• Séjour à la montagne payé par la CAF pour écouter un imam

     Hautes-Alpes : Séjour à la montagne payé par la CAF pour écouter un imam prônant le mariage forcé

    maxresdefault

    BREIZATAO – ETREBROADEL (10/08/2016) Un séjour à la montagne animé par un imam radical connu pour ses prêches extrémistes est prévu du 21 au 28 août, dans les Hautes-Alpes (PACA). Le séjour, organisé par une association de femmes musulmanes, sera partiellement payé par la CAF.

    C’est le site de l’association qui détaille le programme prévu (source) :

    Nous visiterons la région des Hautes Alpes et nos activités se dérouleront essentiellement autour du grand Lac de Serre-Ponçon et dans ses environs.

    Le type de clientèle attendue ne laisse aucun doute sur l’orientation islamiste des organisateurs, comme le montrent les photographies de l’association disponibles sur son compte facebook (source) :

    13094284_795725370561095_3343626194877884738_n

    Un fichier PDF est par ailleurs joint qui offre un aperçu du programme (voir ici). On y apprend que l’imam radical Aammi Hassen interviendra en tant “qu’invité d’honneur”

    2016-08-10 14_47_07-Nouvelle notification

    Un prédicateur connu

    Aammi Hassen Bounamcha n’est pas un inconnu. Prédicateur dans la commune francilienne d’Aubervilliers, il s’est distingué par des prêches particulièrement radicaux. Ainsi, dans une vidéo de la chaîne Youtube de la mosquée “L’Olivier” de Boulogne Billancourt, il s’exprime longuement en faveur du mariage forcé pour les femmes (source) :

    “Allah t’as déjà crée ton époux ou ton épouse.[…] La priorité, c’est de satisfaire Allah en passant par la satisfaction de tes parents, si ton père et ta mère disent non, alors tu ne l’épouses pas.”

    Aammi Hassen condamne aussi régulièrement les femmes occidentales au sujet desquels il affirme que “le Diable habite” dans leurs “parties intimes” (source) :

    Vous avez vu les femmes attirantes, qui marche d’un côté, puis de l’autre côté, est-ce que c’est une démarche normale ? ce n’est pas une façon pieuse de marcher. Quand une femme sort de chez elle, il y a le Diable et un ange qui l’attendent devant la porte. Si elle marche d’une façon pieuse, c’est l’ange qui ira avec elle, si c’est d’une façon décadente c’est le Diable, et il habite les parties intimes, son derrière.

    Autre déclaration de l’imam, sa conviction que “allah” déclenche des tremblements pour se débarrasser des homosexuels :

    Le problème, c’est qu nous les Musulmans, on commence à raisonner comme eux, parce que l’on c’est éloigné d’Allah, ceux qui oublient Allah sont les  vrais pervers. A San Francisco, il y a 3 millions de gays, un tiers de la Tunisie ! Allah a crée un tremblement de terre pour les punir, des milliers de morts.

    Des liens troubles

    Le prédicateur Hassen Bounamcha a par ailleurs été invité le 20 mars 2013 à intervenir dans la mosquée radical de Joué-Lès-Tours où se radicalisa le musulman originaire du Burundi Bilâl Nzohabonayo. Ce dernier tenta de tuer plusieurs policiers à l’arme blanche, en décembre 2014 (voir ici), à l’appel de l’État Islamique. Quelques jours plus tard, le 7 janvier 2015, la tuerie de Charlie Hebdo amplifiera le phénomène.

    La mosquée de Joué-Lès-Tours est animé par un français de souche converti à l’islam depuis 1989. Connu sous le nom de “Mohammed François” (sic), François Bordenave fut formé par le fondamentaliste algérien Abdelhamid Bouzouina, lui-même expulsé du territoire hexagonal. La mosquée reçoit en 2012 le petit-fils du fondateur des Frères Musulmans égyptiens, Hassan al-Banna, Hani Ramadan, frère de Tariq.

    Autre invité de la mosquée, le prédicateur salafiste de Brest, Rachid Abou Houdeyfa. Ce dernier étant connu pour sa légitimisation du viol des femmes non-voilées par les “frères” (voir ici) ou encore par les interdictions adressées aux enfants d’écouter de la musique sous peine d’être “transformés en singes ou en porcs”.

    Un séjour financé par… la CAF !

    Le site de l’association ajoute un détaile pour le moins surréaliste : il sera pris partiellement en charge par la Caisse d’Allocations Familiales :

    Le centre de vacances est agréé VACAF. Pour ceux qui sont bénéficiaires de ce dispositif, nous vous remercions de le signaler dès votre inscription en nous communiquant votre numéro d’allocataire et les noms, prénoms et date de naissance des enfants.

    Le site de la VACAF stipule en effet (voir ici) :

    VACAF facilite le départ en vacances des familles et des enfants avec des aides proportionnées au coût du séjour.

    Votre Caf a adhéré à un ou plusieurs dispositifs d’aides aux vacances et vous avez reçu un courrier de sa part. Vous êtes bénéficiaire (pour votre famille et/ou le départ de vos enfants) et allez pouvoir commencer à préparer les vacances de votre famille.

    Choisissez votre séjour parmi plus de 3700 centres de vacances agréés VACAF sur le catalogue en ligne.

    L’organisation islamiste entend donc faire financer ses séjours par les contribuables de l’Hexagone, sans que le gouvernement n’y trouve à redire.

    http://breizatao.com/


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :