• Comme l'Etat Islamique, Belkacem détruit notre culture et notre patrimoine -

    Par: Antiislam ..

    journeejpe

    La question de l’Ecole est primordiale car c’est le règne du mensonge et de la destruction à l’heure actuelle.

    Deux exemples :

    1) Le classement des meilleurs lycées de France s’est transformé, au 19/20 de FR3 , en une apologie des lycées de Seine-Saint Denis …

    Ces lycées que les parents fuient pour leurs enfants et où les enseignants ne veulent plus aller.

    2) »Le Figaro » d’hier faisait état du fait que, pour la première fois , l’Education Nationale de Belkacem, n’était pas présente au festival de Lyon consacré au Latin et au Grec , dont le programme est pourtant si alléchant :

    http://www.festival-latin-grec.eu/?lang=fr&keyRubrique=festival-2015

    C’est une véritable honte !

    Honte à Belkacem !!

    Un journaliste du « Figaro » rapprochait, fort justement , l’attitude du ministère de la ci-devant Belkacem à celle des Musulmans détruisant le patrimoine artistique du Proche-Orient...

    Dans les deux cas notre passé nous est arraché par les mêmes éradicateurs !

    Antiislam

    votre commentaire
  • Le multiculturalisme en échec en Allemagne : un futur foyer de clandestins incendié

    Publié par :Thomas Joly..

    Malgré l’opposition croissante et désormais massive de la population allemande à la politique de colonisation des terres allemandes imposée par le gouvernement, ce dernier poursuit son action immigrationniste. C’est le cas notamment à Tröglitz, une petite commune de 2.700 âmes en Saxe-Anhalt, où le maire d’extrême gauche Markus Nierth veut faire construire un foyer pour colons.

    Cette provocation a conduit à une levée de boucliers au sein de la population et a permis une forte avancée du Parti national-démocrate d’Allemagne (NPD, Nationaldemokratische Partei Deutschlands). Ce dernier est devenu le principal vecteur de la protestation et donc de la légitime colère populaire. Les rassemblements organisés par les nationalistes ont été si imposants que l’extrémiste anti-allemand Markus Nierth a été contraint à démissionner début mars.

    Pourtant, le projet demeurait. Mais dans la nuit de vendredi à samedi, un incendie a largement détérioré les bâtiments qui devaient accueillir dès le mois de mai une quarantaine, pour commencer, de délinquants étrangers, ces prétendus « demandeurs d’asile » dont on sait que l’immense majorité d’entre eux ne sont que des réfugiés sociaux venant profiter des aides et du système social allemand comme c’est le cas en France.

    Il n’est pas connu si cet incendie a été fait par un habitant en colère voulant protéger sa famille et ses biens, s’il s’agit d’une provocation policière ou d’une provocation de l’extrême gauche. L’hypothèse d’un faux attentat est plausible. En l’absence de toute enquête, la police a quasi immédiatement prétendu qu’« une ou plusieurs personnes sont à l’origine de l’incendie » et qu’« un accélérateur de feu a vraisemblablement été utilisé ».

    « La contagion brune va si loin qu’on préfère désormais brûler des maisons, dans lesquelles des familles pourraient trouver un nouveau foyer » s’est lamenté l’ancien maire pour lequel il faudra bien d’autres actions avant qu’il ne comprenne le désarroi et la colère des peuples européens révoltés par les milliers de viols de jeunes blanches, les centaines de meurtres de Blancs induits par l’invasion et dont il est, avec l’ensemble du personnel politique libéral, coupable et qu’une simple démission ne rachètera pas.

    Source


    votre commentaire
  • Déchristianisation des jours fériés : 90 % des Français y sont opposés !

     Par :Gabrielle Cluzel..

    Lundi, ce n’était pas férié pour tout le monde. Le « politologue » Thomas Guénolé a travaillé d’arrache-pied. Et pour cause : son dada, sa marotte, son créneau, c’est la déchristianisation des jours fériés. Il l’a défendue sur RMC au micro de Jean-Jacques Bourdin, avant d’enfoncer le clou sur « Le Plus » du Nouvel Observateur.

    La théorie de ce maître de conf’ à Sciences Po, ancien consultant de Jean-Louis Borloo, est simple : « Alors que les Français de confession chrétienne profitent des jours fériés […], les citoyens d’autres confessions doivent encore demander des jours de congés pour vivre pleinement leur religion. Une inégalité qui prouve que le principe de laïcité est à géométrie variable. » Selon lui, ces six jours fériés devraient pouvoir être pris à des dates variables, pour satisfaire « musulmans », « juifs », « athées », « francs-maçons », etc.

    Qu’on ne lui oppose pas les « traditions chrétiennes de la France », car Thomas Guénolé le dit tout de go : elles n’existent pas. Parfaitement. il s’agit là d’une fable « d’obsédés », et il en apporte immédiatement la preuve : le fils d’Hérode vivait en Gaule, l’islam est présent en France depuis le XIIIe siècle.

    Tout cela – dit sur un ton ironique et distancié – doit fortement impressionner ses étudiants à l’IEP qui, l’an dernier encore, collectionnaient les posters de chevaux et surlignaient Le Monde des ados. Lequel d’entre eux osera lui demander par quel miracle biologique sans y avoir de « racines » – ou en tout cas, pas plus de racines que les autres cultures – l’arbre chrétienté a réussi à faire fleurir en France tant d’églises, de cathédrales, de monastères, d’écoles, de calvaires, de saints et de martyrs, à donner tant de fruits artistiques et philosophiques, jusqu’à étendre ses ramifications à l’autre bout du monde ?

    Tout cela, surtout, risque bien de faire son chemin. À la suite de ces déclarations tonitruantes, plusieurs organes de presse y sont allés de leur sondage : « Faut-il déchristianiser les jours fériés ? » La réponse est « non » à près de 90 % mais, dans les commentaires, les sondés peinent à s’expliquer, se contentant de trouver cela « absurde ». Car le croque-mitaine laïcité que l’on a ressorti du grenier, il y a quelques années, pour l’agiter devant l’islam et ses rites par trop voyants, a en réalité tétanisé la chrétienté, parvenant à la convaincre que son antériorité, sa consubstantialité avec ce pays ne lui conféraient aucun privilège : ne se devait-elle pas, au contraire, de donner l’exemple ? Parce que le scrupule est dans ses gènes, elle l’a cru. 

    Si l’on considère que la France est un pays hors-sol, un mobil-home, un hôtel Formule 1 neutre et aseptisé comme une page blanche, dans lequel chacun rentre et sort à sa guise avec sa religion dans son cabas, comme un petit chien que la direction veut bien tolérer à condition qu’il ne fasse pas trop de bruit, la théorie de Thomas Guénolé est séduisante.

    On ne voit pas ce qui pourrait l’empêcher de continuer doctement à tirer le fil : pour l’Ascension, il devrait réclamer la fin du calendrier grégorien, pour la Pentecôte, que l’on rebaptise tous les villages, rues, stations de métro, hôpitaux fleurant l’eau bénite, et pour l’Assomption, que l’on rende l’église de chaque bourgade polyvalente et multicultuelle. Dans un esprit d’équité.

    Sauf que la maison France n’est pas un hôtel low cost préfabriqué dont la laïcité serait le vigile obtus. C’est ce que pensent une majorité de Français, mais sans savoir, pouvoir ou vouloir l’exprimer. Alors c’est Thomas Guénolé qu’on laisse pérorer.

    Source


    votre commentaire
  • L’Assemblée antinationale valide les « salles de shoot »

    Publié par Thomas Joly ..

    Les députés ont adopté mardi soir tard l’article 9 du projet de loi de « modernisation (sic) du système de santé français » à la dérive. Cet article permet la mise en place de salles de shoot à titre expérimental durant six ans. Une « expérimentation » qui durera donc plus qu’un quinquennat présidentiel censé pouvoir changer le destin d’un peuple.

    La fausse droite et la vraie gauche ont fait semblant de s’affronter pendant plusieurs heures sur le sujet, alors que tous partagent le même point de vue global sur la question et qu’aucun de ces partis, quand il a été au pouvoir ces 40 dernières années, n’a pris de mesures radicales et salvatrices pour s’opposer à la diffusion des drogues malgré les innombrables études scientifiques montrant leur dangerosité. Aucune remise en cause des politiques libérales laxistes mises en place vis-à-vis des asociaux drogués n’a été opérée. Les députés ont fait comme si rien n’avait été tenté dans ce domaine et une fois encore, comme s’il pouvait être résolu sans que ne soient résolus les problèmes fondamentaux qui minent la société française.

    L’expérimentation de salles de shoot – officiellement salles de consommation à moindre risque (SCMR) – pourra être faite à travers la France. Le contribuable payera donc pour l’installation de centres (trois sont déjà évoqués) destinés à permettre que des violations de la loi soient réalisées. Ils concentreront des populations marginales jusque-là présentes de manières diffuses dans la société sous le patronage direct du gouvernement. Outre la possibilité de s’y droguer, les asociaux y trouveront diverses autres ressources.

    Ces maisons des drogues seront gérées par un CARRUD (centre d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques chez les usagers de drogue) et coûteront plusieurs millions d’euros par an au contribuable : l’estimation lancée par les députés – 800.000 par an – semble totalement irréaliste au vu des moyens financiers – la simple construction de ces centres coûtera très chers – et humains (médecins, qui conseilleront les drogués, psychologues, médiateurs sociaux, matériels pour se droguer, etc.).

    Ces maisons bénéficieront d’une sorte de statut d’extraterritorialité : les policiers ne pourront pas y arrêter les gens qui y prendront de la cocaïne : les députés ont pris soin de le préciser.

    Avec l’extrême gauche, aucune attaque n’est gratuite. Comme le PACS fut le prélude aux parodies de mariages entre paires d’invertis, à l’adoption, et demain à pire, ces salles de shoot ont pour objectif de laisser croire qu’il est normal sinon respectable de se droguer, en attendant la légalisation dont rêvent de nombreux députés, incapables eux-mêmes de se passer de leurs petites doses quotidiennes.

    Une fois encore, ils passent outre les avis des experts qu’ils n’écoutent que quand les conclusions scientifiques vont dans leur sens : ces « salles de shoot » ont déjà été dénoncées par l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS), une institution dépendant de l’ONU, comme par l’Académie nationale de médecine.

    Marisol « MST » Touraine a ainsi pu introduire dans la loi Santé un amendement favorable à la… consommation de la drogue. L’ensemble de ce texte doit être confirmé par un vote le 14 avril prochain.

    Source


    votre commentaire
  • Par: Pieds Noirs 9A..Le « chaos » en Méditérrannée ..

    Article N°2001 du Samedi 28 Février 2015..

    Le « chaos » en Méditérrannée ..

    Le « chaos » en Méditérrannée ..

    Résultat de recherche d'images pour "Image de l'immigration en méditérranée""

    Le « chaos » en Méditérrannée ..La France prise dans la tempête qui débuteras le vrai grand changement en ce 2015 et de mise en route de population , du changement bien programmée par les socialistes dont Hollande, ne vous avez pas menti et les Charlie qui n'ont rien compris de ce coup de maitre .., d'une France islamisée  Musulmane, dont un parti qui se porte candidat  ,demain deux, trois quartes ,et ainsi de suite ..et il vous diront "ONT VOUS A COMPRIS" .... Avec pour conséquence une Union européenne dépassée à ses frontières ,le m'en-foutisme ..Le dernier épisode date du 31 décembre où 900 migrants ont été sauvés alors que le cargo laissé à l’abandon par l’équipage fonçait vers les côtes italiennes. Outre l’île italienne de Lampedusa, assaillie de candidats à l’exil, les enclaves espagnoles de Melilla et Ceuta, situées en Afrique, sont sous la pression d’assauts de migrants africains. Les pays qui assurent les frontières de l’Espace Schengen (Italie, Espagne, Grèce) en appellent à l’aide. Près de 170 000 migrants ont été secourus en mer en 2014.

    Donc aujourd'hui l'État islamique menace l’Europe d’un « chaos » Comme fut des quartiers en syrie ou en Irak ..Je peux vous dire que la branche libyenne de l’Etat islamique envisagerait par la force des complication sur leur terrain ,c'est d’envoyer 500 000 migrants à bord de bateaux fantômes vers l’Italie, en cas d’intervention militaire en Libye.

    Donc chers internautes le message est clair.

    Ils sont incapables de se gouverner.J'en suis un témoin vivant, étant pied noir. Le pays d'où je suis venu et auquel on a donné l'indépendance est dans le chaos . L'Italie qui ne sait que faire de ces immigrants dont l'Europe la laisse se débrouiller avec eux. La France aussi, dans le Nord, où ils viennent s'entasser devant la Manche avec les " Grands Britaniques" qui nous menacent si l'on en laisse passer un seul..
    Dans ce cas où est l'Europe, il y a en certainement deux; celle des intelligents, Allemands, Anglais, Suèdois, plus celle des pauvres pays de l'Est; et l'autre celle des "pauvres cons", Italiens, Français , Espagnols qui se laissent envahir par tous ce qui arrive d'Afrique ou d'ailleurs.
    Il est grand temps de prendre des sanctions en cette Europe qui ne représente rien et dont chaque membre tire le drap de son coté en se "foutant" bien de ce qui peut arriver à son voisin.

    L’État islamique menace l’Europe d’envoyer des milliers de barques remplies de migrants vers les côtes italiennes et transité vers la France en cas d’intervention militaire en Libye. L’information a été révélée par le quotidien italien Il Messagero qui s’est procuré des écoutes téléphoniques auprès de la police, rapporte Le Figaro. Dans ces enregistrements, les djihadistes parlent de « 500 000 migrants » qu’ils enverraient par bateaux vers l’Italie, donc serait bien une puissance de choc pour afflaiblir la France et l'Europe pour ensuite de ce servir de tout ses immigrants en leurs donnant matériel pour vous combattent ,ainsi par la masse de groupe de personnes de pouvoirs vous virrez hors de chez vous ..

    Donc;

    Le pays est en première ligne, à 350 kilomètres seulement des côtes libyennes. Son ministre des Affaires étrangères a fait savoir lundi dernier que la Libye devait être « la priorité absolue ». Le pays redoute l’installation d’un « califat » en Libye et a averti que le temps était compté pour une solution politique, face au renforcement de l’organisation de l’EI.

    Bateaux fantômes

    En 2014, plus de 170 000 migrants étaient arrivés par bateau vers l’Italie. Début janvier, 360 migrants syriens avaient été récupérés par la marine italienne à bord du cargo Ezadeen. Le navire avait été abandonné en mer par son équipage et fonçait à pleine vitesse vers les côtes italiennes.

    Deux jours auparavant, un autre cargo, le Blue Sky M, avait dû être intercepté, après avoir été abandonné lui aussi avec à son bord près de 800 migrants. C’est la nouvelle technique utilisée par les passeurs : envoyer des bateaux remplis de migrants à la dérive en Méditerranée pour forcer l’intervention des équipes de sauvetage européennes.

    Une prédiction de Muammar Kadhafi

    Créer le « chaos » en Méditerranée. Telle est la volonté de l’organisation État islamique, révèle le quotidien italien. Dans une interview au JDD, l’ancien dictateur libyen Muamar Kadhafi avait malheureusement prédit un tel « chaos » : « L’Occident a le choix entre moi ou le chaos terroriste », avait-il confié.

    Depuis la chute de Kadhafi, le monde a assisté à l’émergence des islamistes en Libye. Les djihadistes contrôleraient déjà deux villes de taille, Syrte et Derna, situées à l’est de la capitale Tripoli. Devant cette menace, l’Égypte a déjà bombardé les positions des terroristes et réclame une intervention d’urgence en Libye..

    Petite vidéo pour compléter mon billet ..Pieds Noirs 9A..



    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique