• Lamentable Chevènement qui méprise les patriotes corses

    Lamentable Chevènement qui méprise les patriotes corses


    Lamentable Chevènement qui méprise les patriotes corses

    Comment aurions-nous pu imaginer, au temps de sa splendeur, une fin aussi sordide et lamentable que celle de celui qui fut une des plus hautes intelligences de la classe politique du XXème siècle ?

    Comment pardonner à l’ancien patriote, au souverainiste, l’auteur de l’excellentissime Faute de M.Monnet ou l‘Europe sortie de l’histoire ? d’avoir dit textuellement « Bien entendu, je condamne les agressions de policiers et de pompiers. Mais les manifestations organisées par un certain nombre d’extrémistes, et surtout le saccage d’un lieu de culte, sont tout aussi condamnables. De telles manifestations semblent irréelles. Il faut bien comprendre que ces comportements apportent de l’eau au moulin de Daech et de ceux qui veulent mettre la France à feu et à sang. C’est un engrenage de violences, de bêtises et de surenchère de provocations. Ce que veut Daech, c’est la guerre civile en France, « le clash des civilisations », comme disait Bill Clinton. Il est évident que la bêtise qui s’est exprimée ce week-end à Ajaccio y contribue » est effarant et une faute grave envers le peuple.

    Bien sûr chacun connaît la position islamophile de Chevènement et sa tendresse pour l’islam, accompagnées, comme chez Mélenchon, d’une haine palpable pour le christianisme. Il a même osé écrire, dans Défis républicains (en 2004, déjà  ) que la France était une nation musulmane depuis deux siècles… Mais que, au fil des années, alors que les attentats, les revendications communautaristes, le salafisme, le wahhabisme et les Frères musulmans montrent bien le vrai visage de l’islam il persiste à dire que les musulmans sont les premières victimes du terrorisme, qu’il persiste à  prendre la défense de l’islam, cela ne peut pas passer… ni être pardonné. C’est bien l’allié objectif de Hollande.

    Et sa bêtise, authentique, celle-ci, a commencé il y a déjà pas mal de temps…

    Chevènement s’était déjà fait tirer les oreilles pour voter la loi contre la burqa (2010), il avait même osé, au début des débats, renvoyer dos-à-dos burqa et gay pride….

    L’ambassadeur américain en Libye est torturé et mis à mort par les musulmans en 2012? Chevènement ose mettre sur le même plan les fondamentalistes chrétiens (qui n’ont jamais tué personne) et les djihadistes :

    «On voit où peut conduire en Lybie (Libye) et au Proche Orient l’exaltation des fanatismes qu’il s’agisse du fondamentalisme chrétien ou de l’intégrisme djihadiste (jihadiste). (…) La surenchère des extrémismes peut faire capoter ce processus, comme on l’a vu avec le film provocateur conçu et réalisé par une poignée de fondamentalistes chrétiens, en Californie, et avec l’odieux assassinat des diplomates américains de Benghazi par une filiale d’Al Qaïda.»

    http://resistancerepublicaine.eu/2012/09/18/pour-chevenement-cest-le-vatican-qui-serait-responsable-de-lassassinat-de-lambassadeur-americain/

    Et voici qu’à présent il ose renvoyer dos à dos les manifestants prenant la défense de leurs pompiers et les monstres de l’Etat Islamique !

    Pour Chevènement, comme pour le piteux général Tauzin, comme pour Valls et Cazeneuve sans doute, la pire des choses c’est une guerre civile (je préfère guerre « intestine »que civile, nombre de ceux qui seront en face des patriotes ne sont pas français…).   Ils ont raison sur le fond, une guerre civile/intestine, c’est terrible, des larmes, du sang, des morts, des dénonciations, de petites et grandes lâchetés, de petits et de grands héroïsmes, des civils, des innocents et des enfants qui meurent, des salauds qui s’en sortent… C’est absolument terrible. Sauf que ces traîtres se gardent bien de dire que si guerre intestine il y a ce sera parce que l’Etat n’aura pas protégé ses ressortissants et que les patriotes devront se défendre, défendre leur constitution, leurs familles  et leur héritage historique en personne pour ne pas crever sous le faix de l’islam et du remplacement de population.

    Que nous proposent les Chevènement, Valls ou Tauzin (je suis bien généreuse de faire sortir ce dernier de l’obscurité où il gît) ? De nous laisser faire. De nous laisser exterminer, de gré ou de force, en douceur ou par la force…

    Quel autre choix auront les Français qui ne veulent pas d’islam sur leur sol et de voile sur les cheveux de leurs filles que d’imiter les Corses ?

    Alors, les donneurs de leçons bien à l’abri dans leurs châteaux, leurs datchas et leurs villas de Marrakech ou de Doha… Merci bien, ils peuvent se taire. Ils doivent se taire. Et, surtout, nous leur interdisons d’injurier les patriotes. Ils ne leur arrivent pas à la cheville.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :