• Crétins et tous coupables .

    Crétins et tous coupables .

    Par :Claude Picard dans Poing de vue 

    cepasalislam
    Après l’ère des idiots utiles, nous avons aujourd’hui une nouvelle catégorie d’abrutis qui nous jouent les utilités : les crétins. Entre tous ces fatigués et ces dégénérés, les nuances ne sont pas mécaniquement perceptibles.


     Si elles ne sont pas négligeables, elles sont parfaitement inutiles en politique.
     Il s’agit, la plupart du temps, des mêmes personnes qui, de maladresse en niaiserie chronique, finissent par être atteintes de crétinisme aigu.
     Car, après les attentats meurtriers que nous venons de connaître, dont tous les paramètres nous indiquent l’origine et les causes, il faut être un parfait imbécile pour ne pas comprendre ou un criminel pour feindre de ne pas comprendre.
    Le résultat est le même !
    Comme toujours, en tête du peloton, la gauche, au gouvernement ou proche du pouvoir, continue à nous produire son lot d’inepties.
    Quelle que soit la situation, même la plus dramatique, elle ne veut pas voir, elle ne veut pas entendre.
     Tétanisée par sa foi en un monde dans lequel, « tout le monde, il est beau, tout le monde, il est gentil », elle nous tire vers le bas, toujours plus bas, jusqu’aux limites du supportable.
    Pour nous façonner la pire « non-assistance à un peuple en danger » que l’on puisse redouter, en ne prenant toujours pas pleinement les vraies bonnes mesures – certes, en paroles, elle fait quelques efforts – et surtout en niant encore une fois une réalité criante : le terrorisme auquel nous sommes confrontés est islamiste !
    Tous les terroristes, avant de tuer, hurlent « Allahu Akbar », pour bien signifier leur appartenance religieuse. 
    Ces illuminés ont déjà tué, dans des attentats, 147 personnes au nom de l’islam, en France, en 2015…
     Et l’année n’est pas finie !
    N’oublions pas que si les islamistes ne sont pas tous terroristes, tous les terroristes sont islamistes, donc musulmans…
    Au nom du « pas d’amalgame », les crétins ont peur de nommer l’ennemi.
    En faisant cela, ils ne rendent même pas service à ces musulmans qu’ils croient protéger : ceux qui ne revendiquent rien et qui veulent vraiment s’insérer dans la société.
    Beaucoup sont en pleine confusion religieuse.
     Et s’il y a effectivement une différence à faire entre musulmans intégristes et musulmans modérés, il ne peut être question pour ces derniers de s’exonérer de leurs responsabilités.
    Comme l’écrit très justement, Abdennour Bidar, philosophe, spécialiste de l’islam : « il ne suffit plus de dire « ne faisons pas l’amalgame entre islam et islamisme », les musulmans du monde entier doivent passer du réflexe de l’autodéfense à la responsabilité de l’autocritique ».
    Il n’est pas trop tard, mais tout de même que de temps perdu pour cette introspection générale indispensable.
     Si elle persiste dans son inaction et sa passivité, la communauté musulmane pourrait, bientôt, ne plus contrôler l’inévitable amalgame et prendrait le risque d’une confrontation violente.
    Avec tous les dommages collatéraux que cela entraînera.
    C’est ce que souhaitent les islamistes.
    Entre les crétins gauchistes et les crétins islamistes, il n’y a aucune différence et le diagnostic est le même : dégénérescence idéologique avancée.
    En poussant leurs croyances jusqu’au paroxysme, comme les étoiles, après avoir brillé longtemps, ils meurent en explosant.
    Pour la gauche, c’est réglé : elle est en phase terminale !
    Sa pensée est épuisée, elle n’a plus rien à dire ou, comme la droite molle, elle ne dit plus que des fadaises qui n’intéressent plus personne.
    Pour l’islamisme, c’est plus délicat.
     Nous sommes en pleine période d’expansion, mais le dénouement sera le même : avec notre détermination, il périra consumé par tout son arsenal de bêtises.
    En faisant au passage, inévitablement et malheureusement, beaucoup de dégâts…

    Après l’émotion, la colère monte, tout doucement.
    Les citoyens les mieux avertis ne sont plus dupes de tout ce désordre.
    Certains s’organisent.
     Ils savent, malgré tout, garder leur sang-froid et leur bon sens ; les crétins de tous bords n’ont plus beaucoup d’emprise sur eux.
    Quelques abrutis peuvent encore faire diversion et se bercer d’illusions, mais pour combien de temps ?
     Peut-être le temps qu’il faudra pour éradiquer complètement l’islamisme.
    Avec la gauche au pouvoir, cela peut durer longtemps.

    Il vaudrait mieux changer d’équipe au plus vite sinon nos souffrances risquent de se prolonger inutilement.

     Déjà à l’échelon des régions, ce changement serait un bon début et, prometteur pour l’avenir, il pourrait redonner espoir à tous ceux qui en ont le plus besoin.

    On a assez attendu !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :