• Jeune antifa, on t’annonce partout en France, ce week-end.

    Jeune antifa, tu es vraiment con, ou cela te rapporte gros ? 

     Il se dit que tu seras à Saint-Brieuc, et que cela a tellement fait peur au préfet Lambert qu’il a annulé la manifestation de Résistance républicaine. Quel beau pas de deux, camarade. Tu sers de prétexte aux bourgeois socialistes, que tu méprises (et qui te le rendent bien), pour faire interdire les manifestations des patriotes qui osent aimer leur pays. Tu n’en as pas marre d’être leur grouillot ?

    Il se dit, jeune antifa, que tu seras aussi à Calais, ce week-end. Tu n’en as pas marre de servir la soupe au maire « Les Républicains » Natacha Bouchart, et surtout aux migrants qui n’en ont rien à foutre de toi, et sont ravis d’avoir des idiots utiles qui les aident à persécuter des Français (ce que tu es, imbécile !) qu’ils détestent.

    Il se dit aussi, jeune antifa, que tu veux aller à Montpellier, taquiner la Ligue du Midi. Là, petit, si j’ai un conseil à te donner, invente-toi un prétexte pour aller à la piscine, tombe malade, mais ne t’y frotte pas, tu vas t’y piquer.

    Il se dit aussi que tu veux aller à Bordeaux, foutre le bordel au rassemblement du Siel. Tu n’as pas honte, jeune crétin ? Ils manifestent en soutien aux femmes allemandes, qui sont tes sœurs, et que des barbares que tu protèges, mais qui te méprisent, considèrent comme des proies et des butins sexuels.

    Il se dit aussi, sur les réseaux sociaux, que tu voudrais venir à Rungis. Mais tu sais, cela va être dur pour toi. Cela va durer de 10 heures à 17 heures, c’est l’hiver, tu seras glacé et peut-être trempé, et nous serons au chaud. Et puis, tu n’as pas honte de vouloir perturber (on te souhaite bien du plaisir) un rassemblement qui s’oppose à ce que les assassins de Charlie et du Bataclan recommencent, en 2016, et tuent tes amis, ta famille, tes voisins ?

    C’est curieux, quand je te vois déguisé en gauchiste Galerie Lafayette, tu me fais penser aux milices fascistes des années 1930.

    Je m’interroge sur ton cas, camarade. A vingt ans, en général, on n’aime pas les socialauds, symboles de la trahison des notables de gôche. On n’aime pas davantage les curés, et, si on a un cerveau en état de marche, encore moins les imams.

    Or toi, tu sers de milice au Parti socialiste, et tu lèches les babouches des islamistes. Tu es vraiment con, ou cela te rapporte gros ?

    Paul Le Poulpe

    http://ripostelaique.com


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :