• Markus est battu à mort par un migrant…

    Markus est battu à mort par un migrant… le parquet laisse libre et défend l’assassin


    Markus est battu à mort par un migrant…  le parquet laisse libre et défend l’assassin

     » Le migrant a tué mon fils, le Parquet a tout caché « .KOTHEN : » Je lutte pour que justice soit faite, c’est la seule chose qui me tienne encore en vie« .Pendant qu’il nous parle, Karsten Hempel a les yeux qui explosent de rage et de douleur, ça donne des frissons.Cet homme dans la soixantaine, pour le dire délicatement, est un père qui a perdu son unique fils.Le plus grand chagrin qui puisse arriver à un père.C’est maintenant que son histoire, après avoir été cachée par l’omerta des principaux médias allemands, arrive en Italie.Le 29 septembre 2017, mon fils a été battu à mort par un demandeur d’asile syrien devant un centre commercial à Wittenberg.L’épisode, dit Karsten, a été filmé du début à la fin par une caméra de surveillance du centre commercial.Après avoir dénoncé le fait à travers ses avocats, Karsten reçoit du Parquet de Dessau une copie du film.Comme on peut le voir, la séquence est plutôt claire. Le 29 septembre 2017 vers 15 h. Marcus Hempel, 30 ans, arrive au centre commercial accompagné de sa fiancée. Le couple range les vélos et se dirige vers l’entrée. Les 4 demandeurs d’asile syrien sont sur le côté. Marcus entre à peine dans le centre quand l’un des Syriens se met à crier quelques mots. Marcus revient sur ses pas énervé, les deux hommes commencent à discuter et à se repousser , jusqu’au moment où Marcus donne une gifle au Syrien.L’immigré à ce moment se déchaîne contre lui et le frappe à la tête, une fois, deux fois, trois fois. Au troisième coup de poing Marcus finit à terre, sa tête heurtant violemment le sol.Il décède quelques heures plus tard à l’hôpital.Le communiqué que fait la police aux médias est juste et correspond à ce que l’on voit dans la vidéo.
    Mais voilà ce qui se passe ensuite : Trois jours après, le bureau du Parquet fait un communiqué qui contredit totalement celui de la police et change tout ce qui se voit dans la vidéo.
    Le Parquet de Dessau, de fait, archivera le cas en affirmant que le demandeur d’asile aurait agi en état de légitime défense…Ce Makus Steeger  ( le nom du Syrien ) n’a jamais été arrêté ni mis en détention préventive. Rien, rien de rien explique Karsten.Le demandeur d’asile qui a cogné Marcus est libre et vit tranquillement en Allemagne.La police l’avait arrêté pour 24 h. mais le Parquet n’a pas validé la mesure préventive. » Je pense que la façon dont le cas a été présenté a été planifiée dés le début . Imaginez, si, dans une ville avec autant de touristes on venait à apprendre qu’un Allemand a été tué par 4 demandeurs d’asile , je crois qu’ils ont voulu cacher le déroulement des choses « .Selon la police donc, Marcus a été frappé par plusieurs coups à la tête. Le Parquet de Dessau, lui parle d’un seul coup. » pourquoi veulent-ils me faire croire qu’une chose est bleue quand elle est verte ? se demande Karsten. Il ajoute : » peut-être qu’au parquet, ils ne savent pas compter « .Le représentant du ministère de la justice de Sassonia-Anhalt , Hubert Boning ( CDU ) refuse de prendre position.Le 8 juin 2018, cette affaire a été présentée au Conseil Fédéral par des représentants de l’AFD.Avez-vous regardé la  vidéo ? ont-ils demandé à Boning . Boning n’a jamais répondu à cette question.Les mois passent et un an après, Karsten Hempel n’a pas réussi à porter l’affaire au Tribunal.L’enquête est à présent entre les mains du Parquet de Magdebourg. Les médias nationaux restent muets. Certains articles locaux comme le Wittenburger Sonntag ont attaqué Marcus Hempel le définissant comme  » un nazi déclaré « .Il y a deux semaines, un Allemand de 22 ans est décédé suite à une rixe avec deux demandeurs d’asile afghans. Les médias allemands parlent  » d’un décès suite à un arrêt cardiaque  » et qui ne serait pas directement lié aux lésions suite au corps-à-corps.L’allemand de 22 ans pourtant avait des côtes cassées et le crâne fracturé.Fin août, un Allemand d’origine cubaine est décédé après avoir été poignardé . Deux demandeurs d’asile ont été arrêtéspour cet homicide, mais le 18 septembre , l’immigré irakien , le principal suspect, a été relâché par les autorités allemandes. » Aucun témoin ne l’a vu donner des coups de poignard  » a écrit son avocat.http://www.occhidellaguerra.it/mio-figlio-ucciso-da-un-migrante-ma-la-procura-ha-nascosto-tutto/
     
    Traduit pour Résistance républicaine par Valkyrie
    http://resistancerepublicaine.eu/2018/09/25/markus-est-battu-a-mort-par-un-migrant-le-parquet-laisse-libre-et-defend-lassassin/

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :