• La France va continuer à s'humilier... Jusqu'à quand ?

    Par: Sylvestre Brunaud..

     

     NON AU 19 MARS 1962 !

     

    Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs

    La France va continuer à s'humilier... Jusqu'à quand ?

    Résultat de recherche d'images pour "Image ,non au 19 mars"


    Tous ces sacrifiés au nom de « la raison d'État », torturés et massacrés après le 19 mars 1962 avec une barbarie épouvantable, dans l'indifférence générale d'une France métropolitaine amnésique, méritent que l'on honore leur mémoire en refusant la loi précitée. Notre Collectif fera tout pour qu'elle soit annulée un jour, avec l'aide d'une prochaine majorité de droite !
    Notre objectif est clair : rétablir la vérité historique sur le 19 mars 1962, mais surtout sur le terrible génocide qui s'est ensuivi, dans une totale indifférence du gouvernement de l'époque, complice du FLN algérien, ainsi de nombreux collabos et porteurs de valises pour tuer du Français enfin de favoriser la porte ouverte à un grand Maghreb islamisé où pour but a la suite de Franchir la Méditerranée pour pouvoir avoir accès plus facilement le pays de la mère-patrie, et cela étant le cas aujourd'hui .
    Aux côtés d'autres associations amies qui travaillent déjà efficacement sur ce sujet, nous souhaitons ajouter nos efforts aux leurs et combattre le défaitisme et la lâcheté de l'actuel gouvernement qui a osé, sur une proposition venue des rangs communistes, faire voter par le Sénat, le 8 novembre 2012, l'officialisation du 19 mars 1962, date des « accords d'Evian » entérinant un « cessé le feu » jamais respecté, comme étant la date officielle de la fin de la guerre d'Algérie et des combats au Maroc et en Tunisie.
    Cette loi est une offense grave faite à la mémoire de toutes les victimes de la guerre d'Algérie, Pieds-noirs, militaires et Harkis, et surtout à celles du véritable génocide déclenché après le 19 mars 1962, victimes dont le total avoisinerait les 150.000 martyrs, dont environ 3.000 « disparus ».
    Avec la date du 19 mars, la gauche Française commémore sa victoire sur le peuple Français et sur le peuple algèrien, ce qui a fait triompher les intérêts de l'union soviétique, de l'Angleterre et des États-Unis d'Amérique. Il se trouve que par l'ampleur des crimes commis après les pseudo-accords d'Evian, cette date est une des plus honteuse de l'histoire Française. Honteuse parce qu'il se trouve que la guerre d'Algérie était gagnée militairement et psychologiquement, et que l'état français pouvait empêcher ces crimes, pouvait trouver une autre issue pour la France et pour l'Algèrie, qu'il s'en est rendu complice et y a fait participer son armée. Honteuse parce que l'Algérie était le pays le plus moderne d'Afrique avec l'Afrique-du-sud et que le FLN, parti totalitaire, a volé l'indépendance du peuple algérien, que ses chefs sont devenus milliardaires, pendant que le peuple algérien s'appauvrissait toujours plus et n'a jamais profité de la manne pétrolière. Honteuse enfin parce que De Gaulle s'est appuyé sur la propagande communistes (presse et écrits universitaires) pour camoufler ses crimes et ceux du FLN, ce qui continue encore de nos jours. Une grande partie de l'incompréhension actuelle entre le peuple algérien et le peuple Français provient justement d'une histoire volontairement falsifiée et d'une repentance à sens unique. Symbole de cette falsification de l'histoire, il est urgent que cette date ne soit tout simplement plus commémorée et ne souille plus nos noms de rues.
    C’est pourquoi la majorité des associations d’anciens combattants, ainsi que les représentants des pieds-noirs et des harkis refusent de commémorer cette date, qui constitue pour eux un douloureux souvenir.
    Depuis 1963, la FNACA essaie d’abuser une partie de l’opinion publique française en laissant croire que la date du 19 mars 1962 peut être retenue pour commémorer le sacrifice des soldats français tombés pour la France en Algérie et pour honorer les victimes du terrorisme. Historiquement, le 19 mars 1962 est le premier jour d’entrer en vigueur des accords d’Evian qui devaient garantir la sécurité des biens et des populations musulmanes, juives et chrétiennes désirant rester françaises en Algérie. Or pour ces populations cette date est maudite ! Elle leur rappelle ce qu’il y a de plus honteux et de plus douloureux dans le drame franco-algérien.
    L’ensemble des Pieds-Noirs et des Harkis disent » Non au 19 mars 1962‘
    Mesdames et messieurs, même à ce jour, nous constatons que le FN de Marine le Pen prendrait son virage à gauche avec comme complice, son valet de deuxième classe fils spirituel de De Gaulle en portant ses couleurs dont me font gerber ... Nos enfants et petits-enfants auront le droit de dire plus tard, que certains de leurs parents, voisins étaient des lâches ... Je vous remercie Sylvestre Brunaud ...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :