• Des gitans déclaraient de fausses naissances et ont touché 28000€ d’allocations

     Perpignan : des gitans déclaraient de fausses naissances et ont touché 28000€ d’allocations

    roms caravane

    Mesdames, permettez que je vous donne un conseil qui peut vous rapporter un peu d’argent. La prochaine fois que vous accoucherez, demandez que votre chambre d’hôpital soit au rez-de-chaussée. Sans doute vous allez me demander pourquoi cela est important. Et bien, cela fait moins haut vous un transfert de nourrisson.

    Vous pensez que je suis fou ? Laissez moi vous expliquer…

    Vous accouchez. Vous demandez votre chambre au rez-de-chaussée. Le soir venu (essayez d’accoucher dans la journée…) vous remettez votre nourrisson à votre sœur, à votre cousine, à une amie…Qu’importe ! Elle appelle une médecin et déclare avoir accouchée chez-elle. Et pour peu que le médecin ne fasse pas tous les examens, il ne vous reste plus qu’à réceptionner votre nourrisson dans votre chambre d’hôpital, dans laquelle vous êtes resté sagement à regarder n’importe quelle stupide émission à la télévision. Et le tour est joué !

    Quel tour ? Non, mais M. Borrowski, vos auteurs deviennent fou là ! Il faut les changer si vous souhaitez rester crédible. Regardez Paul Le Reac, il écrit n’importe quoi. Il parle d’échange de nourrisson puis de réception. Il est saoul ou quoi ?

    Allons mesdames. N’avez-vous donc pas compris ? Un seul nourrisson, deux certificat de naissance. Non, toujours pas ? Un nourrisson, deux fois des allocations. Ah ! C’est une arnaque à la CAF… Oui. Vous êtes aussi longues que les contrôleurs de la CAF pour comprendre le stratagème.

    Et maintenant imaginez que vous répétiez ce stratagème un nombre X de fois. Et ajoutez que vous apparteniez à une communauté un peu fermée style… Style n’importe quelle communauté suffisamment fermée pour faire peur à un contrôleur de style autochtone pâle.

    Voilà le stratagème- assez malin avouons-le- mis en place par deux femmes appartenant à la communauté gitane perpignanaise. Ces faux bébés, nés et non-nés en 2000 et 2005, leur ont permis de recevoir 28 000 € de prestations sociales. Rappelons-le 28 000 € pour deux bébés…jamais nés.

    Lundi, ces deux femmes furent condamnés à 18 mois de prison avec sursis et 3000 € d’amande pour l’une et 1500 € pour l’autre. De plus, les allocations familiales que touchaient la « vraie-mère » lui ont été supprimées.

    La question qui demeures est : comment la CAF a-t-elle compris le stratagème ? Tout simplement, parce que les deux enfants faussement déclarés n’étaient pas scolarisés. Et pour cause…

     http://lagauchematuer.fr


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :