• Michel Onfray : Nous allons vers une catastrophe !



    votre commentaire
  • Port du masque obligatoire dans la rue : une double faute du gouvernement

    En laissant aux maires et aux préfets la liberté de décider de l'obligation ou pas de porter un masque dans la rue, le gouvernement commet une double faute.

    Faute contre les libertés des Français au nom de l'hystérie sanitaire et d'une reprise fantasmée de l'épidémie.

    Faute contre l’État qui, après avoir déjà perdu son autorité et son prestige, laisse s'installer les gouvernements des juges, de l'administration, des Conseils, qu'ils soient scientifiques ou pas, des comités Théodule, des lobbies, de la finance et des conventions citoyennes, abandonne ainsi une nouvelle prérogative, cette fois entre les mains des hauts fonctionnaires et des élus locaux.

    L'État national, demain, saura redonner aux Provinces de France leurs libertés et les moyens de leur développement, mais il décidera. Et malheur à ceux qui viendraient alors à oublier leur devoir d'obéissance.

    Jean-François Touzé - Délégué général du Parti de la France


    votre commentaire
  • Je sens qu’après le masque, ces ordures vont nous reconfiner ...


    AFP / POOL / Bertrand GUAY
    par Patrick Jardin -
     
    Ils nous ont pourri le printemps avec leur confinement à la con, qui n’a servi strictement à rien. 
    Ils nous déconfinent sans avoir effectué le moindre test, après nous avoir indiqué : « qu’un bon déconfinement réussi était un déconfinement ou les gens étaient testés ».

    Ils nous ont promis 700.000 tests par semaines, or à peine le quart est réalisé, et en plus on apprend que ces tests ne sont pas fiables !
    Et maintenant on nous fait chier en nous contraignant à porter des masques tout aussi inutiles !
    Et ils sont sur le point de nous ruiner les vacances en faisant peur à tout le monde alors que les hôpitaux sont vides !

    VOUS NE CROYEZ PAS QU ON EST TOUT SIMPLEMENT EN TRAIN DE SE FOUTRE DE NOTRE GUEULE ?
    Moi j’en suis persuadé. je ne porterai pas de masques je ne vais plus dans les magasins.
    J’achète tout sur internet, je me fais livrer je ne prends plus les transports en commun.
    J’utilise ma voiture et on ne m’obligera pas à mettre contre mon gré leur putains de masques inutiles ! Si les moutons veulent en porter libre à eux mais pour moi c’est NON ET DEFINITIVEMENT NON !
    Je reste persuadé qu’en nous obligeant à porter ces masques et à nous répéter comme on pourrait le faire à des trisomiques à longueur de journée de : respecter les gestes barrières, laver ses mains, porter un masque, respecter une distance d’un mètre à un mètre cinquante, ils essaient d’installer chez le peuple Français une peur, une psychose ce qui leur permettra de nous faire avaler en catimini les couleuvres qu’ils veulent nous faire avaler.
    Désolé, à force de nous raconter n’importe quoi, de nous mentir ON NE PEUX PLUS CROIRE CE QU'ILS NOUS DISENT !
    Comme j’ai lu dans certains médias, ceux qui ne portent pas de masques sont des complotistes.
    Et bien, soit en plus de tous mes autres défauts, fachos, extrême droite, je suis maintenant complotiste !
    En fait, dès que vous n’êtes pas un mouton qui suit aveuglément tout ce qu’essaie de nous faire avaler Macron et sa bande de clowns, vous avez tort !
    Et bien tant pis pour moi, ce n’est pas la première fois que j’ai tort, mais j’ai horreur qu’on me force à faire des choses que je n’ai pas décidé moi-même !
    Et surtout, en plus contre mon gré !
    Je n’ai encore jamais acheté un seul masque et je n’en achèterais JAMAIS !
    Les deux ou trois que je possède m’ont été offerts, soit par la mairie, soit par des commerçants, mais je n’enrichirais pas ces Chinois producteurs de masques qui nous ont mis, soit dit en passant dans une merde noire en créant volontairement ou pas ce putain de virus, qui aux dires de certains, n’est d’ailleurs pas un virus, mais une bactérie.
    Chaque jour, on fait parler un de ces nombreux professeurs qui ont tous une théorie différente voire une solution différente pour éviter cette pandémie !
    Alors libre a ceux qui le veulent de porter cette muselière mais laissez-moi au moins la liberté de ne pas la porter
    Certains médecins nous alertent même sur la dangerosité de ces masques qui sont de véritables nids à bactéries.
    D’autant plus, si vous le portez plus de 20 minutes !
    Par ailleurs, selon les mêmes médecins, le fait de laver son masque ne garanti absolument pas l’élimination des bactéries
    Quand aux vaccins qu’on nous annonce, vu les horreurs qui courent sur ce vaccin, comme quoi il contiendrait des particules permettant de nous suivre et de nous localiser…
    J’ignore s’il s’agit de bobards, mais  je ne suis pas prêt non plus de me faire vacciner et inoculer n’importe quelle saloperie dans mon corps !
    Que nos courageux élus commencent par se faire vacciner eux qui ont la science infuse après on verra.
    D’ailleurs, lorsqu’ils apparaissent à la télévision ou en publique, très peu portent le masque.
    Seraient-ils tous immunisés ?
    Enfin ils ont réussi.
    La majorité des Français ont PEUR, non pas de se faire trucider par les islamistes, non, non, mais d’attraper ce covid 19.
    Moi je pense qu’on a, au contraire, bien plus de chance de se faire trucider dans la rue que d’attraper cette merde, surtout si vous respectez la fameuse distanciation dont on nous rabâche les oreilles à chaque instant.

    En attendant, faites comme bon vous semble, et essayez malgré tout de passer des vacances correctes, car mon petit doigt me dit que nous risquons fortement d’être reconfinés, afin que notre gouvernement de couards évite les mouvements sociaux qui risquent certainement d’avoir lieu.

    Patrick Jardin

    votre commentaire
  • L’image contient peut-être : 4 personnes, texte qui dit ’AVIS DE RECHERCHE de militants anti-racistes Nous n'avons plus de nouvelles de Camélia, Yannick, Omar et Mathieu depuis les meurtres de Mélanie Lemée et Philippe Monguillot. Aidez-nous Nous attendons des nouvelles avec impatience’


    votre commentaire
  • Loire : une centaine de "jeunes" bloque la circulation sur une 4 voies pour un rodéo



    Les rodéos sur autoroutes sont un phénomène rare, mais déjà connu. Ici, en 2017, une cinquantaine de jeunes s'y adonnait sur l'autoroute A104, près de Paris. • © Adrien Vautier / Maxppp 

    Publié le 26/07/2020

    Dimanche 26 juillet vers 15h, sur une 4 voies de la Loire près de Montbrison, une centaine de jeunes en motos et en voitures a volontairement ralentit la circulation, pour réaliser un grand rodéo mécanique.
    Décidément, la saison est aux rodéos. Et celui-là était grandiose. Dimanche 26 juillet vers 15h, sur une 4 voies de la Loire, pas moins d'une centaine de jeunes en motos et en voitures, ont perturbé la circulation pour s'adonner à des démonstrations.

    Des voitures contenaient la circulation
     
    Au total, une cinquantaine de véhicules ont ralenti la circulation dans le milieu d'après-midi, sur la quatre voies 498 entre Saint-Bonnet-le-Château et Andrézieux-Bouthéon.
    Des voitures contenaient la circulation pendant que d'autres véhicules, essentiellement des motos, "s'offraient des démonstrations de mono-roues et autres figures de style", rapportent nos confrères de France Bleu.
    Les usagers de la route, qui voyaient la circulation entravée, rapportaient également des insultes et incivilités.
    Ils ont alors contacté les forces de l'ordre.

    Tous les jeunes interpellés
     
    Une quinzaine de patrouilles de la gendarmerie de Montbrison se sont alors mobilisées, mais les autorités indiquent que les gendarmes n'ont pas pu constater directement les faits d'entrave à la circulation et de rodéos sur place, étant arrivés après les faits.

    Ils ont néanmoins constaté la présence d'une cinquantaine de motos et véhicules légers, soit une centaine de personnes, et ont relevé les identités des individus sur un parking, au niveau de Sury-le-Comtal, près de Montbrison, où le groupe s’était arrêté.
    Une enquête est en cours pour préciser les faits et déterminer les responsabilités.

    Recrudescence des rodéos

    Les jeunes ont expliqué aux gendarmes s'être rassemblés pour rendre hommage à un ami décédé la semaine dernière, victime d'un accident vasculaire cérébral.
    Ce nouvel évènement intervient alors que les scènes de rodéos se multiplient dans Lyon et ses alentours depuis plusieurs mois, et sont quotidiennement rapportées sur différents réseaux sociaux ces dernières semaines.
    Par ailleurs, la veille, samedi 25 juillet, un élu a été percuté par une voiture à Toussieu dans le Rhône, alors qu'il tentait de faire cesser un rodéo.
     

    votre commentaire