•  Par: Pieds Noirs 9A..

    Article N°1998 du Vendredi 27 Février 2015.. 

    Syrie: la situation des chrétiens assyriens aux prises de l'EI est "alarmante"

    Messieurs les gauchistes ;Seule existe l'islamophobie, la christianophobie n'existe pas...Répétez cela vingt fois par jour (second degré)

    Martyrs des chrétiens en Syrie ...La raison de l'échec Français en Syrie, comme en Centre-Afrique, c'est la méconnaissance du terrain, Pas de bons généraux et un droits-de-l'homéisme creux, aveuglant et, in fine, malfaisant. En reconnaissant la rébellion comme seule représentante du peuple syrien, la France a non seulement montré son incompétence, elle s'est privée de toute possibilité d'influer sur le cours des choses.

    L'inquiétude s'accroît sur le sort de plus de 220 chrétiens assyriens enlevés par les jihadistes du groupe État islamique dans le nord-est de la Syrie, dont la libération «immédiate et sans condition» a été réclamée par le Conseil de sécurité de l'ONU. Dans un nouveau bilan, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a fait état du rapt de 220 personnes, contre 90 précédemment.

    Il y a quelques semaines, 21 coptes (chrétiens) égyptiens ont été assassinés par l'Etat Islamique en Libye, et pas une seule fois le terme "coptes" ou "chrétiens" n'a été utilisé par Monsieur Hollande.

    Le génocide des Chrétiens se poursuit, sans que cela n’émeuve les dirigeants occidentaux ,comme il se préoccuper pour les chrétiens Français  d'Algérie d'ailleurs ,Les dirigeants politique en sont responsable de part ses actes de bravoure de tout temps ..Cela L’islamophobie en Occident étant beaucoup plus grave à leurs yeux !!

    De futurs martyrs, mais au sens noble du terme !! Ils seront sacrifiés à la divinité lunaire , à cause de leur foi en Christ, par les adeptes de la « religion » de paix, d ’amour, de tolérance, si encensée en Occident. Leur sort tragique indiffère nos gouvernements, trop occupés à plaire à ceux qui financent ces monstres de l’Etat islamique.

    « C e sont les musulmans les premières victimes des terroristes islamistes », voilà ce que nous répètent ad nauseam tous ces collabos  et leurs porte-parole médiatiques.C’est insupportable de les entendre déformer la vérité de la sorte, de minimiser le génocide des Chrétiens actuellement en cours, en terre d’islam, pour défendre ceux qui l’approuvent tacitement en Occident..Ils feignent d’ignorer qu’un nombre croissant de leurs protégés soutiennent les égorgeurs de l’Etat islamique comme ils ont soutenus le FLN en Algérie et son calife sanguinaire.

    Ils composent même des chants à sa gloire ;

     « Du cœur des terres occidentales, au courageux héros, Cheikh Abu Bakr, l’émir des croyants qui roule les apostats dans la poussière. Nous sacrifierons nos vies, notre propriété, nos enfants et nos biens pour vous, et Allah est témoin que nous soutiendrons notre Etat aimé [EIIL] en paroles ou en actions. »

    Mais le problème majeur à combattre en Occident, c’est la critique de l’islam … et éviter toute stigmatisation de la « meilleure communauté qui soit » ! ..Les musulmans detruisent les preuves vivantes de leurs mensonges. Les premiers chretiens etaient la preuve que les christianisme etait présent sur place bien avant l’islam. Je ne peux pas exprimer le degout et la compassion que j’eprouve mais je souhaite a ces malheureux de mourir vite et sans souffrance. Jusqu’ou ira la lâcheté du monde occidental ou que le fric et les fesses compte ,même le travail ne compte plus pour la majorité du peuple occidentaux modernisé ..A ceci près que nous savons comment les choses ont évolué et que nous avons un tout petit bout de terre. Ce qui est deja quelque chose. Mais il n’empêche que pour ceux qui sont entre les mains des monstres la situation est intenable car un jour le drapeau noir flottera à la place du drapeau Syrien en en occident pareils !! tout ceci n’a pas l’air de déranger nos gouvernement car ils savent ce qui nous attendent  , ils sont plus à ça près !!! puisqu’il y a depuis cette guerre des milliers de morts !! c’est malheureux pour les otages chrétiens enlevés lundi !! et ce n'est que le début ,avant de ce programmé vers l'Occident .. 

    Vidéo très intéressante  longue durée de 2013 pour voir dans l'ensemble tous les dégâts qui ont subit les civils  en Syrie ..Pieds Noirs 9A.. 

    La guerre en Syrie en 2013 a déjà fait plus de 100 000 morts. La région d'Alep en compte à elle seule plus de 30 000. Un an après le début de la bataille d'Alep, nous avons voulu savoir ce qu'il restait de cette ville quatre fois millénaire. De ce qui était autrefois le cœur économique du pays, il ne reste presque plus rien. De la vieille ville classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, ne subsistent que des ruines. Méthodiquement, les chars, les mortiers et les hélicoptères de Bachar Al-Assad ont détruit des quartiers entiers. La plupart des habitants ont fui. A Alep, ne restent plus que les combattants et leurs familles ; ceux qui n'ont pas les moyens de partir également. Nous sommes allés à la rencontre de ces hommes et ces femmes pour comprendre leurs motivations, leurs espoirs, pour découvrir aussi comment on survit dans Alep assiégée. Nous avons rencontré Abdul Malik. A 29 ans, cet ancien employé de l'industrie pharmaceutique se bat aujourd'hui avec la kalachnikov de son frère, tombé au combat il y a quelques semaines. Nous avons découvert ses hommes aussi, ces combattants sunnites qui deux fois par semaine risquent leur vie pour ravitailler les retraités chrétiens de leur quartier. Nous avons suivi ces combattantes kurdes qui, à moins de 30 ans, dirigent les opérations sur le front, des dizaines d'hommes sous leurs ordres. Chez ces citoyens de deuxième zone, on combat pour reprendre son quartier, pour reconquérir son identité aussi. Dans la banlieue d'Alep, nous avons rencontré Yasser, l'ancien forgeron devenu artificier pour la cause. Ses roquettes de fortunes et ses grenades artisanales lui ont déjà coûté une main mais chaque jour, il perfectionne ses inventions... Nous avons vu les hommes en noir aussi, les djihadistes. Mieux armés, mieux entrainés que la plupart des rebelles, ils gagnent du terrain. Contre Bachar bien sûr mais pour Dieu surtout. Alep, un an après, c'est le portrait d'une ville dévastée qui tente de renaitre dès que les bombardements cessent, c'est le portrait surtout de ses habitants. De ceux qui vivent et qui font la guerre en Syrie.



    votre commentaire
  •  Creil colonisée : trois mosquées en projet, silence de la mairie qui déclare ne pas être au courant..

    Dans l’agglomération creilloise, trois projets de mosquées sont en cours, à Villers-Saint-Paul, Nogent-sur-Oise et Creil. Officiellement, c’est le silence radio. Les pratiquants, eux, sont pourtant informés.

    A Nogent-sur-Oise, l’association nogentaise d’échanges culturels (ANEC) s’est créée en 2011 pour « répondre aux besoins de la communauté musulmane en termes de culte ». Ici, il n’y a pas de mosquée. Les musulmans — environ 6.000 selon cette structure — pratiquent à Creil ou dans l’une des trois petites salles de prières nogentaises. Pour la mairie, « il n’y a pas, actuellement, de projet particulier sur ce sujet ». Mais sur le site Internet de cette association, c’est différent : « Nous avons signé un compromis de vente pour un bien immobilier près du quartier Saint-Exupéry afin de construire une mosquée d’une capacité de 400 personnes » est-il indiqué. Objectif : réunir 217.500 € avant juin pour l’acquisition. 300.000 € de plus, selon leur estimation, pour la construction grâce aux dons des fidèles. Avec quelque 75.265 € récoltés, ils sont encore loin du compte.

    Ces projets, en mal de financement, prennent du temps. Ils ont aussi du mal à se réaliser au grand jour. « Les mairies, qui accordent les permis de construire, sont dans la confidence. Parfois, elles apportent leur soutien mais en se tenant à distance » témoigne un responsable associatif de l’agglomération. « Elles ne veulent surtout pas être associées à l’une de ces initiatives. D’ailleurs elles n’ont pas de raison de l’être car la religion relève du domaine privé. »

    Si le culte musulman se développe dans l’agglomération, il a encore dû mal à sortir de l’ombre. L’été dernier, pendant le Ramadan, une nouvelle mosquée a ouvert à Creil dans le quartier de Guynemer — avec une capacité d’environ 800 personnes — sans inauguration et surtout sans aucun bruit.

    Aujourd’hui, on compte 4 mosquées reconnues officiellement, 18 en réalité. Un nouveau projet se lance à la place des anciennes « Douanes Brobeil », un commerce en friche vers le pont Y. Elles répondent à une politique communautariste, voire clientéliste mais aussi à un besoin. « Il y a de plus en plus de fidèles », assure la grande mosquée qui cite, notamment, ce chiffre sur son compte Facebook : « 1.190 personnes se sont converties à l’islam dans la mosquée depuis 2003. »

    Source


    votre commentaire
  • Tours, c'est aussi sa future grande mosquée !!!

    Puisque l'actualité tragique s'est focalisée vers la ville de Tours avec le suicide de son ancien maire, voici quelques informations sur le projet de grande mosquée :

    400661489"Fin 2013, malgré le fort endettement, le maire Jean Germain a annoncé une subvention de 2,5 millions d'euros, en coopération avec la région, censée alimenter les activités culturelles et non cultuelles de la mosquée.

    L'arrivée d'un maire UMP, Serge Barbary, n'indique aucun revirement. Selon Chérifa Zazoua-Khames, adjointe au nouveau maire UMP en charge de la politique de la ville : "la subvention a été décidée en accord avec Philippe Briand, président UMP de la communauté d'agglomération et sera sans doute maintenue"

    En revanche, trois bâtiments chrétiens (deux églises et une chapelle) menacés de destruction ou fermés pour "décrépitude" ne pourront pas, eux, compter sur le soutien des pouvoirs publics, qui en ont pourtant la charge". (Lu dans Valeurs Actuelles du 15 mai 2014)

    Le Figaro rappellait les mêmes faits le 23 mars dernier :

    "Tout porte donc à croire que les municipalités -toutes tendances politiques confondues à l'exception du Front national- sont en passe de devenir les premiers bailleurs fonciers du culte musulman. Ainsi le projet de grande mosquée de Tours a-t-il débuté grâce à une vente de terrain à un prix dérisoire (7,5 €/m2) et une promesse de subvention «culturelle» à hauteur de 2,5 millions d'euros, malgré l'endettement record de la ville." 

     


    votre commentaire
  •  Lille (59) : campagne de publicité pour le qamis, habit traditionnel musulman

    585709

    Désormais implantée à Paris, la marque de prêt-à-porter saoudienne Daffah prépare deux ouvertures

    aav0obw

    Un homme à la mise impeccable, barbe soigneusement taillée et cheveux brillantinés, tire négligemment sur la manche de son impeccable qamis, une tunique longue musulmane. Il ne manque que le gratte-ciel et la Porsche pour compléter l’image d’Épinal du Saoudien de cinéma. La publicité a fleuri sur les panneaux de Lille, ces jours-ci. Dans un coin, la marque, Daffah, suivie d’un slogan : « Élégance. Pudeur. Fierté. » La campagne annonce l’ouverture, le 11 avril, d’un Daffah Store, une boutique de prêt-à-porter traditionnelle et masculine, rue Abélard à Lille. À deux cents mètres de la grande mosquée de Lille-Sud.

    Sur le fond, l’arrivée de l’enseigne, qui essaime à Lille et Lyon après une implantation réussie en région parisienne, n’a rien de révolutionnaire. Les points de vente, pour s’habiller à la mode islamique, ne manquent pas à Lille. La librairie Dar Al Imane, voisine de la mosquée, vend ainsi des tenues pas si éloignées des qamis de Daffah, une entreprise née en Arabie Saoudite.

    Plus frappante est la forme. Inédite. Celle d’un marketing soigné, actionnant la corde de la « fierté », d’un positionnement islam chic, apte à ringardiser la populaire djellaba, et d’une inspiration plus moyen-orientale que maghrébine. Reste que sur certaines affiches, le mannequin porte keffieh et Ray-Ban. Au vu du climat local, un parapluie aurait peut-être été plus indiqué.

    Source : http://www.lavoixdunord.fr/region/lille-la-campagne-publicitaire-inedite-de-daffah-pour-ia19b0n2751832


    votre commentaire
  • Silence, on égorge !

    Publié le 6 avril 2015 par Denis PIGNOL

    Silence, on égorge !

    Silence, on égorge !

    Pour qui sait lire entre les lignes, le site Internet de la RATP annonce honnêtement la couleur...

    Boulevard Voltaire | Richard Hanlet | Médecin | 06-04-2015

    En pleines fêtes de Pâques, l’affaire de la RATP refusant une publicité faisant explicitement référence au christianisme s’annonce passionnante. Elle illustre combien les petits faits sont plus significatifs que les grands. On nous tympanise de querelles d’experts, d’études sociologiques, de débats à l’Assemblée… Et qu’en apprend-on vraiment ? Généralement rien.

    Tandis que l’évolution de ce service public emblématique, bien de chez nous, avec ses privilèges, sa vieille tradition cégétiste, son comité d’entreprise milliardaire et sa médecine maison, nous en dit beaucoup plus. Pour refuser ses espaces à une population civile martyrisée, la RATP a d’abord évoqué une « neutralité du service public ». On ne l’avait pas remarquée devant les publicités pour des produits 100 % halal et autres clins d’œil limpides au public musulman. Un peu gênée ensuite par le début de bronca, elle a pondu une explication encore plus ébouriffante : le refus de « prendre part dans un conflit de quelque nature que ce soit », comme si l’on pouvait mettre sur le même pied une guerre classique et le génocide délibéré de populations innocentes sur critère religieux ! Cent ans jour pour jour après le martyre des Arméniens, ceux qui rappellent sans cesse « les heures les plus sombres de notre histoire » ont pour une fois une vraie occasion de s’étrangler.

    Mais pour qui sait lire entre les lignes, le site Internet de la RATP annonce honnêtement la couleur, puisque la régie se prétend « résolument engagée contre toutes les formes de discrimination », tout en se flattant de ce que « plus de 60 % des salariés recrutés en région parisienne sont issus de communes comptant sur leur territoire des quartiers classés en zone urbaine sensible ». En décodé, on y pratique une discrimination à l’embauche, et pas vraiment en faveur des gens de foi ou de culture chrétienne… Cette pression interne à l’entreprise se double probablement d’une influence extérieure à forte odeur de pétrodollars, puisque après celui des bus, c’est le marché du métro de Riyad que vise la RATP. On ne saurait donc trop lécher des babouches aussi dorées… Un deuxième acte s’ouvre devant la justice, aujourd’hui saisie en référé, ce qui obligera beaucoup de gens à prendre position. Les juges d’abord. Impartiaux ou du « mur des c… », nous verrons bien. Les politiques ensuite, dont certains, même de gauche, ont déjà manifesté leur indignation. Mais surtout l’Église de France, dont quelques signes laissent espérer qu’elle sorte de sa torpeur et de sa trop longue tolérance, mot désignant aujourd’hui une vertu, mais dont le sens premier était une indulgence coupable pour le péché


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique