• Agressée par cinq musulmanes, parce qu’elle se promène en short

    Agressée par cinq musulmanes, parce qu’elle se promène en short.

     Par Jean Théron

    Agressée par cinq musulmanes, parce qu’elle se promène en short

    Maude Vallet, une jeune étudiante de Toulon, s’est fait agresser ce lundi dans un bus du centre ville par une bande de 5 filles, dans le droit fil des pressions auxquelles sont soumises les femmes dans les « quartiers sensibles » islamisés. « Je suis en colère ce soir. Nous sommes en 2016 et je viens de me faire agresser parce que je portais un short. Oui, un short. UN PUTAIN DE SHORT Nous sommes en 2016 et un groupe de 5 FILLES m’a insultée, menacée, crachée dessus dans un bus sans que jamais personne n’intervienne, malgré leurs hurlements et les miens. Elles n’ont visiblement pas apprécié tous les arguments que j’ai sorti en faveur de l’égalité homme-femme et de la liberté de disposer de son propre corps puisqu’elles m’ont suivie pour me frapper lorsque je suis sortie du bus et ne sont parties qu’après qu’un homme que j’ai interpellé eut attendu avec moi qu’elles s’en aillent (au bout de 15 minutes, vous captez le délire ?) Nous sommes en 2016 et je tremble de rage: à la question « pourquoi vous me traitez de pute parce que je porte un short alors qu’un homme peut se balader torse nu en plein centre ville sans que personne n’y trouve rien à redire ? », elles m’ont répondu dans la seconde, les yeux écarquillés, comme si c’était l’évidence absolue: « ben parce que t’es une femme, faut se respecter sale conne. » Ah oui. Autant pour moi, j’avais oublié. Mais merci, maintenant j’ai la très agréable impression d’avoir fait un bond de quelques siècles en arrière. J’avais l’habitude des pelos relous qui te klaxonnent et te sifflent comme un chien parce que tu as le malheur de disposer d’un vagin, qui viennent te harceler parce qu’ils ne comprennent pas ton « non », je connaissais les propos misogynes et salaces quand tu n’as apparemment pas assez de tissu sur toi pour protéger ta vertu, mais que ça aille aussi loin AVEC DES FEMMES pour un pauvre short, c’est une triste première. Nous sommes en 2016 et malgré ce qu’en disent certains, le combat féministe est bien loin du compte. » (cité par Marie Laure Zonszain dans « Femme Actuelle – ça ne s’invente pas- du 14 juin 2016 – voir aussi les articles sur Var-Matin.com). Des témoins l’ont contactée pour la soutenir, elle envisage de porter plainte. Elle a d’ores et déjà dénoncé l’agression dont elle a été victime sur Facebook : https://www.facebook.com/maude.vallet1?fref=photo La colère de Maude Vallet est aussi notre colère. Nous aussi nous avons la rage de voir notre pays, notre peuple, nos policiers, nos femmes, agressés, injuriés, dénigrés, assassinés. Par centaines de milliers, par millions faisons le savoir, en soutenant notre petite Française, à ceux qui ont entrepris de transformer la France en Etat Islamique. Jean Théron


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :