• Une élue albigeoise du Front National en garde à vue

    Une élue albigeoise du Front National en garde à vue

    Gladys Ramadji, élue FN de la ville d'Albi, a été placée en garde-à-vue à Rodez avant de resortir libre de la gendamerie/ Photo DDM, E. C. archivesGladys Ramadji, élue FN de la ville d'Albi, a été placée en garde-à-vue à Rodez avant de resortir libre de la gendamerie/ Photo DDM, E. C. archives

    Glawdys Ramadji, élue albigeoise Front national, a été placée en garde à vue hier en début d'après-midi à la gendarmerie de Rodez pour y être entendue par les enquêteurs de la brigade de recherche. Cette mesure est une suite normale à l'enquête conduite par les gendarmes aveyronnais qui soupçonnent l'élue d'avoir introduit à la maison d'arrêt un téléphone portable et des stupéfiants pour son ex-compagnon, également placé en garde à vue hier après-midi. Une mesure qui, en ce qui la concerne, a «vite été levée» soulignait hier soir l'un de ses conseils Jean-Baptiste Alary qui estimait aussi que l'élue albigeoise bénéficiait d'un «traitement un peu sévère». Philippe Presecq, autre avocat sur ce dossier, n'a pu être joint hier soir quant au sort réservé à Glawdys Ramadji qui selon certaines informations devait aussi retrouver la liberté hier soir.

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :