• De l’aveuglement des élites !!!

    Voici le billet de Denis Tillinac, fin connaisseur des arcanes de la politique française, paru cette semaine dans Valeurs actuelles. Je recommande tout particulièrement ce texte qui ose parler des problèmes d’immigration, sans haine, sans excès et en pleine liberté de parole. Il montre une nouvelle fois le fossé qui se creuse chaque jour un peu plus entre le peuple et ses soi-disant élites.

    De l’aveuglement des élites

    Leur mépris du peuple va si loin qu’elles méprisent aussi
    ses angoisses en les ravalant au rang d’odieux fantasmes !

    La violence des insultes essuyées ces temps-ci par Eric Zemmour rappelle fâcheusement les outrances langagières des communistes et des fascistes dans les années trente et confine à l’hystérie telle que décrite dans les manuels de psychiatrie. Pourquoi ce deuil immédiat de la raison dès qu’il est question de l’immigration ? Pourquoi ces silences gênés, dans les dîners parisiens, si tel convive affirme que dans sa ville ou son quartier, des « étrangers » en nombre croissant dictent leur loi à l’autochtone ou peu s’en faut ?

    Pourquoi les élus, toutes chapelles confondues, se défaussent-ils si on les interroge sur les  »sans-papiers » qui manifestent, les « demandeurs d’asile » qui se multiplient, les cités qui s’enflamment, les salafistes qui prêchent en eaux troubles, les réseaux qui drainent vers les guichets  »sociaux » des gens venus on ne sait d’où ? Pourquoi cet écart entre les litanies d’usage sur  l’intégration » républicaine et les diagnostics des préfets (en privé), des maires (mezza voce), des policiers, des gardiens de prison, des agents hospitaliers, des enseignants ?

    Pourquoi ce mépris glacial de journalistes réputés instruits et civilisés, lorsque l’angoisse (euphémisme) liée à l’immigration s’invite par effraction dans le débat public ? Car enfin, nul ne peut ignorer combien cette angoisse devient obsédante: on ment aux Français en la décrétant fallacieuse. Du reste, tous les peuples d’Europe sont la proie du même sentiment de dépossession; l’essor des partis dits « populistes » en est un symptôme mineur.

    Pourquoi feindre de confondre le symptôme avec la cause ? Pourquoi un tel divorce entre une fraction de nos « élites », rétractée sur le tabou, et le reste de la population, qui désormais refuse de le respecter ?

    meme-sol-memes-droits

    Manifestation de soutien aux immigrés clandestins. Un déni névrotique de la réalité.

    D’autres, plus nombreux, donnent dans les panneaux de l’anachronisme bas de gamme: sus au retour du nazisme! Ils exhument le fantôme de Hitler pour cautionner leur cécité. Ou bien ils battent la coulpe de l’ancien colonisateur, la « repentance » maquillant en profession de foi « multiculturaliste » une haine de soi proche du nihilisme.

    Les Français de tous les jours ne sont pas nihilistes. Ils ont peur des effets de flux migratoires d’une ampleur sans équivalent sur notre sol depuis le V ème siècle de notre ère. Cette peur nullement déraisonnable est en soi un fait politique majeur. Elle résulte d’une perte sèche de sociabilité et de sécurité, d’un sentiment douloureux d’expropriation géographique, affective et culturelle. Aussi longtemps que les gribouilles de la caste dirigeante interpréteront cette hantise d’un déracinement comme le fantasme poujadisant d’une populace « franchouillarde », notre démocratie sera en panne et notre avenir commun gravement hypothéqué. Toujours, au long de l’histoire, l’aveuglement des « élites », aggravé de leur irrespect pour les humbles, a enclenché les pires calamités.

    Denis Tillinac pour Valeurs actuelles.


    votre commentaire
  • Entre le FN et l’islam, une clarification est nécessaire..

    Posté Le 2 novembre 2014..

    le_pen_fn_islam_algerie_affiche_inside
         Juriste
    Le fait de ménager un islam qui va à la France comme une selle irait à une vache, semble de nature à contrarier les militants.

    Depuis quelques jours, le FN de Seine-Saint-Denis est confronté à une situation folle. Par un phénomène de contagion, c’est d’ailleurs tout le FN qui est secoué, à quelques semaines du congrès de Lyon.

    En effet, un des rares élus locaux de cette formation dans ce département s’est récemment converti à l’islam. Quoi qu’il en dise, il fait du prosélytisme auprès de ses amis politiques. Il s’est même rendu au « Grand Journal » de Canal+, en dépit de l’interdiction des instances du parti, pour y développer son discours confus.

    Dans un premier temps, cela n’avait fait ni une ni deux. Il avait été suspendu par le responsable fédéral, en attendant une probable exclusion. Puis, changement de cap : la direction du parti s’est décidée à le réintégrer. Ce faisant, elle a désavoué les instances locales du parti qui avaient tranché provisoirement. Depuis, la situation n’est peut-être pas vraiment visible de l’extérieur mais, à l’intérieur du parti, elle produit une effervescence certaine.

    Récemment, il y avait déjà eu les directives de Steeve Briois interdisant aux membres du FN de manifester contre la construction d’une mosquée à Quimper. Il y a eu les prétendues hésitations du maire FN de Fréjus à arrêter la construction de la mosquée décidée par l’ancienne municipalité UMP. Il y a eu enfin les paroles prononcées par Florian Philippot ou Marine Le Pen elle-même, qui sont de nature à semer le trouble dans les esprits.

    La question qui se pose est de savoir quel est l’intérêt pour le FN de cette nouvelle prise de position ? Le fait de ménager un islam qui va à la France comme une selle irait à une vache, semble de nature à contrarier les militants et, à terme, les électeurs. Elle brouille son message et risque de perturber sa perception par l’électorat, juste au moment où il se laisse convaincre fortement par le FN.

    Il peut y avoir la volonté d’accélérer la dédiabolisation. Or, c’est un mirage. Le FN est hors les murs de la bien-pensance. Il aura beau faire, il ne sera jamais admis par une classe politique, par ailleurs en état de mort clinique. Alors, quel est l’intérêt de quémander l’adoubement d’un quasi-défunt ?

    Il peut aussi y avoir la volonté de séduire un électorat musulman qui a acquis une puissance de feu considérable. Là encore, c’est peine perdue. Jamais cet électorat ne se laissera tenter par l’adhésion au FN. Au contraire, c’est l’électorat traditionnel du FN qui peut se décourager, constatant que le syndrome Sarkozy des promesses reniées atteint aussi le FN.

    Il y a une différence, toutefois, c’est que la question se pose bien avant les élections et même avant le congrès de Lyon. Celui-ci est une chance fantastique pour Marine Le Pen de préciser les fondamentaux du FN et de ne pas se laisser séduire par les sirènes d’une hypothétique ouverture à l’islam.

     


    votre commentaire
  • Par:ledauphine.com

    Dimanche 2 novembre 2014

    ISÈRE-SUD Fontaine: une adolescente frappée, volée et humiliée par six agresseurs masqués

    L’agression a été commise vers 0 h 30 à l’arrêt du tramway La Poya.                                 L’agression a été commise vers 0 h 30 à l’arrêt du tramway La Poya

    Une agression particulièrement violente et humiliante a été commise dans la nuit de vendredi à samedi sur une adolescente qui attendait le tramway à la station la Poya, boulevard Paul-Langevin, à Fontaine.

    Vers 0 h 30, cette jeune fille âgée de 15 ans a été prise à partie par un groupe de six personnes -trois filles et trois garçons- portant des masques blancs semblables à ceux portés lors du carnaval de Venise.

    Selon le témoignage de la victime, les trois filles, armées d’une feuille de boucher -un outil extrêmement tranchant- se seraient ruées sur elle et l’auraient frappée au visage, la griffant dans le dos et lui occasionnant une plaie à une jambe avec leur arme.

    La victime a trouvé refuge chez un particulier, qui a alerté les secours.

    Avec une cruauté incompréhensible, les trois agresseuses l’ont ensuite, sous la menace de la feuille de boucher, contrainte à enlever son blouson, son pull-over et son soutien-gorge, et se sont emparées de son sac et de son téléphone portable en continuant à la frapper au visage.

    La jeune fille a pu ensuite prendre la fuite et, en pleurs, terrorisée, a trouvé refuge dans une maison située allée du Vivier, à une centaine de de mètres des lieux de l’agression. Elle a été secourue par les sapeurs-pompiers et a été transportée au CHU de Grenoble-La Tronche. Elle souffre notamment de nombreuses blessures au visage. Les services de police ont procédé aux constatations et ont ouvert une enquête. Le sac vide de la malheureuse a été découvert peu après, ainsi que la feuille de boucher.


    votre commentaire
  • Mort de Rémi Fraysse : les écolos ont leur martyr, Valls a son Malek Oussekine

     

    remi-Fraysse

    Depuis 1986, date de la mort, en pleines manifestations étudiantes contre la loi Devaquet (qui, horreur, osait instituer la sélection à l’entrée de l’université), du jeune Malek Oussekine, frappé par deux policiers à moto sur un trottoir, les différents ministres de l’Intérieur n’ont qu’une hantise : surtout pas de mort.

    Ce ne serait bon ni pour leur carrière, ni, selon eux, pour la popularité du gouvernement auquel ils appartiennent. Ainsi, depuis bientôt trente ans, au nom de ce curieux concept, dans un Etat républicain, on assiste à ces spectacles qui ébahissent les monde entier, dans notre pays.

    Il est devenu une coutume nationale que les racailles agressent physiquement nos policiers, et que ceux-ci soient blessés lors de ces attaques à dix contre deux ou trois, suite à un piège délibérément tendu. Pas de vagues.

    On voit même ces mêmes voyous se permettre, toujours en toute impunité, d’attaquer un commissariat, quand ces salauds de flics ont osé interpeller un frère qui volait un scooter ou une sœur qui portait le voile intégral.

    Comme cela marchait, on s’est mis à tirer sur les policiers à balles réelles, comme à Villiers-le-Bel, à Amiens, à Grigny et lors de quelques émeutes qui, elles aussi, font le charme de ce qu’est devenu notre pays.

    Naturellement, pour compléter le tableau, dès qu’on policier a la mauvaise idée de sortir son arme et de s’en servir pour ne pas être tué le malheureux est sommé de se justifier, comme un vulgaire cambriolé qui se serait défendu, pour savoir si sa riposte était bien proportionnée à la situation…

    Et puis il y a les manifestations de gauchistes et d’écolo-gaucho dégénérés, qui se singularisent, elles aussi, comme on a pu le voir pour l’aéroport de Nantes, par des affrontements violents avec les forces de l’ordre. On a l’impression, parfois, que les organisateurs souhaitent leur martyr, leur mort.

    Mais le bon mort, celui de gôche, parce que, quand c’est un « facho » qui meurt, ou un Gaulois, tué crapuleusement pour une cigarette ou un prétendu regard (que les médias appellent un mauvais regard) par un Vladimir, là c’est silence radio.

    Mais quand les vaillants antifas vandalisent les centre-villes, et font régner à Rennes ou à Nantes, sans parler de Paris, leur nouvel ordre milicien, se permettant d’agresser un nationaliste qui réplique, et laisse par terre son assaillant (par derrière) Clément Méric, là, on a droit, de la part des crapules socialistes, Valls en tête, à tout un numéro du retour de la bête immonde, et à quatre dissolutions de groupes qui n’ont pourtant rien à voir avec l’affaire, sans parler de la fermeture du Local de Serge Ayoub.

    Cette fois, c’est Valls et son régime qui sont en première ligne, suite à la mort d’un jeune écolo, Remi Fraysse, âgé de 21 ans. Le président du conseil général socialiste du Tarn, Thierry Carcenac, s’est particulièrement distingué en disant que c’était stupide et bête de mourir des idées. Transmis à Rosa Luxembourg, Jean Jaurès, Jean Moulin et d’autres dont se réclament gauchistes et républicains.

    Preuve de l’extrême lâcheté de régime (sauf avec les patriotes), le projet de barrage de Sivens (sur lequel nous ne nous prononcerons pas), à l’origine des manifestations violentes des gaucho-écoles, a été retiré. Il suffit donc d’un mort pour qu’on change de politique, de quoi encourager tous les provocateurs à radicaliser les conflits !

    Cela rappelle l’épisode de l’enseignante poignardée à mort à Albi (par Rachida). Suite à son décès, il avait été décidé de régulariser une famille et les cinq enfants clandestins, à sa mémoire. Ben voyons !

    Cette fois, ce sont naturellement les forces de l’ordre qui vont être sur la sellette. Les écolos ont leur martyr, et, pensant déjà à 2017, le corps de Rémi Fraysse à peine refroidi, Duflot fait son numéro de claquettes. Les anarchistes parlent de crime d’Etat, et des gauchistes se mettent, comme à Rouen, à envahir des lieux militaires, en toute impunité ! Faisons donc confiance à Valls-Cazeneuve ou Le Drian, de manière parfaitement démagogique, pour désarmer encore davantage ceux qui sont là pour préserver l’ordre, et encourager ainsi les antifas et autres gauchistes violents à multiplier encore davantage, en toute impunité, leurs agressions contre les policiers, ou ce qui ne correspond pas à leur idéologie : les flics bougeront encore moins pour ne pas faire en peu de temps un deuxième Remi Fraysse.

    Pour rassurer la bien-pensance, on les lâchera contre les militants de La Manif pour Tous, ou les patriotes qui osent refuser l’islam, l’immigration et l’insécurité. Dans ce cas, s’il y avait un mort, non seulement personne ne pleurerait sur les plateaux, mais on nous ferait le coup du 6 février 1934, et on parlerait d’autres dissolutions, n’est-ce pas, Mélenchon-Corbières ?

    En attendant, cette mort fait, aux yeux de la gauche de la gauche, de Valls le salaud qui a du sang sur les mains, et va accroitre les tensions au sein du « Camp du bien ».

    A quand le retour d’une France républicaine qui préserve le droit de manifester, et se donne les moyens de protéger l’intégrité physique des policiers et autres forces de l’ordre, comme cela se fait dans tous les pays encore normaux ?

    Paul Le Poulpe


    votre commentaire
  • FN / RBM : mission séduction des musulmans « de France »

    C’est BERTRAND DUTHEIL DE LA ROCHÈRE, Conseiller République-Laïcité de Marine Le Pen qui le dit, je cite: « Avec Marine Le Pen, le Rassemblement Bleu Marine condamne tous ceux qui veulent confondre l’islam, qui est une religion, avec l’islamisme, qui est un totalitarisme. »

    Sans doute que la paire FN / RBM après avoir fait le compte du véritable nombre de musulmans en France (entre 15 et 20 millions issus de la première, deuxième ou troisième génération d’émigrés) a compris qu’il y avait une réelle opportunité à se rapprocher d’une partie des disciples de la religion du prophète pédophile, et prendre la défense de l’Islam de France.

    Vous savez cet Islam « bien de chez nous », le bon Islam qui n’a rien à voir avec « l’autre » qui « n’est pas l’Islam » non ça n’a rien à voir avec ce qui se passe partout dans le monde où on tue au nom de Mahomet…oups! J’ai glissé chef!

    Après avoir repris une bonne partie des idées gauchistes sur le plan social et économique, voilà que nos frontistes / bleus marinistes reprennent celles de Sarkozy en matière de religion!

    Bref chez les Le PEN maintenant on fait dans l’Islam de terroir comme à l’UMPS.

    Et pour cause: les musulmans représentent une part non négligeable de l’électorat « français » (sic) donc dans l’état major de Nanterre on a fait les calculs: après avoir favorisé l’émergence de quelques cadres adeptes de la religion « d’amour et de paix », on souhaite dorénavant séduire l’électorat islamique quitte à fâcher une bonne partie des frontistes de la première heure.

    C’est la préférence nationale à pas variable et halal compatible au FN maintenant, les racines chrétiennes de la France on n’en parle plus trop parce que ça c’est « stigmatiser » la nouvelle clientèle, c’est pas bon pour les chiffres coco!

    Pendant qu’ils y sont ils devraient aussi se rapprocher du CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France) , le FN / RBM sera sans doute favorable à l’émergence d’une loi condamnant l’islamophobie que réclame ce collectif depuis des années, puisqu’ils en font déjà la condamnation sur leur site. Non?

    A ce train là le prochain défilé du premier Mai il aura bientôt lieu autour de la Grande Mosquée!

    Lochaberaxe  http://euro-jihad.com/


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique