t’éclater ! », hurlait un troisième à l’encontre d’un cameraman de FR3 Occitanie. Un journaliste d’une télévision étrangère a été blessé à la jambe, tandis que les envoyés de BFMTV et de CNN étaient eux aussi menacés. De leur côté, les CRS ont été caillassés…

    Sans parler de ce « pied-rouge », le dénommé Stéphane Poussier, cadre de la France Insoumise. Pour ce proche de Mélenchon, la mort d’un colonel de gendarmerie, « c’est le pied » (voir article page 4).

    Cet article Cité Ozanam : la police accueillie aux cris de « Radouane est un héros » est apparu en premier sur Présent.

     

    Extrait de: Source et auteur via lesobservateurs


    votre commentaire
  • Stéphane Poussier, le mélenchoniste qui célébrait l’exécution d’Arnaud Beltrame, revendique ses propos lors de sa garde-à-vue

    Placé en garde à vue dimanche pour apologie d’actes terroristes après la mort du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, Stéphane Poussier a vu sa détention prolongée ce lundi 26 mars, selon les informations d’Europe1. Ancien candidat de La France insoumise aux législatives dans le Calvados, celui-ci avait été interpellé à son domicile de Dives-sur-Mer (Calvados) pour avoir publié samedi deux tweets faisant l’apologie du terrorisme et se félicitant du décès du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame.

    Toujours d’après Europe1, Stéphane Poussier assume ses propos polémiques postés sur Twitter mais se défend en invoquant sa liberté d’expression. Une ligne de défense délicate au regard du droit. L’apologie du terrorisme consiste à présenter ou approuver publiquement des actes terroristes déjà commis. Par exemple, en approuvant un attentat.

    Candidat malheureux de La France insoumise dans la 4e circonscription du Calvados, il avait déclaré sur Twitter : « A chaque fois qu’un gendarme se fait buter (…) je pense à mon ami Rémi Fraisse », le jeune militant écologiste tué en 2014 à Sivens par une grenade tirée par un gendarme. « Là c’est un colonel, quel pied ! Accessoirement, encore un électeur de Macron en moins », avait-il ajouté. Ses remarques ont provoqué de vives réactions dans la twittosphère et son compte a été désactivé.

    La peine maximale encourue pour ce type de délit est de 7 ans de prison et de 100.000 euros d’amende, avait indiqué le procureur de la République de Lisieux, David Pamart qui a confirmé à l’AFP le motif de cette garde à vue.

    Source : http://alertesinfos.fr


    votre commentaire
  • Le « grand remplacement » fait son cinéma

    Publié par :Pieds Noirs 9A..

    Grand_Remplacement-Omas SIN auLitAvecBlanche

    Quel est le point commun entre Lancelot, Jules césar, la reine Marguerite d’Anjou et Jeanne d’Arc ? Certainement - entre autres - le fait que tous font partie de l’Histoire ou de la mythologie européenne. Aujourd’hui, un nouveau point commun leur a été trouvé: ils sont tous d’origine extra-européenne !

    Si l'élection par le comité Jeanne d'Arc de Mathilde Edey Gamassou pour représenter la pucelle d'Orléans lors des prochaines fêtes johanniques a beaucoup fait parler, le fait que les autres personnalités historiques susmentionnées aient également été interprétées par des acteurs d’origine africaine est plutôt passé inaperçu chez nous.

    C’est au Royaume-Uni que l’adaptation cinématographique de l’Histoire européenne a en premier été revisitée de façon multiculturelle. Dans la série télévisée « The Hollow Crown », une actrice nigérienne incarne la reine Marguerite d’Anjou. Il est peu probable qu’une souveraine anglaise ayant régné entre 1445 et1461 aie eu la peau noire, surtout lorsqu’il s’agit de la fille de René Ier d'Anjou, roi de Naples, duc d'Anjou, de Bar, de Lorraine et comte de Provence, et d'Isabelle Ire, duchesse de Lorraine.

    Bien plus connu que Marguerite d’Anjou, Lancelot fait partie des mythiques chevaliers de la table ronde du roi Arthur. Un mythe fondateur pour le Royaume-Uni. Il est surtout connu par le roman courtois de Chrétien de Troyes, Lancelot le Chevalier de la charrette, et La légende du roi Arthur . Il est l'un des chevaliers de la Table Ronde, faisant ainsi partie du cycle du Graal. La légende de Lancelot a inspiré nombre de romans et de films jusqu’à aujourd’hui. En 2016, la série américaine « Once upon a time » produite par la chaine ABC a engagé un acteur noir pour le rôle du chevalier à la charrette…

    Jules césar n’a pas non plus échappé aux retouches colorées des metteurs en scène. Il fut lui aussi interprété par un acteur noir lors d’une représentation au « Nashville Shakespeare Festival »en 2012.

    L’interprétation de Jeanne d’arc par une jeune métisse de 17 ans n’est donc pas un cas sans précédent dans l’interprétation artistique d’événements historiques européens.

    Mais pourquoi engager des acteurs noirs pour incarner des rôles de personnalités manifestement blanches ? S’agit-il d’une simple provocation ?

    Le fait de donner actuellement des rôles de personnalités historiques européennes à des personnes de couleur dépasse en fait la simple provocation. N'est-ce pas aussi une attitude particulièrement perfide qui revient à imposer un discours raciste anti-blanc par le biais de la culture? Bien que nous soyons habitués à une attitude politiquement correcte outrancière de la part du milieu culturel, nous pouvons nous demander si l’interprétation de personnages blancs par des noirs (en contradiction totale avec l’Histoire) n’est pas simplement une autre illustration du grand remplacement des populations.

    Albert Leimgruber, 22.3.2018

    Source : lesobservateurs


    votre commentaire
  • Grave menace du CCIF : si l’islamophobie progresse, les musulmans vont quitter la France

     par  

    Il eut été dommage que la « lettre ouverte », adressée à Emmanuel Macron, président de la République, par l’un de ses proches, Marwan Muhammad, directeur du CCIF (Collectif contre l’islamophobie en France) ne soit pas connue du grand public, tant elle est révélatrice de la menace que fait peser l’islamisme fondamentaliste sur la laïcité républicaine.

    Après un prologue où Emmanuel Macron est applaudi pour son action efficace qui permet à l’islam de s’unir à la France et, grâce à cette union (indispensable à notre Nation) fait, et fera, de la France une grande nation (il est vrai que la France n’a jamais été une grande nation avant l’invasion musulmane (sic !), Marwan Muhammad ne tarde pas à afficher « ses priorités » : « Empêcher la laïcité d’attaquer « fallacieusement » la religion musulmane et ainsi de menacer « l’union nationale ».

    Car, si la laïcité républicaine, ainsi prévenue, poursuit ses attaques alors, et là Muhammad nous fait réellement peur et nous tremblons rien que d’y penser : « La jeunesse musulmane, formée ici, en France, voyant les promesses de liberté, d’égalité et de fraternité « se réduire à peau de chagrin » menace de quitter la France et de s’exiler loin de leur terre natale, loin de l’immobilisme dont elle fait preuve à son égard ».

    Non, vous n’allez pas nous faire ce coup-là ? Quitter la France qui a tant besoin de vous ! Nous abandonner à notre triste sort !

    Nous vous en supplions, Monsieur le président de la République, faites tout ce qui est en votre pouvoir pour mettre fin à cet « exil »…puisqu’il paraît qu’il y a bien « exil » ?

    Nous vous en supplions, comme vous en supplie Marwan Muhammad, de dire « non » à l’instrumentalisation de la laïcité à des fins racistes et d’intolérance religieuse et d’empêcher ainsi toute cette jeunesse musulmane de quitter en masse cette France où elle subit toutes les discriminations, sans oublier les attentats où, il est vrai, des musulmans sont tués… mais par qui ?

    Marwan Muhammad, ne reculant devant aucun ridicule, apprend au président Macron qui, selon lui, ne serait pas réellement informé : « Que les voisins européens ne connaissent pas les mêmes crispations que traverse actuellement la société française. »

    Décidément Muhammad, s’il s’exprime beaucoup n’entend rien et ne voit rien, car, autrement, il saurait que s’il n’y a pas « ces crispations » dans des pays comme l’Autriche, la Hongrie, la Pologne, etc., c’est qu’ils refusent l’invasion musulmane, et que les pays qui, jusqu’à présent, la toléraient, connaissent aujourd’hui « ces crispations », par exemple l’Italie et même l’Allemagne (Voir le récent discours du nouveau ministre de l’Intérieur, Horst Seehofer).

    Et pour ne pas que la France « sombre » dans une dépression profonde (suite à l’exil de toute cette jeunesse musulmane qui nous abandonne) Muhammad menace la France, et son président : « Le bon sens républicain doit empêcher fermement toute ingérence laïciste avec la même énergie qu’elle emploie contre te terrorisme, parce que ce sont les deux faces d’une même pièce. »

    Nous espérons qu’Emmanuel Macron, son Premier ministre et, surtout, son dynamique et volontaire ministre de l’Intérieur, apprécieront cette comparaison, totalement islamiste, entre laïcité et terrorisme !

    Nous vous conjurons de tout entreprendre pour empêcher que toute cette jeunesse musulmane, si indispensable pour que notre nation reste grande, et notre avenir brillant, ne nous abandonne pas au risque de nous retrouver dans le même état déplorable d’avant son invasion !

    Que deviendrions-nous, Marwan Muhammad, sans vous et les vôtres ?

    Question : vers quels pays se dirige toute cette jeunesse musulmane qui nous abandonne ? Pas le Maghreb, ils le fuient tous, pas les émirats, ils n’en veulent pas…la Turquie ou la Palestine peut-être ?

    Manuel Gomez

    Source : ripostelaique


    votre commentaire
  • Par: Pieds Noirs 9A..

    Article N°3214 du jeudi 22 mars 2018

    Le changement de population bien orchestré depuis des années ! 

    « Une nation sans identité nationale, c’est le fumier sur lequel d’autres peuples poussent. »

    Ce Pays est devenu fainéant, maintenant on nie les évidences, on ferme les yeux devant les réalités comme ça on n’a rien à faire, les bouffeurs de curés du siècle passé, maintenant ils acceptent dix fois pire, mieux ils les protègent en plus ils font la guerre aux patriotes en les traitant d’extrême droite ,de SS ,Nazis et je ne sais quoi pour avoir la paix leurs paix ..., pour les disqualifier .Notre classe politique en est consciente mais pas un qui n’ose bouger, eux non plus n'est pas d’un grand courage quand ils ne sont devenus des auxiliaires du mouvement, ce sont eux les plus grands porteurs de honte, absentéisme aux différents votes et en grande partie l’illustration du mépris du peuple ...

    Le devenir de la France et le Grand Remplacement qui seul me faut pourtant insister car cette vision de l’avenir de la France est devenue une certitude, tenant compte des décisions non prises sur ce problème civilisationnel par nos dirigeants quel qu’ils soient ! préparer de longue date...
    Des populations Pieds Noirs et historiens bien pourtant averti de cela de ce qui se passera en France 50 ans après l'indépendance de l'Algérie voir en date de la signature du 18 mars dans l'après midi bâclée comme on jette un kleenex aux ordures ...
    J’ai expliqué, lors d'un repas débat samedi 10 mars 2018 au soir suivie d'une soirée dansante ,donc il y a quelques jours, la « Stratégie » élaborée depuis 1991 (et « pensée » certainement bien avant) puis mise en pratique depuis 2000 (Conférence de Doha au Qatar) par l’ensemble des pays musulmans pour programmer une « invasion pacifique » de l’Occident donc de l’Europe et, en ce qui nous concerne plus particulièrement, de la France et l'avenir de nos enfants ...
    Depuis plus d’une décennie, les Français sont éduqués, formatés, influencés, par l’école, le collège, la Fac, les pubs, les films, les séries, le foot a gogo et la passion des vacances avant le travail et de la défense de leurs pays la France pour la protection et l'avenir de leurs enfants .Cela fonctionne parfaitement afin d’accepter ce grand remplacement, de le considérer comme naturel...
    Quand à la date de la réalisation de ce « Grand remplacement » et ce serait prétentieux de l’affirmer, mais probablement entre 2030 et 2050,la France sera alors majoritairement musulmane.Dont déjà 2018 sera la clés du départ de l'invasion .Les 16 % de musulmans actuellement en France deviendront très rapidement 50% et, dès lors, il n’y aura plus de retour en arrière possible, ni imaginable ...

    La religion musulmane, mais cela chacun le sait, n’est pas uniquement une religion comme les autres, elle est une manière de gouverner, d’imposer un régime de gouvernance, elle ne connaît aucune laïcité, aucune démocratie, aucune république (même si certains pays musulmans se disent républicains). Je plains ce pays qui remplacera la France, je plains ses habitantset ses enfants . La religion musulmane interdit toute autre religion, toute autre justice que la sienne, toute autre liberté que celle qu’elle autorise, toute liberté d’expression hors celle dictée par le prophète qui seul dit la vérité.
    Elle impose les dictateurs, les mosquées, les imams, la radicalisation, la langue, les coutumes alimentaires et vestimentaires, etc.
    Elle nous impose, pour le moment, la délinquance, les casseurs, les dealers, dont nos prisons sont saturées mais, demain ou après-demain, quand elle sera au pouvoir, ils disparaîtront car les sanctions ne seront plus les remises en liberté mais les mains coupées. Preuve que seules les sanctions féroces obtiennent un résultat contre la racaille.

    Mais si les évêques étaient sur les chevaux de combat à la bataille de Poitiers, je ne compte guère sur ceux d’aujourd’hui pour mener des catholiques fervents et déterminés, jusqu’à risquer leur vie ,déjà en Algérie beaucoup de responsable d'église était pour une Algérie  Algérienne .comme nous voyons ,ou même le pape s'en mêle ...ALORS COMMENT VOUS DIRE DE MIEUX POUR MIEUX SE FAIRE JETER HORS DE NOTRE TERRE CHRÉTIENNE ... 

    Pieds Noirs 9A..

    Une vidéo de Stéphane Ravier ci-dessous

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique