• La Ciotat : du rififi sur les bancs de l’extrême droite

    La Ciotat : du rififi sur les bancs de l’extrême droite

    Écrit par:Sylvain Fournier

    Yann Farina et Hervé Itrac, les deux anciens colistiers FN. photo s.F. L'utilisation de l'article, la reproduction, la diffusion est interdite - LMRS - (c) Copyright Journal La Marseillaise

    Yann Farina, le conseiller municipal de la Ligue patriotique et ancienne tête de liste du Front national, a déposé une plainte pour diffamation contre ses anciens colistiers suite à un message posté au lendemain du dernier conseil municipal, l’assimilant au « nazisme ».

    En commentaire de l’élection des représentants au sein du comité de pilotage de l’agenda 21 local, les internautes ont pu lire sur le blog officiel du Front national « La Ciotat Bleu Marine » : « Yann Farina, candidat isolé de l’Extrême Droite, qui nous rappelle, par ses tenues vestimentaires et ses propos, les heures noires du nazisme, apporte son entier soutien aux élus de la gauche (communistes et socialistes) en votant pour l’élection de Madame Christine Abattu (PS). »

    « Le suffrage étant à bulletin secret, je ne comprends pas pourquoi ils m’incriminent », rétorque Yann Farina. Sur le fond, l’ancien candidat n’a pas - du tout - apprécié la comparaison avec le nazisme, « dans notre mouvement, il y a des gens de droite, de l’ultra-droite, certains sont gaullistes, d’autres pétainistes, d’autres encore voudraient un rapprochement avec Estrosi, nous appartenons à la Droite nationale », se défend-il, et de poursuivre dans un communiqué : « Ma seule erreur politique a été de proposer une place sur la liste FN que je conduisais aux dernières élections municipales, alors même que M Itrac était un membre assidu de l’UMP depuis toujours... »

    « Monsieur Farina s’est un peu emballé, j’ai failli envoyer un démenti... mais, là, je tiens à dire que je ne suis pas l’auteur de ce texte, assure pour sa part Hervé Itrac (FN). On m’attribue des propos que je n’ai pas écrits. » A demander au responsable du FN de La Ciotat et leader du groupe d’élus frontistes qui est l’auteur de ce post resté anonyme, et qui est le directeur de publication du blog, la réponse est plus que surprenante : « Je ne sais pas... Je ne m’occupe pas de ça. Et je ne suis pas en mesure de vous donner un quelconque nom », répond-il. Le commentaire a depuis été supprimé du site internet.

    La rivalité entre les deux élus d’extrême droite n’a eu de cesse de s’envenimer depuis les municipales avec, pour point d’orgue, la démission avec fracas de l’ancienne tête de liste du FN, et elle devrait prendre un tour très juridique dans les prochains mois.

    http://www.lamarseillaise.fr/bouches-du-rhone/politique/53115-la-ciotat-du-rififi-sur-les-bancs-de-l-extreme-droite#.V_WM0TCZ_Lk.facebook


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :