• Deux policiers assassinés par un islamiste fiché

    Deux policiers assassinés par un islamiste fiché :

    Cazeneuve démission !

    Deux policiers assassinés par un islamiste fiché

             Larossi Abballa condamné en 2013 pour avoir organisé une filière djihadiste


    « Forcené », « meurtrier », tels sont les vocables employés par les médias traditionnels pour ne pas qualifier les drame qui c’est déroulé à Magnanville (Yvelines) le 13/06/2016 vers 20h30 par son nom : un acteislamo-terroriste.

    Rappel des faits : un commandant de police a été assassiné de neuf coups de couteau devant son domicile aux cris de « Allah Akbar », l’auteur des faits s’est ensuite retranché au domicile du policer où il a exécuté sa compagne, policière elle aussi. Elle a été retrouvée égorgée.

    L’homme a été abattu par les membres du RAID qui ont donné l’assaut après avoir été alertés par les voisins. L’enfant du couple, agé de 3 ans,a miraculeusement échappé à la mort, mais est en état de choc.

    L’auteur des faits, dont les antécédents judiciaires révélés pemettent d’établir qu’il avait été condamné notamment pour avoir organisé des filières djihadistes, était libre de ses mouvements. Bernard Cazeneuve en porte donc l’entière responsabilité, puisque cet individu était fiché et connu de ses services, et que rien n’a été fait pour l’empêcher de passer à l’acte.

    L’individu se nomme Larossi Abballa, condamné en 2013 pour avoir organisé une filière djihadiste entre la France et le Pakistan.

    Bernard Cazeneuve a immédiatement réagi en publiant un communiqué officiel dans lequel il a omis de préciser la qualité de la compagne du commandant de police assassiné par le terroriste, elle-même fonctionnaire de police. Une honte !

     Hommage officiel de Bernard Cazeneuve minimisant les faits

    Hommage officiel de Bernard Cazeneuve minimisant les faits

    Une cellule de crise a été convoquée ce matin 14 juin 2016 à 7 h 45 à l’Elysée par François Hollande. Il s’agit certainement pour ces messieurs de l’exécutif de savoir comment ils vont réagir dans la seule matière sur laquelle ils ont encore un pouvoir d’action : la communication.

    Il est à parier que tout sera mis en oeuvre pour minimiser les faits, peut-être même pour tenter de faire passer l’auteur pour un cas psychiatrique et le dissocier de la menace terroriste sous laquelle nous vivons, renforcée par la menace des dirigeants de l’Etat Islamique de frapper l’occident en période de ramadan. (Lire notre article à ce sujet :http://ripostelaique.com/letat-islamique-menace-loccident...)

    Par ailleurs, l’Etat Islamique a revendiqué cet attentat. Il sera par conséquent difficile pour Hollande, Valls, Cazeneuve et leur clique de nous faire une fois de plus avaler des couleuvres.

    Oui, le terrorisme islamique a encore une fois frappé et donné la mort sur notre sol, et les victimes ont été choisies du fait de leur qualité de policiers. Ce n’est pas un fait divers. C’est un acte de guerre.

    Attendons nous à une réponse de la France aussi pitoyable que les personnes qui en ont la charge : apologie du « vivre ensemble », affirmation qu’il ne faut pas faire « d’amalgame », sollicitation des représentants de l’islam dans notre pays pour qu’ils « condamnent » cet acte terroriste en affirmant qu’il « n’a rien à voir avec l’islam », et continuité dans la politique consistant à dérouler le tapis rouge aux islamistes de tous bord sur notre territoire (Ex : ouverture de la mosquée En Nour à Nice finançée par l’Arabie Saoudite, non dissolution de l’UOIF, maintien sur notre sol d’islamistes radicaux, etc…).

    Je le dis haut et fort : nos dirigeants sont complices de ce nouvel attentat du fait de leur complaisance envers celles et ceux qui l’ont rendu possible : les islamistes, qui bénéficient d’une bienveillance insupportable dans notre pays.

    Il convient par ailleurs de prendre des mesures d’urgence, qui auraient dues être prises depuis bien longtemps, afin de protéger enfin la population, l’une d’entre elles étant de donner des instructions à tous les policiers de France pour qu’ils conservent leur arme en permanence. Il y va de leur sécurité, et de celle de nos concitoyens.

    Enfin, et cela est désormais plus que nécessaire, Bernard Cazeneuve doit démissionner et laisser la place à une personne moins incompétente que lui, si toutefois il en existe encore au sein de la majorité.

    Sébastien JALLAMION

    Source : ripostelaique


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :