• Attaque anti-chrétiens à Longeborgne : 1 mort et 3 blessés

    Suisse : Attaque anti-chrétiens à Longeborgne : 1 mort et 3 blessés

    Publié par :Christian Larnet le 25 décembre 2016

    Des chrétiens ont été attaqués à l’arme blanche – toujours l’arme de l’islam – en se rendant à la messe ce dimanche matin à Notre Dame de Longeborgne, à Bramois.

    Mise à jour lundi 26 décembre : les recherches de la police ont permis de découvrir à 15h30, dans le lit de la Borgne, le corps d’une quatrième victime, un homme décédé, appartenant à la même famille que les trois autres victimes.

    La police laisse entendre maintenant que le coupable pourrait avoir pris la fuite.

    Sur les réseaux sociaux, des témoignages parlent d’une attaque à l’arme blanche contre trois fidèles de l’Ermitage de Longeborgne – dont un qui a été grièvement blessé – qui empruntaient le chemin pour s’y rendre.

    Un d’entre eux a réussi à passer le barrage que faisait l’agresseur, et est arrivé le visage en sang jusqu’à Longeborgne. Il a été transporté à l’hôpital dès l’arrivée de la police. Selon le prêtre, son état n’est pas inquiétant, mais une autre victime aurait été retrouvée, par les policiers, à terre et grièvement blessée.

    « Il n’y a pas eu de messe, car les fidèles se faisaient arrêter par une personne qui les agressait. C’était vraisemblablement une arme blanche », a déclaré le Père François, recteur de l’Ermitage. L’un des blessés a pu rejoindre le lieu saint et a été soigné sur place avant d’être pris en charge par les secours. Les trois personnes poignardées seraient deux femmes et un homme. Ce dernier serait grièvement blessé.

    De nombreuses patrouilles de police, des chiens et un hélicoptère ont été déployés dans les gorges de la Borgne.

    Dans l’après-midi, les policiers barraient l’accès à Longeborgne à la hauteur du café des Pèlerins.

    Un hélicoptère tournait encore dans les airs vers 15 heures.

    Le Ministère public n’a pas officiellement communiqué sur les faits ni sur l’identité de l’agresseur, mais officieusement, la piste d’un acte terroriste djihadiste serait écartée sans explication.

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :