• Bangladesh : un homme tabassé à mort

    Bangladesh : un homme tabassé à mort et brûlé en pleine rue pour avoir marché sur un Coran

     
    Des manifestants au Bangladesh. Photo © Mahmud Hossain Opu/AP/SIPA

    Une centaine de personnes ont forcé les portes d’un bureau municipal où était enfermé l’individu, pour sa sécurité, et l’ont traîné dans la rue avant de le lyncher. 

    Une scène d’une sauvagerie sans nom. Jeudi 29 octobre dernier, à Burimari, dans le nord du Bangladesh, une centaine de personnes s’est emparée de deux hommes placés en détention pour leur protection, après avoir marché sur un Coran dans une mosquée de la ville. Traîné dans la rue, l’un d’eux a été tabassé à mort avant que son corps ne soit brûlé, rapporte notamment Le Monde. Le deuxième homme, blessé, a réussi à prendre la fuite.

    Un bureau municipal pris d’assaut

    Au total, ce sont plus de 1 000 manifestants qui ont pris d’assaut le bureau municipal de cette ville voisine de l’Inde, où les deux hommes étaient enfermés. 

    La police a bien tenté de calmer la foule, mais n’a pas réussi à l’empêcher de se saisir de la victime, âgée de 35 ans, avant d’incendier le local. « Nous avons essayé de les garder sous notre garde, mais la foule a pris d’assaut le bâtiment et s’est emparée de l’un d’eux », a raconté la police. « Ils ont battu un homme à mort avant de brûler son corps », a ajouté le chef de la police du district. 

    Sur le même sujet
     
    Cet événement d’une violence rare est survenu dans un contexte de colère croissante à la suite des propos du président Français Emmanuel Macron, qui a défendu la liberté de caricaturer Mahomet lors d’un hommage à Samuel Paty. Cette semaine, des dizaines de milliers de personnes ont participé à des manifestations antifrançaises dans la capitale Dacca et dans la ville portuaire de Chittagong. 40 000 manifestants avaient même été stoppés in extremis près de l’ambassade de France située dans la capitale.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :