• Des cours d’enseignement de la Shoah pour les professeurs

    Des cours d’enseignement de la Shoah pour les professeurs

    Deux professeurs du lycée Grandmont de Tours organisent une journée de formation du personnel éducatif à « l’enseignement de la Shoah ».

    Il faut trouver les mots justes : telle est l’idée centrale du projet de formation initié par deux professeurs du lycée Grandmont, qui vise à apprendre aux documentalistes, professeurs d’histoire-géographie et professeurs de français comment enseigner la Shoah à leurs élèves.

    Éric Landais, l’un des deux enseignants à l’origine de cette initiative, explique : « Au lycée Grandmont, nous organisons des voyages vers les lieux de la Shoah. Et les professeurs doivent être prêts à répondre aux interrogations des élèves. »

    Pour aider le corps éducatif, Alban Perrin, coordinateur de la formation au Mémorial de la Shoah, a insisté sur le bannissement de deux termes, impropres selon lui à décrire l’indescriptible. D’abord, « holocauste », qui renvoie à un sacrifice religieux et ne peut donc décrire un projet que les historiens affirment méthodique, planifié, implacable. Second terme à proscrire : celui de « solution finale », justement parce qu’il était employé par les nazis – décidément diaboliques.

    Selon La Nouvelle République, « le proviseur du lycée Grandmont, Gilles Zadem, s’est réjoui de cette journée de formation et, par intérêt personnel (sic), a assisté à une partie des conférences et ateliers ».

    Source : http://www.egaliteetreconciliation.fr


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :