• Voyagez low cost avec Edouard Philippe !

    Voyagez low cost avec Edouard Philippe !

    Pourquoi se priver ? Ce sont les Français qui paient !

    Les Premiers ministres se suivent et se ressemblent étrangement dès lors qu’il s’agit de dilapider l’argent public. Edouard Philippe vient de réaliser un coup de maître avec un vol Tokyo-Paris, début décembre, qui aura coûté la modique somme de 350 000 euros. Le Premier ministre a gagné en confort et est rentré deux heures plus tôt à Paris. La République peut se réjouir même si le contribuable, lui, risque d’être un peu moins enthousiaste.  

    Une fois au pouvoir, c’est buffet à volonté ! Et un buffet luxueux s’il vous plaît ! Edouard Philippe, Premier ministre inutile n’est pas un grand amateur de mets délicats et hors de prix au regard de son physique longiligne. Son péché mignon est autrement plus inquiétant (et coûteux) ! Monsieur aime les avions de luxe. Le genre d’appareil que louent les millionnaires sur un coup de tête en embarquant toute leur suite. Edouard Philippe a pris des réflexes de divas friquées, car à son retour de Nouvelle-Calédonie début décembre, il a tout bonnement quitté l’A340 affrété par l’Armée de l’air pour s’installer dans le très luxueux appareil de la compagnie Aero Vision.

    Pourquoi se priver ? Ce sont les Français qui paient !

    Ce nom ne vous dit rien ? Pas étonnant ! Aero Vision s’adresse aux ultra-riches qui peuvent céder à tous les caprices que la vie place sur leur chemin. Ainsi, Edouard Philippe et une bonne partie de sa délégation a fui comme la peste l’avion confortable de l’armée pour aller se prélasser dans un luxe aussi malsain que déplacé. Il en aura coûté la bagatelle de 350 000 euros. Pas de souci, ce sont les Français qui paient ! Et ils paient cher, car l’A340 de l’armée pris entre la Nouvelle-Calédonie et Tokyo par le Premier ministre a dû logiquement regagner Paris. Ce sont donc deux avions qui ont été mobilisés et qui pèsent sur les finances publiques.

    Ce genre de scandale aurait déboulonné le politicien le plus accroché au pouvoir dans une démocratie réelle, mais pas en France. Edouard Philippe intervient au micro de RTL et assure très tranquillement qu’il « assume complètement » cette affaire et avance des justifications qui donnent la nausée aux malheureux auditeurs. « Cet avion, assez ancien et sans sièges business, ne sert pas en temps normal à transporter ni des autorités militaires ni des membres du gouvernement en long courrier et de nuit ». Pas de siège business ! Le vol vers le Japon a dû être extrêmement traumatisant. Edouard Philippe ferait bien de demander un dédommagement pour le préjudice subi !

    C’est ainsi que 350 000 euros ont été dilapidés pour que Monsieur Philippe et sa cour composée d’une soixantaine de personnes puissent rejoindre Paris sans avoir trop les jambes et le dos courbaturés. L’histoire retiendra que l’A340 de l’armée est arrivé à Paris deux heures après l’avion de luxe de Philippe. Deux heures qui justifient aussi ce coût faramineux. Pendant ce laps de temps, le Premier ministre a certainement pu déjouer une demi-douzaine d’attentats et pris des décisions qui vont faire de la France le phare du monde au XXIe siècle.

    Et pour enfoncer le clou et un Manuel Valls qui pensait copiner avec le Gouvernement, Edouard Philippe balance que son trajet a été 30 % moins cher que celui de l’ancien Premier ministre socialiste lorsqu’il s’était rendu en Nouvelle-Calédonie en 2017. Le Catalan a peu apprécié la comparaison et a fait savoir que son voyage avait inclus des passages rapides en Nouvelle-Zélande et en Australie. Deux vols de plus donc pour expliquer cette différence de 30 %. Espérons qu’Edouard Philippe soit solidement ancré dans le sol de France à partir de maintenant, car à ce rythme les milliards vont voler et ne redescendront pas dans le budget de l’Etat. A moins qu’une nouvelle taxe destinée à financer les voyages de luxe de sa seigneurie de Matignon ne soit prochainement votée…

     

    Source : 24heuresactu


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :