• Hulot, imposteur, bidon et teinturluré, ose encore la ramener !

    L'auteur

    Déjà une vieille baderne qui se teinturlure les cheveux à son âge, ça la fout vraiment mal ; surtout quand elle vient nous demander de fermer le robinet quand on se brosse les dents. Parce que la chimie que Monsieur se tartine toutes les semaines sur le crâne pour faire jeune, ça pollue, ça engorge les stations d’épuration et surtout ça repart directement dans la nature. Stop l’imposture, à un moment faut être cohérent, Monsieur le donneur de leçons recolorisé.

    Mais ce n’est pas tout, car le teinturluré fait du bateau en famille du côté de Saint-Lunaire. 220 chevaux, 49 litres à l’heure. Bravo, bravo et encore bravo.

    Mais ce n’est pas tout, car le tracassé du pigment fait aussi de l’auto. En 2017, notre intégriste vert possédait 6 véhicules : un fourgon boxer pour transporter ses chevaux – très écolo, le cheval – un Land Rover pour accéder à sa propriété en Corse – très écolo, la Corse – une BMX I3 pour circuler par là – bon cache-sexe écolo, la bagnole électrique – un Volkswagen caravelle diesel pour les vacances – très écolo, le combi mais pas au diéso – une deux-pattes pour sa fille – très écolo, très socialo, la deux-pattes – et un scooter électrique pour circuler dans Paris – très écolo aussi face aux caméras. Pas mal pour quelqu’un qui vous explique qu’il faut arrêter de rouler. Hulot l’enduit de la toison, gros rouleur, gros pollueur est un imposteur.

    Mais ce n’est pas tout, car dans sa vie, Monsieur le fils de famille bourgeoise parisienne a beaucoup voyagé pour ses reportages où il s’est exhibé partout dans le monde aux commandes des engins les plus polluants et à la tête d’équipes pléthoriques et d’expéditions toutes plus bouffeuses d’énergie carbonée les unes que les autres. Hulot, boomer jouisseur et surtout gros pollueur a tout fait, tout vu, tout connu, tout essayé pour son seul bon plaisir. Hulot s’est toujours fait précéder d’équipes qui lui ont préparé le terrain tandis que lui n’arrivait sur place qu’une fois tous les problèmes résolus, juste pour faire le beau. Hulot n’est qu’un présentateur, un montreur d’ours monté en graine, il ne compte ni pour l’écologie réelle, ni pour la science, ni pour la connaissance.

    Hulot, véritable bobo dès la naissance, doit sa carrière à sa maîtresse de l’époque, Dominique Cantien, alors réalisatrice et productrice de télévision, qui a également lancé les carrières de Nagui, Dechavanne, Antoine de Caunes, Éric Galliano. Budgets illimités grâce à sa protectrice, saltimbanque de l’écologie, faussaire de l’exploration, Hulot n’est qu’un imposteur, il n’a jamais rien fait par lui-même et s’est toujours fait servir par les autres. Surtout il a laissé une trace carbone personnelle absolument record, pour son propre plaisir, son business, son enrichissement personnel, sa fortune personnelle.

    Pour ne citer que ceux-là, ceux qui laisseront des traces dans l’histoire et dans les pages des dictionnaires étaient de purs et durs. Cousteau s’était contenté de voyager à l’économie avec son équipage réduit sur la vieille Calypso, Tazieff partait quasiment seul à l’autre bout du monde, Bombard s’était laissé pousser par le courant et les vents, Paul-Émile Victor parcourait la banquise avec ses chiens, René Caillé s’était perdu seul jusqu’à Tombouctou et dans le pays Dogon. Hulot n’a strictement rien fait par lui-même, l’écologie, la science, la connaissance n’ont été pour lui qu’un prétexte à sa jouissance boulimique et à la création de son image publique. Il n’est rien et ne laissera aucune trace. 

    Et voilà maintenant que ce bouffon revient sur le devant de la scène pour nous expliquer ce que devrait être le monde de demain. On l’a vu sur tous les plateaux, sur tous les médias. Mais c’est bien chez Barthès, l’autre homme poupoule du PAF, qu’il était le plus à sa place. Bidon de bout en bout, fumeux, inutile et surtout dangereux.

    https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/invite-les-100-principes-de-nicolas-hulot-pour-creer-un-monde-meilleur-38189729.html

    Moi qui suis à peu près du même âge, je dis que la première des choses à faire sera de débarrasser le monde de demain des imposteurs, des faussaires, des jouisseurs millionnaires, des montreurs d’ours et des saltimbanques ; particulièrement lorsqu’en plus il s’agit de boomers teinturlurés.

    Hulot casse-toi, on t’a assez vu.

    Martin Moisan


  • Commentaires

    1
    Mardi 12 Mai à 19:07

    Ce mec qui pollue avec son matériel, veut nous donner des leçons .

    Il s'en tape de la planète et de vous et de moi ...

    Pour faire du fric ,tout est bon pour entuber la population du monde entier! . 

    OUI C'EST UN ESCROC !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :