• Par: Pieds Noirs 9A.. Un ministère bourreau d’enfants !!!Fier de l'être..

    Article N°2025 du mardi 21 Avril 2015..

    Un ministère bourreau d’enfants !!!

    Avec Najat "la belle de Kacem" c'est la fin de l’Histoire de France ,un paysage nouveau pour détruire nos enfants de la chrétienté Française ,il fallait bien qu’elle laisse une trace de son passage !!
    (même les pires socialistes, n’ont jamais “osé”) 

    La Presse ;(((La réforme du collège doit entrer en vigueur à la rentrée 2016. Attaquée, la ministre de l'Éducation répond point par point aux arguments des opposants)))

    Un ministère bourreau d’enfants !!!

    Un ministère bourreau d’enfants !!!AAHHH.. les Gauches !!!… faut toujours qu’ils se distinguent !!!…Il vous reste 2 ans pour parader chère madame,  Dans 2 ans et un mois, vous retournerez dans votre quartier de Lyon Vaise, vous serez sans doute réélue au comité de quartier , mais pour la France, vous ne serez plus rien...Car les Français ont marre de toute cette mascarade depuis l'élection de Monsieur Hollande de faire du n'importe quoi et qui n'apporte que des déboires au peuple Français ..Cela est vrai ,n'est pas POUTINE qui veut ..

     Au fait j'ai compris !!!, donc les élèves de 5eme se verront enseigner une histoire du Moyen-Âge très particulière, où l’étude de l’islam sera rendue obligatoire (! ) et celle du christianisme, optionnelle ?? De plus, le christianisme ne sera abordé que dans le chapitre « une société rurale encadrée par l’Eglise et sera considéré d'ici la ?comme une secte isolé  ». si il en restera une si vous êtes réélu après 2017 ...Comme nous avons vue en Algérie comme d'ailleurs les cimetières aussi dont la France pourrait être comme cela les années à venir ..Il faut rien cacher au peuple..
    ... Cela  est vrai  madame "la belle de Kacem" ,on arrête pas le" progrès" socialiste!!! Disons plutôt une pratique a la communiste vers la voie de l'islam ... ENFIN !!! ...Qu’ont donc fait les enfants de notre nation Chrétienne  pour mériter que la rue de Grenelle leur jette encore un mauvais sort avec le projet des nouveaux programmes d’histoire ??Ont se le demandent ..Voyons, continuer a les détruire  comme  par la méthode du ( Gender aussi , pour créer plus de pédophile au sein de l'enseignement)  ..pour ainsi affaiblir notre petite population ..

    François Hollande en est responsable de ses faits et gestes de cette dame pour détruire nos enfants de cette nation Française ..

    Au-delà des questions du féminisme et du programme d’histoire concocté par des gens qui n’ont eu de cesse depuis plus de 60 ans de faire régresser le système éducatif Français pour satisfaire des idéologies diverses coutumiers et variées, il y a plus grave : le projet de supprimer les classes Française dans nos villes et villages pour lutter contre “l’élitisme” que cela engendrerait. Je crois que depuis longtemps, et Dieu sait qu’on est servi, je n’avais pas entendu une sottise pareille !!! Quel courant idéologique est derrière cette idée qu’on peut qualifier de débile sans être injurieux ?? La mission de l’Education Nationale est donc de former des troupeaux d’élèves à une petite médiocrité générale alignée sur le niveau le plus bas ?? On préfère laisser aux petits anglais, aux petits allemands et au reste de l’Europe les classes européennes ?? La France n’est-elle pas en Europe que je sache ?? Faut-il aussi supprimer les programmes Erasmus, de peur que des petits Français “élitistes” aillent voir ce qui se passe au-delà de ce qui n’est même plus une frontière ,mes des passoires !! Qu’est-ce qu’on veut faire pour la France si ce n'est pour la détruire voulu par le socialo communiste accoupler du Gaulliste de l'époque qui bien avancer leur tache à cela je crois   !! Qu’elle devienne le sous-traitant  tournevis de l’intelligence développée dans les autres pays européens ??? Comment peut-on avoir l’esprit aussi étriqué et d'un cerveau de bas âge de gaminerie et être aussi déconnecté de la réalité du monde !!! C’est incroyable d’être aussi incohérent, en voulant toujours plus d’Europe pour seulement détruire notre pays France et en empêchant les petits Français de s’y préparer..C’est tout le problème d’une partie de la classe politique issue du monde militant associatif, ou militant politique tout court. Elle est biberonnée à l’idéologie et à la subvention publique et tourne en vase clos. C’est consternant de constater cela au sein de notre ministère .
    Mais ce sont nos enfants qui en sont les victimes et ça, c’est intolérable. Mais quand les Français se réveillerons pour réagirent??? Si Madame Najat Vallaud n’a pas comprit qu’au lieu de supprimer les classes Française, il fallait les multiplier et faire en sorte qu’un maximum d’élèves y soient accueillis, c’est qu’elle n’est pas à sa place ou plutôt pour ma part se comporte comme une gamine comme Hollande d'ailleurs qui est rester avec ses petites voitures pour faire joujou qu'un jour son papa la gronder  .

    Et nous ne devons pas laisser faire. Les politiques et tous les français censés doivent se mobiliser, au plus vite contre ce funeste projet.
    NVB la "progressiste" s'inscrit dans cette lignée et ses mesures soit disant justes et sociales, tirent tout le monde vers le bas. On en avait pas besoin, nous somme déjà bien profond dans la médiocrité..".Le progrès ce n'est pas le laxisme. L'égalité ce n'est pas l'égalitarisme."
    Je croirai à ses bons sentiments quand la ministre sera capable d'imposer aux profs les plus expérimentés, aux agrégés d'Henri IV des affectations dans les quartiers difficiles, au lieu d'y envoyer les sorties de concours sans expérience. Et de renvoyer les condamnés pour actes sexuels... Ce ne fut visiblement pas le cas et comme tous ceux qui a fermé les yeux.Le coup des "projets" n'est qu'un prétexte pour ne plus évaluer les élèves individuellement mais collectivement.

    On est socialiste ou on ne l'est pas !! Enfin je crois pas du tout ,plutôt bobos de la truelle.. cette dame ne mérite pas ces  plus de 12 000 euros par mois
    La belle de Kacem ,si elle veut être novatrice, quelle leurs apprennent donc à se présenter à un emploi : tenue, politesse, comportement, expression. Cela ne sera de toute façon pas perdu !!!

    Enfin faudrait quelle d'interroge  deux secondes...
    Et si le système en apparence inégalitaire, était en fait plus égalitaire qu'il n'y paraît, et bien plus utile au pays qu'une usine à sortir des divisions de médiocres façonnés dans un même moule réducteur, incapables de poursuivre leurs études (sauf à détruire également les systèmes universitaire et des grandes écoles !). S'autoproclamer "progressiste" ne suffit pas, et de loin.

    ALORS IL EST PLUS FACILE ;EH OUI !!……. au mieux de critiquer l’E.I  (appelé ici DAESH par la Gauche bobo pour dire qui on fait quelque de chose  de miraculeux pendants leurs séjours a l'état Français comme le mariage des gays )  il serait mieux de laisser VOLER (dans le sens “rapt”) notre pays !!…. ALORS ??? MM les politiciens (nes) de notre pays …… qu’attendez vous (nous nous y attendons depuis un moment déjà!) (mais croyez moi : un jour ça va faire mal !!!…)

    Petite vidéo pour finir mon billet.. Pieds Noirs 9A..


    votre commentaire
  •  Acte anti Chrétien  

    Saint Martin Le Beau : le FN 37 réagit.

    Posté par fn41

    Suite aux scènes de guerre civile qui ont touché la petite commune de Saint Martin Le Beau (37), les élus et les militants du FN 37 se sont rendus sur place pour rencontrer les habitants, rompant l’omerta médiatique sur ces événements gravissimes, mais déjà oubliés et relegués à la rubrique des faits divers.
    Si les habitants leur ont réservé un bon accueil, ce n’est pas la cas d’Angélique Delahaye, maire UMP de Saint Martin, qui parle de « récupération politique » !  Non Mme Delahaye, votre parti est vraiment mal placé pour nous reprocher de réagir. Ce qu’il faudrait dénoncer, c’est au contraire l’absence de réaction des politiques, comme si ce drame les gênait.
    Bravo aux militants du FN 37 !


    Edition du 20/04/2015 par tvtours



    votre commentaire
  • La parricide Marine Le Pen adoubée par le Time..

     Par :Jérôme Bourbon..

    Publié par :Thomas Joly..

    Extrait de l’éditorial de Jérôme Bourbon dans Rivarol n°3185 du 23 avril 2015

    Pendant que Jean-Marie Le Pen se remet tout doucement de l’accident cardiaque qu’il a subi le 16 avril, conséquence évidente de la trahison des siens, et qui l’a conduit à être opéré du cœur et à être hospitalisé pendant quatre jours, que fait sa fille ? Elle s’est rendue le 21 avril avec son concubin, le très spirituel Louis Aliot, au Lincoln Center à New-York, dans le temple de la globalisation, où elle a été conviée par le magazine américain Time qui lui a accordé une distinction très prestigieuse : elle  est en effet considérée par le périodique comme faisant partie des cent personnalités les plus influentes dans le monde. Time Magazine la considère en effet comme un “leader” au même titre qu’Angela Merkel, que Raul Castro ou que Benjamin Netanyahu. Un choix a priori étonnant alors que Marine Le Pen n’a jamais dirigé aucun exécutif, ni sur le plan national, ni même sur le plan local, qu’elle n’a même jamais encore été en finale de la présidentielle et que ses chances d’être élue à la magistrature suprême en 2017 paraissent à peu près nulles. Ce choix prouve donc à quel point la présidente du Front national est considérée comme faisant partie du Système qui la remercie ainsi de liquider la droite nationale en France, de détruire des décennies d’efforts, de combats et de dévouement. Time Magazine félicite d’ailleurs explicitement Marine Le Pen de s’être « ce mois-ci finalement séparée de son père et de son antisémitisme nocif ». Ce qui pourrait laisser à penser que la mise à mort du fondateur du FN était programmée, préméditée et qu’elle est aujourd’hui froidement exécutée, les interviews à BFMTV le 2 avril et à RIVAROL le 9 étant les prétextes trouvés.

    Au moment où elle euthanasie son père et avec lui le Front national canal historique, Marine Le Pen se rend dans le temple du politiquement et du médiatiquement correct. Outre un concert de Kanye West, on pouvait remarquer à ce gala très mondain où étaient conviées trois cents personnalités triées sur le volet les actrices Julianne Moore et Julianna Margulies, le créateur de la série Mad Men Matthew Weiner, le réalisateur Christopher Nolan, les top-modèles Karlie Kloss et Naomi Campbell. Ce n’est pas la première fois que Marine Le Pen-Judas se rend aux Etats-Unis pour faire allégeance aux lobbies et recevoir le prix de sa trahison politique et morale, ses trente deniers. En novembre 2011, alors candidate à la présidentielle de 2012, elle s’était rendue à New York et Washington et avait rencontré l’ambassadeur d’Israël à l’ONU, Ron Prosor, lequel avait reconnu avoir « beaucoup apprécié » (sic !) l’échange chaleureux qu’il avait eu avec Marine Le Pen. En 2004, alors qu’elle n’était presque rien statutairement au Front national, elle était allée se recueillir sur les ruines du World Trade Center, avait dénoncé la politique excessivement anti-américaine de Jacques Chirac par rapport à l’Irak (il faut le faire !) et avait rencontré en grande pompe de puissantes et opulentes organisations sionistes. C’est dire que la carrière de Marine Le Pen a été couvée, préparée, encadrée, accompagnée, favorisée, accélérée par le lobby dont feu François Mitterrand jugeait « l’influence puissante et nocive ». Maintenant qu’elle se sent suffisamment puissante et riche, forte de ses soutiens avouables et inavouables (on sait qu’elle entretient ainsi d’excellents rapports avec la très extrémiste Ligue de défense juive !), elle n’hésite pas à se débarrasser de son père devenu gênant comme d’une vieille chaussette. Elle le congédie comme un laquais. Elle l’appelle d’ailleurs avec mépris « Papy Daniel ». Elle s’est servie de lui quand elle en avait besoin pour pouvoir lui succéder à la tête du mouvement et maintenant qu’il ne lui est plus utile, et qu’il est même encombrant pour sa carrière, elle le jette comme un kleenex usagé, comme l’amant d’une nuit qu’on prie de déguerpir et de ne jamais plus revenir. En 2011, l’année de son élection à la présidence du FN, Marine Le Pen avait déjà eu droit aux honneurs de Time qui l’avait intégrée pour la première fois dans le cercle restreint des cent personnalités les plus influentes dans le monde. C’est dire que l’usurpatrice illettrée est depuis fort longtemps intégrée au Système qui nous opprime et nous détruit.


    votre commentaire
  • Provocation de la nomination d’un ambassadeur homosexualiste au Vatican : le représentant de Hollande repoussé

     

    Dans l’affaire de la provocation du gouvernement Valls consistant à nommer – une fois encore, après des faits similaires commis par Nicolas Sarkozy au milieu des années 2000 – d’un ambassadeur homosexualiste au Vatican, l’État papal a confirmé son refus à l’intéressé.

    Le diplomate, déviant sexuel assumé, Laurent Stefanini, a été reçu par le pape qui a confirmé en personne son refus de plier devant les provocations répétées du gouvernement Valls. Selon Le Canard enchaîné, le pape François a affirmé n’avoir rien contre lui personnellement mais refuse les méthodes de l’Élysée et du PS concernant autant la destruction de la famille et le sacrement du mariage que la nomination de cet ambassadeur.

    Par simple provocation, François Hollande a nommé l’inverti au Vatican en sachant que cela provoquerait une grave crise entre les deux États.


    votre commentaire
  • Nagui et Richard Berry, ou les ratés du vivre ensemble..

     Par :Stephan A. Brunel..

    Entre messieurs Nagui Fam et Richard Élie Bengigui, dit Berry, ce n’est ni Yom Kippour ni le grand amour. Ils nous jouent plutôt la haine héréditaire, entre Isaac et Ismaël.

    Qu’apprend-on dans la presse « pipole » ? Que pour Nagui, Berry est « un type méprisant, humiliant, irrespectueux, mal élevé », Berry répondant que Nagui se sert de lui « pour faire son buzz étant donné qu’il n’a pas de carrière ».

    Il faut dire que c’est du lourd, des deux côtés. Nagui le chéri de la télé, le sourire en banane à chaque émission qu’il anime, un gros cachet à l’appui pour en faire oublier l’inanité. Berry, la gogauche humanitaire, une filmographie à l’avenant, d’Élie Chouraqui à Alexandre Arcady, avec Balasko, l’égérie des sans-papiers comme belle-sœur.

    Les socialistes et l’officine Terra Nova ont inventé le mythe du vivre ensemble pour nous obliger à aimer notre prochain, nous donnant comme modèle l’entente supposée entre juifs et musulmans dans les pays arabes, avant la colonisation européenne.

    Si une coexistence pacifique fut jadis possible, rien n’interdisait de la reproduire dans nos banlieues difficiles si, entre les deux frères, le Francais xénophobe (et chrétien), que l’on n’appelait encore pas de souche, s’y voyait contraint. Tel a été le postulat d’une intelligentsia de gauche célébrant un âge d’or judéo-arabe tolérant et aux mœurs faciles, rejointe par une droite « Algérie française » enkystée dans son rêve nostalgique de désert (Chirac, Giscard).

    Le mythe a été élaboré dès la marche des beurs, récupérée par Désir et Dray pour en faire SOS Racisme, avec son célèbre sigle, fait de la main de Fatima et du jaune de l’étoile juive, « une captation par les feujs de l’antiracisme » (Zemmour) dénoncée par le père Delorme.

    Le film L’Union sacrée (1989) d’Arcady, avec Benguigui et Benguigui, musique de Jean-Jacques Goldman, a illustré d’une autre manière cette captation d’héritage.

    La banlieue et ses habitants se parent de romantisme rebelle pour une gauche orpheline d’utopie révolutionnaire. L’Institut du monde arabe est érigé en bord de Seine, comme un défi aux tours de Notre-Dame.

    La politique de la ville et sa discrimination positive, contraire aux principes d’égalité et d’assimilation républicaine, la politique du logement et sa mixité ethnico-religieuse, imposée aux petits Blancs, explorèrent toutes les possibilités du vivre ensemble, en vain.

    L’année dernière à Sarcelles, dont DSK fut député-maire et sur laquelle Michel Wieviorka, le grand expert de la France raciste, posa son regard de sociologue, on a vu ce qu’il en était quand les émeutiers pro-palestiniens incendièrent des magasins aux cris de « Mort aux juifs ». Rappelons que l’essentiel des crimes antisémites en France depuis 1945 ont été commis par des Arabo-Musulmans.

    La revue Le Débat, dans son numéro de novembre-décembre 2014, sous la plume de Georges Bensoussan, a déboulonné le mythe du vivre ensemble. Au Maghreb ou au Moyen-Orient, la puissance coloniale retirée, les quartiers juifs se sont vidés de leurs habitants. Le touriste se rendant à Essaouira, au Maroc, constatera de lui-même que le mellah est en ruines.

    Le CRIF, par la voix de Cukierman, remerciant Valls de ses dernières largesses, n’en continue pas moins de nous bassiner avec ce vivre ensemble conçu pour culpabiliser les Francais. Nagui et Richard Berry nous en rappellent bien à propos la fumisterie.

    Source


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique