• Wattrelos: une nouvelle démission au Front national

     Wattrelos: une nouvelle démission au Front national

    PAR MARJORIE DUPONCHEL

     Grégory Chomette, 5e sur six élus dans le groupe Wattrelos Bleu Marine, a démissionné de son mandat municipal. Le siège vacant revient naturellement au suivant de la liste non élu, mais ce dernier a refusé d’entrer au conseil municipal…

    
Grégory Chomette (près du poteau de droite) a démissionné de son poste d’élu. Il devait être remplacé par le suivant de la liste Wattrelos Bleu Marine qui ne souhaite pas siéger. Photo archives Hubert Van Maele

VDN
Grégory Chomette (près du poteau de droite) a démissionné de son poste d’élu. Il devait être remplacé par le suivant de la liste Wattrelos Bleu Marine qui ne souhaite pas siéger. Photo archives Hubert Van Maele

    Pour le remplacer, c’est le suivant de la liste, Roger Carton, qui a été convoqué pour assister au conseil municipal de mardi. Mais ce dernier a fait savoir qu’il n’acceptait pas le poste : « Je ne l’ai appris que ce matin (mardi, ndlr), a lancé Dominique Baert, le maire (PS) en ouvrant la séance. Il m’a envoyé une lettre pour m’expliquer qu’il n’était pas à Wattrelos six mois par an, et que, de fait, il ne pouvait accepter de siéger. Je suis estomaqué de découvrir ça le jour même du conseil municipal, et surtout que l’on puisse s’engager sur une liste sachant qu’on ne pourra pas assumer si on est élu. »

    Sandrine Vasseur sollicitée

    Du coup, c’est la suivante de la liste, Sandrine Vasseur, qui sera convoquée par courrier prochainement. Pour autant, on n’a pas pu savoir si cette nouvelle colistière était prête à accepter de remplacer le démissionnaire : « Je vais la contacter rapidement et voir ça avec elle », a simplement expliqué Marie-Chantal Blain, la nouvelle chef de file du Front national à Wattrelos, qui semblait elle aussi découvrir la situation.

    Il en est un en revanche qui aurait à coup sûr accepté de s’installer dans le fauteuil, c’est Alexis Salmon, qui ne manque pas une miette des débats wattrelosiens depuis plusieurs mois. Dans le public, il réagit même désormais aux sorties du maire de Wattrelos. Par des expressions ou des gestes, il a su faire comprendre son agacement à plusieurs reprises, provoquant une réaction vive de Dominique Baert : « M. Salmon, votre avis m’importe peu. Vous opinez du chef mais pour donner votre avis, il faut être élu », a-t-il lancé un brin agacé. Le jeune frontiste n’ayant pas fait partie de l’aventure Wattrelos Bleu Marine en 2014, il devra attendre 2020 pour tenter sa chance.

    D’ici là, on espère que le groupe WBM ne devra pas descendre jusqu’au dernier de sa liste pour trouver un volontaire.

    Le FN veut un Aquaboulevard

    Une fois l’épisode de l’élu manquant évacué, le conseil municipal a étudié trois motions, dont une présentée par le groupe WBM. Puisque la piscine est fermée et que l’estimation des travaux est particulièrement élevée, les élus frontistes proposent que la Métropole européenne de Lille (MEL) construise sa piscine olympique sur la zone de l’Union, dans un partenariat public-privé avec l’enseigne Kipsta, la filiale de Décathlon installée sur la zone et spécialisée dans les sports collectifs. « Ce serait un projet ambitieux, une sorte d’Aquaboulevard aux normes des capacités locales dont l’objectif sera d’attirer une large population des classes moyennes métropolitaines et de Belgique », précise la motion.

    La majorité socialiste, on le sait, envisage plutôt la piscine olympique de la métropole du côté de Beaulieu et de l’antenne sud. Un dossier a officiellement été déposé à la MEL. Inutile de dire que la motion des frontistes a été balayée d’un revers de manche : « J’hallucine ! On nous propose un Las Vegas sur l’Espierres alors que le groupe WBM refuse de voter une subvention de 300 euros pour aider des enfants défavorisés du Nicaragua ! » a vivement réagi Thierry Duel pour le Front de Gauche.

    De son côté, le maire n’a pas non plus mâché sa réponse : « Votre motion va prendre l’eau, car il n’y a pas assez de foncier à l’Union pour ce type d’équipement et Kipsta a déjà des projets d’extension. Et de toute façon, la majorité ne votera jamais une idée qui vient de votre parti », a lancé Dominique Baert. Les Républicains ont également voté contre et Roger Ackermann s’est abstenu.

    http://www.lavoixdunord.fr/region/wattrelos-une-nouvelle-demission-au-front-national-ia24b58801n3621810


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :