• Attaque au couteau dans les locaux de la police municipale à Chapelle-sur-Erdre (44) : une policière grièvement blessée, le suspect en fuite

    Un témoin raconte : « Je l’ai vu repartir à pied. Il descendait vers le parking. Je lui ai demandé de l’aide car j’avais un souci avec mon scooter qui ne démarrait plus. Il était calme. Mais quand j’ai vu qu’il était armé, j’ai pris peur. Il est monté dans une Golf. »

    Ouest-France


    Un individu muni d’une arme blanche a blessé une policière municipale sur son lieu de travail. 

    L’homme a pris la fuite a priori à pieds. Son véhicule a en effet été retrouvé accidenté dans les rues de la ville. Il est activement recherché depuis par les forces de l’ordre. Deux hélicoptères de la gendarmerie, trois équipes cynophile, un escadron de gendarmerie mobile ainsi que le GIGN sont sur place. 

    “La personne recherchée est dangereuse et armée. Tous les établissements scolaires sont fermés, les enfants sont mis en sécurité par précaution. Nous demandons aux habitants de rester chez eux”, indique la mairie de La Chapelle-sur-Erdre contactée par LCI.

    Une enquête  a été ouverte et confiée à la section de recherche de Nantes

    LCI


    Cellule de crise à La Chapelle-sur-Erdre, commune située à 3 kilomètres au nord de Nantes. ​Ce vendredi 28 mai, vers 10 heures, un homme a porté un coup de couteau à une policière municipale dans les locaux de la police municipale de La Chapelle-sur-Erdre.

    Pour l’heure, aucun élément n’a filtré sur les motifs de cette attaque.

    L’agent municipale a été gravement blessée à la cuisse et a été transportée aux urgences du CHU de Nantes. Son pronostic vital serait engagé, selon plusieurs sources.

    Presse Océan

     //////////////////////////////

    Il a pourtant dit !


    votre commentaire
  • Peut être une image de texte qui dit ’La maman du petit Emmanuel est priée de venir récupérer son rejeton égaré a l'Elysée depuis 4 ans Il a mis un bordel pas possible.’


    votre commentaire
  • Albertville : une femme de 80 ans ligotée et dépouillée par un voisin de 19 ans armé d’un couteau


     

    Une femme âgée de 80 ans a été ligotée et dépouillée à son domicile d’Albertville (Savoie) par un individu qui a pris la fuite. 

    La victime a subi un véritable calvaire. Les policiers ont rapidement identifié l’auteur présumé des faits, un voisin de 19 ans, rapporte Le Dauphiné.

     Déshabillée et ligotée

    Les policiers ont été alertés vers 17 heures, le samedi 22 mai, pour une femme coincée sur son balcon en sous-vêtements. Elle était, en fait, séquestrée et venait d’être victime d’un cambriolage violent. Un homme s’est introduit dans l’appartement de cette femme âgée de 80 ans, l’a bousculée avant de lui retirer ses habits, la laissant en sous-vêtements. Puis il l’a ligotée avec du scotch. L’agresseur l’a forcée à lui communiquer le code de sa carte bancaire et lui a volé de l’argent.

     Bien connu des services de 

    L’octogénaire a pu décrire son agresseur aux forces de l’ordre. Ils ont identifié un voisin vivant dans le même immeuble que la victime et ont interpellé un homme âgé de 19 ans bien connu des services de . L’agresseur été placé en garde à vue ainsi que sa compagne, et la personne qui l’héberge.

    La victime, sous le choc, a été conduite à l’hôpital d’Albertville.

    L’enquête a permis, dès le lendemain, de confirmer l’implication du suspect principal dans ce cambriolage violent. Les trois mis en cause ont été déférés au parquet, le lundi 24 mai.


    votre commentaire
  • Peut être une image de 2 personnes, personnes debout, foulard et texte qui dit ’Socialisme allah française’


    votre commentaire
  • Les bâtisseurs de l'impossible 1830 1962 (2ème partie)Posté par :Pieds Noirs 9A..
     
    Les bâtisseurs de l'impossible 1830 1962 (2ème partie)
     
     
     
    Ceux qui veulent nous faire passer pour des racistes ou colonialistes sont sûrement des ignorants. Cela fait 56 ans que nous pleurons notre pays par la faute d'un malade mental se prenait pour Dieu, nous y étions heureux dans notre pays entre juifs, musulmans et chrétiens mais ce malade a tout fait pour que l'Algérie ne devienne pas une grande puissance sur la Méditerranée ! Oui il y a eu crime contre l'humanité en Algérie tous exécutés par la faute du général. J'avais 19 ans quand j'ai quitté l'Algérie et avant je n'avais jamais connu le racisme, mon père qui était garde champêtre à Tenira un petit village à une trentaine de kilomètres de Sidi bel Abbès, je peux vous dire qu'il était très estimé par les musulmans anciens combattant de la guerre de 39 45 qui n'avaient même pas de quoi survivre après avoir combattu pour cette France qui les ont complètement ignorés. Mon père était toujours occupé pour essayer de leurs faire avoir une retraite pension d'invalidité digne pour quelqu'un qui a combattu pour libérer la France qui les a toujours ignorés mes amis algériens nous ne sommes pas du tout raciste par ce que nous étions trois communautés heureux de vivre ensemble.


    votre commentaire