• Qui se ressemble, s'assemble...

    Publié le 30 mai 2017 par Dominique MOREL

    La mari de l’eurodéputée FN Sophie Montel condamné pour abus de faiblesse

    Deux anciens colistiers FN aux municipales à Montbéliard en 2014 ont été condamnés ce mardi à une peine d’amende et cinq ans d’inéligibilité pour avoir abusé de la vulnérabilité d’une dame de 90 ans, dont ils avaient obtenu la candidature sur la liste frontiste. Robert Sennerich, ancien conseiller régional FN âgé de 66 ans, et Catherine Piotrowski, 65 ans, ont respectivement été condamnés à 5.000 et 2.000 euros d’amende par la cour d’appel de Besançon qui a confirmé la décision de première instance du tribunal correctionnel de Montbéliard. Les juges ont également condamné les deux anciens colistiers FN à une peine complémentaire de cinq ans d’inéligibilité. Robert Sennerich, époux de l’eurodéputée FN Sophie Montel, dénonce à l’AFP un « jugement politique ».

    Dans son arrêt, la cour a estimé qu’ils avaient « frauduleusement abusé de la faiblesse de Mme Rolande Belpomme, 90 ans, qui s’est retrouvée inscrite sur la liste des candidats (du Front national) alors qu’elle présentait une perte importante de ses facultés cognitives ».

    « C’est un jugement politique », s’est insurgé M. Sennerich après que la décision a été rendue publique.

    « Nous la connaissions depuis 30 ans. C’était une sympathisante FN, mais je n’ai pas pu le prouver », a ajouté le secrétaire départemental FN du Doubs, qui n’occupe plus de mandats électoraux.

    Le 19 février 2014, M. Sennerich et Mme Piotrowski, qui étaient respectivement 12e et 19e sur la liste FN aux municipales, s’étaient rendus chez la dame de 90 ans pour lui faire signer un acte de candidature.

    L’enquête de police a établi que la vieille dame ne sortait plus de son domicile depuis plusieurs mois, restait alitée et qu’elle ignorait qu’elle était candidate.

    Selon la cour, les prévenus « ne pouvaient que constater qu’elle n’était pas en mesure de comprendre le sens et la portée d’une telle démarche ».

    Les mis en cause sont deux anciens colistiers de Sophie Montel, candidate FN à la mairie de Montbéliard en 2014, candidate à la législative partielle du Doubs en février 2015 et élue eurodéputée aux dernières élections européennes. (AFP)

    source France 3 Bourgogne-Franche Comté (06 septembre 2016)


    votre commentaire
  • Paris merveille du monde ,Paris et toute sa splendeur de madame Hidalgo est un ghetto à ciel ouvert ...

    Quand je suis arrivée à Paris, en 1973, roulaient encore sur les voies du métro aérien les voitures de bois vertes et rouges. En passant au-dessus du quartier de la Goutte-d’Or, à l’angle de la rue de Chartres et du boulevard de la Chapelle, on apercevait une longue file d’hommes sur le trottoir, des travailleurs immigrés à l’évidence. Ils attendaient leur tour devant une porte à la lucarne grillagée. J’appris qu’il s’agissait d’une « maison d’abattage »… et ce qu’on y faisait : la rééducation des filles récalcitrantes au rythme de 80 passes par jour.

    Dans les années 90, j’ai fait une série de reportages sur le Paris exotique – « découvrez le monde sans quitter la capitale » –, dont un dans ce quartier de la Goutte-d’Or. Avec les hammams et les marchands de gandouras brodées, j’y ai découvert les prières de rue, autorisées par la mairie du XVIIIe. C’est dans ce quartier que Jacques Chirac, découvrant un Paris inconnu des politiques, déplora « le bruit et l’odeur »

    Puis on a construit deux mosquées, rasé les immeubles insalubres, fait semblant d’expulser les trafiquants de drogue (crack, notamment), les maires de droite et de gauche se les renvoyant d’un arrondissement à l’autre.

    En 2010, sur des draps accrochés aux fenêtres, les habitants du quartier ont écrit « NON à la prostitution », « lassés et écœurés », disaient-ils, de voir sous leurs fenêtres l’incessant ballet de très jeunes filles, « tenues d’une main de fer par les mamas » africaines. Des Nigérianes et des Ghanéennes. « Voir ces petites quémander 20 € pour une passe et se livrer à leurs clients dans les locaux à poubelles, les halls d’immeuble, les cours intérieures… C’est ignoble et dégradant », disait une habitante. À quoi Myriam El Khomri, alors adjointe PS de Bertrand Delanoë, chargée de la protection de l’enfance et élue du XVIIIe, répondit qu’on ne pouvait rien parce qu’elles étaient majeures ! « Les tests osseux effectués sur elles (sic) l’ont jusqu’à présent toujours prouvé… » affirmait-elle au Parisien.

    Depuis, le gouvernement Hollande a trouvé la solution : il punit les clients…

    Nous sommes en 2017.

    Non seulement tout ce qui est décrit là perdure, mais les choses ont grandement empiré. Depuis quelques mois, des « mineurs isolés » sont arrivés du Maroc. Ils vivent dans la rue, squattent le square Alain-Bashung, se droguent, agressent les passants, se battent. « L’addiction à la colle de certains, leur longue expérience de l’errance et parfois leur agressivité compliquent leur mise à l’abri par les pouvoir publics », écrivait L’Express en mars dernier.

    Relisez bien cela : il est impossible aux pouvoirs publics d’empêcher de nuire et de se nuire vingt gamins des rues.

    Rien d’étonnant, donc, à ce qu’on ait laissé s’installer dans ce même quartier des campements de migrants de plusieurs milliers de personnes. Des gens, là encore, qu’on balade le long du boulevard de la Chapelle.

    Depuis juin 2015, ce sont plus de 30 « évacuations » qui ont eu lieu. La dernière remonte au 9 mai dernier. « 1.609 personnes, dont 75 vulnérables, ont été prises en charge et orientées vers des structures d’hébergement », a dit la préfecture, mobilisant pour cela 350 policiers. Essentiellement des Afghans, des Soudanais et des Érythréens. « On a voulu accélérer la procédure parce qu’il y avait des campements assez importants qui devenaient extrêmement dangereux autour de la porte de la Chapelle », s’est défendue alors Emmanuelle Cosse, encore ministre du Logement pour quelques jours.

    Mensonge ! Au dernier conseil d’arrondissement, l’adjoint aux affaires sociales et à l’hébergement d’urgence du maire Éric Lejoindre (PS) a reconnu ce que tout le monde savait : l’opération était « liée au passage des membres du Comité olympique, à partir du samedi 13 mai ».

    Les nababs du CIO sont passés, la Goutte-d’Or est restée ce qu’elle est : un ghetto à ciel ouvert.

    Marie Delarue

    Source : http://www.bvoltaire.fr


    votre commentaire
  • Seriez-vous prêts à aider des migrants en attente de régularisation ? ( sondage Le Parisien)

    Publié le 18 mai 2017 par Dominique MOREL

    Seriez-vous prêts à aider des migrants en attente de régularisation ? ( sondage Le Parisien)
    Seriez-vous prêts à aider des migrants en attente de régularisation ? ( sondage Le Parisien)

    A Aubervilliers, 90 migrants en situation irrégulière vivent dans un immeuble insalubre. Samedi, l'association Assid (Association des sympathisants solidaires des Ivoiriens de la diaspora) a organisé une manifestation pour sensibiliser les habitants et les autorités à leur sort.  

    source Le Parisien (17 mai 2017)


    votre commentaire
  •  France : fiché S et suspecté d’être proche de la mouvance islamiste radicale, il travaille au commissariat !

    Deux hommes, bien connus des services de police, dont l’un d’eux fiché S, se sont rendus tranquillement dans un commissariat pour travailler.

    L’un est fiché S car on le suspecte d’être en relation avec la mouvance islamiste radicale. L’autre est très connu notamment pour braquage ou outrage. Voilà le profil des deux hommes qui ont travaillé jeudi dernier pour le compte d’une entreprise de nettoyage dans un commissariat du Val-de-Marne.

    Après avoir désinfecté une cellule, ce qui n’a pris que quelques minutes, ils quittent les lieux. Après coup, les policiers, intrigués par leur comportement, font part de leurs doutes à leur supérieure. Cette dernière leur demande de passer les noms à l’ordinateur. Et là, gros malaise.

    L’affaire est d’autant plus embarrassante que l’un des deux hommes, celui fiché S, avait présenté une carte de la préfecture de police, par laquelle il était mandaté. «Je ne comprends pas que cela puisse être possible, s’étrangle un policier. On passe notre temps à faire respecter des consignes de sécurité. On contrôle chaque visiteur. Mais là, il y avait une accréditation !» (…)

    civilwarineurope


    votre commentaire
  • Par: PIEDS NOIRS 9A..

    Après avoir appris que le Gaulliste rompe avec Marine.

    CHANGEMENT DE VESTE A CHAQUE RÂTELIER 

    LE COUPLE DE LA PRÉSIDENTIELLE A LA DERNIÈRE SÉANCE

    Le Premier Sinistre de marine
    Ils étaient si beaux, tous les deux, moi qui voyais que loulou la purge perdait sa place en siège,comme le fut Phiphio qui a prit sa place en arrivant sur scène ,quel bonheur ,et loulou bien gentil lui laissant place ,enfin il m'aurait pas fait cela à moi le fils spirituel du grand et généreux ...
    Quelle merveille entre les deux tours,Marinette venait enfin de trouver l'homme politique idéal, tomber du ciel de dernière minute par le saint esprit,et encore un fils spirituel du grand et généreux ,oh ! Celui dont elle rêvait depuis si longtemps. Et lui enfin trouvé une alliée, une véritable experte politique qui lui apporterait la puissance et la gloire pour remplir bien sa gamelle, ce voyant déjà sur le trône de premier ministre ...
    Donc bien sûr croyant qu'elle bénéficierait de la dot qu'il mettait dans la corbeille : environ 4 % d'électeurs, qui ajoutés à ceux qu'elle avait déjà, ferait largement plus de 30%... 35 %, pourquoi pas ! Au premier tour, bien sûr ! Et au second : le Triomphe ! Le champagne de la gloire ...
    Il serait le Premier ministre de la France, lui dont les problèmes financiers étaient définitivement résolus pour son remboursement du premier tour .Alors avant cet homme crachait sur le FN ,mais cela Marinette oubli vite surtout comme on est resté gamine ...
    Mais voilà, c'est comme à" Las Vegas" Pour ceux qui veulent y allaient. Comme dans un rêve qui ? .....Transformé en cauchemar :
    "Adieu veau, vache, cochon, couvée... "
    Quelle tristesse... Un si beau couple... Et ça avait si bien commencé...
    Pieds Noirs 9A..

    LE COUPLE DE LA PRÉSIDENTIELLE A LA DERNIÈRE SÉANCE


    votre commentaire