• Le viol par un migrant est moins grave que par un Européen !

    Une parlementaire féministe suédoise estime que le viol par un migrant est moins grave que par un Européen !

    image: http://media.medias-presse.info/wp-content/uploads/2016/07/agressions-sexuelles-suede.JPG

    agressions-sexuelles-suede

    Barbro Sörman est parlementaire en Suède, élue sur une liste de gauche et militante féministe.

    Elle a créé le scandale ces jours-ci par des tweets ignobles qui tentent de défendre l’indéfendable en minimisant la gravité des viols commis par des immigrés.

    La Suède a longtemps été considérée comme l’un des grands pays de l’Union européenne où il faisait le mieux vivre. Mais ces dernières années, la Suède a gagné la réputation de « capitale européenne du viol ». Sa politique ultra-laxiste en faveur des immigrés lui a coûté la stabilité et la sécurité de ses citoyens. Le pays présente la plus forte croissance démographique en Europe, et cela est presque entièrement la conséquence de l’afflux d’immigrés. Parallèlement à ce déferlement migratoire, la criminalité augmentait de façon astronomique et les agressions sexuelles sur les enfants et les jeunes femmes sont devenues le lot quotidien.

    En 1975, on enregistrait 421 viols en Suède selon la police, en 2014, ce sont pas moins de 6.620 infractions de ce type qui ont été signalées.

    image: http://media.medias-presse.info/wp-content/uploads/2016/07/Barbro_sorman_viols.jpg

    Barbro_sorman_viols

    Malgré cette dure réalité que vit la société suédoise, la tolérance de ses dirigeants vis-à-vis des nouveaux arrivants est toujours aussi grande et la dernière controverse vient des propos du député socialiste Barbro Sörman qui a affirmé sur son compte Twitter officiel qu ‘ «il est normal que les réfugiés aient tendance à vouloir violer les femmes, car c’est culturel dans leur pays« .

    Toujours selon Barbro Sörman « Les hommes suédois qui violent le font par choix actif. Et c’est pire que ce que font les réfugiés.  »

    Barbro Sörman, élue dans le district de Stockholm, réagissait ainsi pour critiquer certains médias qui rapportent que 90% des viols pratiqués sur le territoire suédois sont commis par des immigrés musulmans.

    Suite à ses déclarations scandaleuses, Barbro Sörman a affronté une vague de critiques et a tenté de présenter des excuses en disant s’être maladroitement exprimé. Elle a retiré ses tweets choquants.
     http://www.medias-presse.info


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :