• Écrasé par les éboueurs, ce chien a ensuite été... jeté dans une benne

    Écrasé par les éboueurs, ce chien a ensuite été... jeté dans une benne puis à la déchetterie


    Voyou était chéri par sa famille.

    Voyou était chéri par sa famille.
     Photo Michel Johner

    Après avoir écrasé et tué accidentellement un chien, il y a quelques jours à Fréjus, les éboueurs de la société Pizzorno ont jeté le corps du malheureux animal dans leur camion-benne, puis à la déchetterie.

    Le chien appartenait à la famille du boulanger Christophe Adam, qui tient un établissement avenue de Lattre-de-Tassigny. «Je comprends qu'un tel accident puisse arriver, mais nous trouvons très choquant que les éboueurs aient ensuite jeté le corps avec les ordures ménagères. C'est indécent et illégal», déplorent le boulanger et sa famille, qui sont allés au commissariat porter plainte et ont alerté les associations de défense des animaux.

    L'employé qui conduisait le véhicule a appelé la famille pour présenter ses excuses, le lendemain de ce drame. «Mais c'est parce que nous avons insisté auprès de la déchetterie de Fréjus qu'on nous a appelé le lendemain. Sans ça, nous aurions peut-être jamais été avertis», déplore Lou, la jeune fille de la famille qui a multiplié les démarches avec ses parents, le jour de l'accident, pour déterminer ce qu'il s'est réellement passé.

    Voyou de son petit nom, le chien, un berger des Pyrénées, était dans la famille depuis douze ans et était apprécié de nombreux clients fidèles de la boulangerie.

     

    La société Pizzorno dit regretter cet accident, et déplore le geste inconsidéré de l'un de ses employés.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :