• Tension au Front national : une élue claque la porte ...

     INDRE Tension au Front national : une élue claque la porte ...

    Catherine Cauzeret affirme que l'ambiance s'est dégradée au sein du FN de l'Indre. - Catherine Cauzeret affirme que l'ambiance s'est dégradée au sein du FN de l'Indre.Catherine Cauzeret affirme que l'ambiance s'est dégradée au sein du FN de l'Indre.
     
    Catherine Cauzeret affirme que l'ambiance s'est dégradée au sein du FN de l'Indre.

    Catherine Cauzeret, conseillère municipale à Villedieu, quitte le Front national. Mise en cause Mylène Wunsch, secrétaire départementale, s’en étonne.

    Voilà qui est mal venu pour l'image du Front national dans l'Indre. Catherine Cauzeret, conseillère municipale à Villedieu-sur-Indre, élue sous l'étiquette FN, a décidé de quitter le parti d'extrême droite auquel elle adhérait « depuis trente-cinq ans », l'amputant de fait du quart de ses élus indriens (1). « Je garde mon mandat », précise-t-elle, promettant de « ne pas trahir (ses) électeurs ». « Tout allait très bien jusqu'à la nomination de Mme Wunsch », explique Catherine Cauzeret, évoquant le remplacement de Matthieu Colombier, en juin, à la tête de la fédération. « Amertume », « jalousie », « irrespect », l'élue théopolitaine dépeint un changement radical de comportement dès lors que la nouvelle secrétaire départementale du FN a accédé à ses fonctions.
    En juillet, Catherine Cauzeret avait déjà pris du recul, abandonnant ses postes de trésorière et secrétaire administrative au sein du bureau départemental. « Je ne pouvais pas rester dans cette ambiance, poursuit-elle. J'ai 53 ans, jamais on ne m'avait parlé comme ça. » C'est lors d'une réunion au siège, le 9 juillet, impasse de la Brasserie, à Châteauroux, que ces tensions auraient éclaté.
    Dans un courrier daté de fin août, Catherine Cauzeret s'était émue de cette situation à Jean-Lin Lacapelle, secrétaire national du parti de Marine Le Pen, chargé des relations avec les fédérations. « Mais je ne me suis pas sentie soutenue par le parti. » 
    Début novembre, celle qui avait aussi porté les couleurs du FN lors des sénatoriales, en 2014, quittait officiellement le FN. A la grande surprise de Mylène Wunsch : « Elle m'avait expliqué qu'elle ne voulait plus s'occuper du secrétariat et de la trésorerie pour pouvoir s'occuper de sa dernière fille. J'en étais restée là, je n'avais plus de contact avec elle depuis ».

    " La Fédération se porte bien "

    La secrétaire départementale admet un changement de méthode à la tête de la Fédération. « Je suis plus présente que mon prédécesseur et demande peut-être plus d'explications, ça peut déplaire. » Mais réfute toute agressivité. « Jamais je n'ai eu d'échange de mots avec Mme Cauzeret. » 
    Mylène Wunsch minimise les conséquences de cette défection. « Il y a des échéances autrement plus importantes. La Fédération se porte bien avec environ quatre cents adhérents. Les gens apprécient ma présence et mon dynamisme. » Un tableau édulcoré selon Catherine Cauzeret qui, au contraire, pressent une érosion du nombre d'adhérents dans un contexte de tension plus global entre les fédérations et le bureau national du FN, Marine Le Pen ayant souhaité un vaste renouvellement des cadres pour s'appuyer sur des troupes fidèles à sa ligne. Mylène Wunsch est de celles-là : « Je soutiens Marine à 1.000 % ».

    bertrand.slezak@nrco.fr


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :