• La Femme ,un objet de consommation

    La Femme ,un objet de consommation..Dans un monde moderne a ses fins (faim).

    La Femme ,un objet de consommation ..Et nos gouvernants nous vendent leurs loies, leurs projets crapuleux en s’appuyant sur ces mensonges, ces hérésies ! Nos gouvernants travaillent avec et pour les pédophiles, quand ils n’en sont pas eux-mêmes ! le pire étant le Mai 68 de toute forme de décadence de mélange qui détruira faire et â petite mesure le couple ,l'enfant ,la famille ,voirplus de liberté en arrivant a détruire même nos usines qui nous font vivre .
    Il est temps que la France sache, ose regarder ! Combien ne veulent pas croire à ce qui se passe, ne veulent même pas s’informer sur le sujet !

    Mai 1968 précipite ce mouvement. Le temps est à la contestation de l'ordre bourgeois et patriarcal. Le mouvement hippie, apparu sur la côte Ouest des Etats-Unis à la fin des années 60, se répand en Europe. Les slogans « Faites l'amour pas la guerre », « Peace and Love », « Jouissons sans entrave » s'affichent sur les murs des universités. Les ouvrages de Wilhelm Reich ( La Révolution sexuelle ) et d'Herbert Marcuse ( Eros et civilisation ) deviennent des manifestes. Des communautés libertaires expérimentent la promiscuité sexuelle et l'amour libre.Dont faites l'amour suertout les yeux fermer et vous aurez la guerre dont nou s y approchons de la bonne volonté de tous ces braves gens ayant de la bouche devant les yeux ..La permissivité plus grande. Dans les années 80, les soixante- huitards sont devenus parents. Ils ont laissé leurs enfants plus libres à l'égard de la sexualitédu parfait je m'enfoutisme. Si la précocité des rapports s'est stabilisée depuis vingt ans, il y a eu en revanche multiplication des partenaires chez les jeunes. Les relations sexuelles avant le mariage sont devenues la règle. De même, le spectacle (cinéma, télévision, publicité) de scènes sexuelles s'est banalisé. Dans le même temps, la permissivité à l'égard de l'homosexualité s'est généralisée. La parole est devenue plus libre : des talk-shows et des émissions de radio évoquent sans retenue les pratiques sexuelles les plus crues.Dont la pédophilie en prend place a grande échelle ,même dans nos dirigeants politiques..

    La pédophilie a connu une criminalisation de masse à partir des années 70/80. Dans ces mêmes années, on pouvait encore donner un prix littéraire à un auteur prônant ouvertement la pédophilie. Aujourd'hui, les réseaux pédophiles sont poursuivis. De très nombreuses affaires impliquent désormais des prêtres, des enseignants, des éducateurs. L'affaire Dutroux (1996) a révélé l'existence de crimes atroces perpétrés par certains pédophiles sur de jeunes enfants. Suite a cela voilà l'aire des homo-sexuelle au grand jour visible a tout vent ..Paradoxalement, le sida a peut-être joué en faveur de la reconnaissance de l'homosexualité. La maladie fait son apparition aux Etats-Unis en 1981, en Europe vers 1982-1983 (M. Foucault meurt du sida en 1983). Quatre ans plus tard, l'organisation nord-américaine Act Up Aids est fondée et mobilise artistes et intellectuels, puis les grandes émissions populaires contre le sida.Le pire aujourd'hui avec l'immigration de masse dont de viols et coucher avec qui je veux de la libertine de Mai 68.
    La sexualité des années 50 à aujourd'hui
    1948
    Rapport Kinsey sur les pratiques sexuelles des Américains.
    1955
    Lolita de Vladimir Nabokov. Récit de l'amour sulfureux d'un homme de 40 ans épris d'une toute jeune adolescente à peine sortie de l'enfance.
    1956
    Et Dieu créa la femme. Film de Roger Vadim avec Brigitte Bardot, jeune femme libérée et charnelle, qui apparaît nue. Marilyn Monroe provoque au même moment des émois aux Etats-Unis (Certains l'aiment chaud de Billy Wilder, 1959).
    1960
    Tropique du Cancer d'Henry Miller a été publié à Paris en 1934, mais le livre n'a été autorisé aux Etats-Unis qu'en 1960. Il contribuera largement à la révolution sexuelle.
    Anaïs Nin,son amie, publie son sulfureux Journal.
    La pilule contraceptive découverte par les Américains John Rock et Gregory Pincus en 1956 est commercialisée aux Etats-Unis. En France, la loi Neuwirth l'autorise en 1967.
    1965
    La vague des minijupes.
    1966
    De la misère sexuelle en milieu étudiant, brochure situationniste. L'un de ses mots d'ordre : le « déchaînement du plaisir sans restriction ».
    Rapport de Masters & Johnson, Human Sexual Response.
    1967
    La Fonction de l'orgasme et La Révolution sexuelle (Plon, 1968), de Wilhelm Reich, sont traduits en français.
    « Eté de l'amour » en Californie. A San Francisco se regroupent des milliers de jeunes routards, hippies, pour écouter de la musique, consommer de la drogue et... s'aimer.
    1968
    Mai 1968: « Jouissons sans entraves », « Faites l'amour pas la guerre », les slogans libertaires fleurissent sur les murs.
    1971
    « Apprenons à faire l'amour » est le titre d'un tract rédigé à l'intention des lycéens par le docteur Carpentier, qui anime un comité d'action pour la liberté de la sexualité.
    Fondation du FHAR (Front homosexuel d'action révolutionnaire).
    1972
    Rapport Simon sur le comportement sexuel des Français.
    Gilles Deleuze et Félix Guattari publient l'Anti-OEdipe. L'être humain y est conçu comme une « machine désirante ».
    Le Dernier Tango à Paris,de Bernardo Bertolucci, avec Marlon Brando et Maria Schneider. Le cinéaste y suggère une scène de sodomie.
    1974
    Emmanuelle, de Just Jaeckin, à l'érotisme esthétisant, fait huit millions d'entrées en France.
    L'éducation sexuelle à l'école fait une timide apparition dans l'enseignement français.
    1975
    Michel Lobrot publie La Libération sexuelle. « Libérer la sexualité, c'est d'abord et avant tout libérer l'érotisme. »
    Sortie de Histoire d'O. Avec le développement des films érotiques et pornographiques, la censure est abolie, mais la classification des films X est créée en France en 1975.
    1976
    Michel Foucault publie le tome I de l'Histoire de la sexualité. La volonté de savoir, Gallimard.
    L'Empire des sens, de Nagisa Oshima. Film-culte qui a défrayé la chronique. Actes sexuels explicites, perversion, transgression... Un homme et une femme se livrent à leurs fantasmes.
    1977
    Cet obscur objet du désir de Luis Bunuel.
    1981
    L'épidémie de sida apparaît aux Etats-Unis. Une étrange maladie se répand dans la communauté homosexuelle : le « cancer gay ». En 1983, on découvre le virus HIV. En France, la prise de conscience est plus tardive : dans les années 1983-1984 (M. Foucault meurt du sida en 1983).
    Campagne de publicité : « J'enlève le haut ».
    1983
    A nos amours, film de Maurice Pialat avec Sandrine Bonnaire.
    1984
    Marguerite Duras, prix Goncourt avec L'Amant.
    Parution du tome II de l'Histoire de la sexualité.L'usage des plaisirs de Michel Foucault.
    1986
    « 36-15 Ulla ». Le « minitel rose » se développe ainsi que les numéros de sexe au téléphone.
    1987
    Fondation d'Act-Up Aids.
    1988
    La Petite Véra, film de Vassili Pitchoul avec Natalia Negoda.
    1989
    Attache-moi, film de Pedro Almodovar avec Victoria Abril.
    1992
    Les Nuits fauves de Cyril Collard.
    Le délit de harcèlement sexuel fait son entrée dans le Code pénal français.
    1995
    Essor du « cybersex ».
    Campagne contre le harcèlement sexuel et le rape date aux Etats-Unis.
    1996
    Affaire Dutroux. La police belge découvre près de Charleroi les corps de deux fillettes, enterrés dans un jardin. L'affaire révèle l'étendue des pratiques barbares (tortures et meurtres sur enfants) de certains réseaux pédophiles.
    1997
    Grande manifestation de l'Europride. Des gay prides ont lieu dans les grandes villes d'Europe et des Etats-Unis.
    L'utilisation du Viagra se répand aux Etats-Unis, puis en Europe.
    1998
    Jean-Claude Guillebaud publie La Tyrannie du plaisir. L'essayiste, tout en refusant un retour au moralisme, s'en prend à la « permissivité claironnante » qui impose la jouissance et le sexe comme règle.
    Michel Houellebecq publie Les Particules élémentaires. Dans ses romans, le romancier met en scène des célibataires frustrés sexuellement, qui s'adonnent au tourisme sexuel et fréquentent des réseaux échangistes.
    Le « Monicagate ». Scandale autour du président américain Bill Clinton et de la stagiaire Monica Lewinsky. Le procureur ultraconservateur Kenneth Starr oblige le président à décrire par le menu la nature de ses relations avec Monica.
    1999
    Le Pacs est adopté par le parlement français.
    Romance X, film de Catherine Breillat.
    2000
    Baise-moi, film de Virginie Despentes. Un arrêt du Conseil d'Etat classe ce film dans la catégorie X.
    2001
    La Vie sexuelle de Catherine M., publié au Seuil par Catherine Millet.
    2002
    Les « tournantes », viols collectifs menés par des bandes de jeunes, suscitent l'émoi. On accuse la pornographie de donner aux adolescents une vision mécanique de la sexualité qui réduit la femme à un pur objet de consommation.

    Franco-politico..


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :