• Un militaire vannetais disparaît à la gare,

    Un militaire vannetais disparaît à la gare, la famille inquiète

    Le jeune militaire a été vu pour la dernière fois en gare de Rennes dimanche soirter Le jeune militaire a été vu pour la dernière fois en gare de Rennes dimanche soir |  Archives / Thomas Brégardis

    Après 10 jours de permission dans sa famille de l’Oise , un militaire de 19 ans basé au 3eRima de Vannes n’est pas rentré à la caserne . La dernière fois qu’il a été aperçu, c’était par un camarade en gare de Rennes dimanche soir. Une enquête a été ouverte tandis que la famille a lancé un avis de recherche sur les réseaux sociaux . L'armée confirme "l'absence au corps" du soldat.

    Lundi soir, une famille de l’Oise est informée par le 3e Rima de Vannes que leur fils, un jeune militaire de 19 ans, n’a pas réintégré la caserne morbihannaise la veille.

    Il quitte le train

    « On l’a déposé à la gare de Compiègne à 17 h, il devait prendre une correspondance à Rennes » , explique la mère du soldat. Arrivé dans la capitale bretonne, l’un de ses camarades qui ne le connaît que de vue, l’aperçoit prendre l’ escalier alors que les portes du train à destination de Vannes se referment.

    C’est le dernier témoignage qui le décrit vivant. La famille imagine forcément le pire : « Dans ces cas-là on pense à tout : enlèvement, violences… » .

    Mardi, les enquêteurs ont apporté des nouvelles rassurantes : « On a appris qu’il était en vie » , confie la maman. Pour autant, le soldat n’a pas été retrouvé. « J’ai vu qu’il était connecté à son compte Facebook plusieurs fois dans la nuit. À 6 h du matin , plus rien » , témoigne le frère du militaire. Son téléphone a aussi été désactivé.

    Un vol pour Londres

    Selon la famille, l’enquête montre que le jeune homme s’est rapidement rendu à Nantes et qu’il a acheté un billet d’ avion pour Londres sur le net. Il aurait pu rejoindre la capitale britannique lundi. Depuis plus rien.

    Les autorités militaires confirment que le jeune soldat « est absent au corps » , sans plus de commentaires. L’enquête se poursuit.

    Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :