• Plus de 600 voitures incendiées, où était Castaner ?

    Plus de 600 voitures incendiées, où était Castaner ?

    3 Janvier 2019

    On ne vous dit pas tout !

    L'AURORE.overblog.fr -:-:-:-:-:-:- par Manuel GOMEZ           Par Manuel Gomez

    Plus de 600 voitures incendiées, où était Castaner ?

    France – Plus de 600 voitures ont été incendiées au cours de la seule nuit de la Saint-Sylvestre.

    Plus de 300 dans la périphérie parisienne (99 en Seine-Saint-Denis, 54 dans les Yvelines et 148 à Paris Capitale).

    Dans les Alpes Maritimes, plus d’une centaine de véhicules brûlés, notamment sur Nice, Grasse et Vallauris, etc.

    Il y avait pourtant près de 150.000 membres des forces de l’ordre mobilisées mais, apparemment, elles ne se trouvaient pas aux bons endroits.

    Nantes (Loire Atlantique) – Dans la nuit de dimanche à lundi, vers 21 h 30, à la sortie d’un « Kebab », un jeune homme a été agressé par 4 voyous qui lui ont dérobé son portable mais également sa carte professionnelle, puisqu’il s’agissait d’un gendarme adjoint volontaire, victime sans doute de ses mauvais goûts culinaires.

    Il a été frappé au visage à coups de poings et de pieds et transporté aux urgences du CHU de Nantes.

    2 des quatre voyous ont été interpellés, âgés de 16 et 17 ans, ils étaient en possession du téléphone portable et de la carte professionnelle.

    Ils possédaient également une carte bancaire appartenant à un homme domicilié dans les Côtes d’Armor.

    Ils ont été placés en garde à vue.

    Montpellier (34) – Un médecin qui rentrait chez lui en voiture a été percuté par un véhicule qui a brûlé un feu rouge.

    L’individu qui le conduisait a refusé de remplir le constat et a pris la fuite.

    Mais il est revenu quelques instants plus tard, accompagné d’une dizaine de jeunes voyous particulièrement menaçants.

    Le médecin a été contraint de retirer 200 euros dans un distributeur, à l’aide de sa carte bancaire, avant de pouvoir quitter les lieux…et il s’en tire très bien.

    Cet incident s’est déroulé près de la cité Petit-Bard.

    Grâce aux images de la vidéosurveillance, la brigade anti criminalité a pu arrêter le voyou principal, âgé de 21 ans et connu par les services de police.

    Il n’avait pas de permis de conduire et la voiture appartenait à un ami qui n’était pas assuré.

    Trappes (78) – Dans la nuit de lundi à mardi, vers 4 h 30 du matin, place de la médiathèque, les policiers sont venus arrêter un individu âgé de 32 ans qui avait tenté de violer son ex petite amie, une adolescente âgée de 17 ans, dont les vêtements étaient déchirés et qui avait perdu connaissance.

    C’est au moment de l’interpellation qu’une trentaine de voyous s’est interposée, tentant de libérer le supposé violeur.

    Les policiers se sont trouvés devant l’obligation de faire usage de leurs armes de service pour disperser les assaillants jusqu’à l’arrivée d’une seconde patrouille de police.

    Villejuif (Val de Marne) – Mercredi, vers 11 h 15, des braqueurs en fuite, qui venaient de voler la recette d’un commerçant du marché de Rungis, ont été pris en chasse.

    Plusieurs coups de feu ont été échangés au cours de la course poursuite et un policier qui tentait de les arrêter a été percuté violemment.

    Il est très grièvement blessé.

    Villeurbanne (Rhône) – Mardi, quatre jeunes hommes ont été déposés devant l’hôpital Edouard Herriot.

    Les deux premiers par un chauffeur UBER, les deux autres par un autre véhicule.

    La fusillade s’est déroulée sur un parking connu comme un haut lieu du trafic de drogues.

    Il s’agit très certainement d’un règlement de compte.

    Le pronostic vital de l’un de ces jeunes est engagé et un second se trouve dans un état très grave.

    L’enquête a été confiée à la Police Judiciaire lyonnaise.

    Nous n’avons aucune information sur les identités et les origines de ces victimes.

    Toulon (Var) – Mercredi soir, vers 21 h. cité des œillets, une fusillade a éclaté.

    Le feu a été ouvert à l’aide d’un fusil à pompe et des armes automatiques : bilan 1 mort et 4 blessés.

    Le mort, un individu âgé d’une vingtaine d’années, et le pronostic vital est engagé pour un second blessé.

    Les tireurs ont pris la fuite et sont activement recherchés par la Police Judiciaire.

    C’est déjà la troisième fusillade, dont deux mortelles, depuis le début de l’année dans ce quartier très sensible et l’ont devrait songer à rebaptiser cette cité des œillets, la mal nommée, en cité des chrysanthèmes.

    Cela serait plus approprié.

    Manuel Gomez ..


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :