• Les migrants ,dehors !

    Il tire au fusil pour faire fuir des migrants : un riverain de la « jungle » de Calais interpellé

    PAR M.GO.
    Le responsable d’un centre équestre situé route de Gravelines, à deux pas de la « jungle », a fait usage de son fusil, ce jeudi après-midi, pour faire fuir des migrants. Il a été interpellé par la police.


    D’après une source policière, les faits se sont déroulés ce jeudi après-midi, alors que des heurts avaient éclaté sur la rocade portuaire, qui relie l’A16 au port de Calais : des migrants ont profité de ralentissements pour tenter de s’introduire dans des camions. 
    C’est probablement pour faire fuir des réfugiés qui traversaient son terrain que le responsable d’un centre équestre a pris son fusil et tiré plusieurs fois « en l’air », selon la police. 
    Il a immédiatement été interpellé et placé en garde à vue au commissariat de Calais. 
    Ce Calaisien, dont la propriété est très proche de la « jungle » et du centre d’accueil provisoire des migrants, avait déjà exprimé à de nombreuses reprises son exaspération face à la situation migratoire et aux passages quotidiens de migrants dans ses champs. 
    Une enquête est ouverte : la police a saisi l’arme, elle déterminera de quel type de fusil il s’agit et si cette arme est détenue légalement. Le parquet de Boulogne-sur-Mer décidera des suites à donner à cette affaire. 
    Ce fait rappelle l’affaire Gaël Rougemont, du nom de ce jeune Calaisien proche de la mouvance identitaire qui, en marge d’une manifestation de soutien aux migrants, le 23 janvier dernier, avait brandi un fusil lors d’une altercation, sans toutefois tirer.

     Le parquet de Boulogne-sur-Mer avait décidé de ne pas le poursuivre

    http://www.lavoixdunord.fr/


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :