• Trierweiller déshabille un peu plus Hollande...la gauche insouciante n’a pas fini de faire honte. Le monde entier commence à le découvrir ...

     



    En Ukraine, une "drôle de guerre" impliquant la Russie se déroule à bas bruit, avec son lot de morts et de déplacements de population.
    Au Moyen-Orient, un deuxième journaliste américain, Steven Sotloff, a été égorgé devant une vidéo au nom d’Allah par un soldat du Califat, régime totalitaire qui menace l’Occident somnolent.
     
     Et en France ???

    En France, Valérie Trierweiller règle ses comptes avec son ancien amant, François Hollande,qui lui a préféré une actrice de cinéma chez qui il avait pris pour habitude de se rendre en scooter. Décidément, lagauche insouciante n’a pas fini de faire honte.
     Alors que le gouvernement en est seulement à découvrir que "la France ne peut pas accueillir tout le monde" (Bernard Cazeneuve), ou que Pôle Emploi devrait "renforcer les contrôles des chômeurs pour vérifier qu’ils cherchent bien un emploi" (François Rebsamen), celle que l’on croyait reconvertie dans l’humanitaire et la cause féministe endosse le rôle très boulevardier de la vengeance d’une femme, dans un scénario confortant la vision machiste des comportements du beau sexe. Valérie Trierweiller, qui critiquait le voyeurisme dont elle était la cible quand elle était encore l’officielle, s’abandonne sans scrupule à l’impudeur, à en croire Paris-Matchqui dévoile ce mercredi l’esprit du brûlot, Merci pour ce moment, qui sortira demain.
    Jamais la confusion des genres entre vie publique et vie privée, que Hollande reprochait à Nicolas Sarkozy, n’a été aussi loin.

    Faudrait-il plutôt ne pas parler de ce livre?
    Personnellement, je ne supporte pas ces étalements sentimentaux et narcissiques, qui font le bonheur du journalisme de trou de serrure et de la presse people.
    Mais cette charge supplémentaire contre le président, même si elle est basse et mercantile, a évidemment une dimension politique.
     A ce titre, elle doit être analysée dans ses possibles conséquences.
    Car non seulement Valérie Trierweiller affaiblit encore un peu plus la fonction présidentielle, en lui enlevant le prestige qui lui reste attaché, mais elle participe elle-même à alimenter la défiance et l’irrespect que l’homme inspire.

    Selon Paris-Match, c’est un personnage sec, cynique, méprisant, déshumanisé par le pouvoir qui est dévoilé dans ce livre ; c’est-à-dire l’exact contraire du portrait bonhomme et sympathique dressé par les médias.

     Selon les extraits publiés par Le Monde, l’ex-compagne écrit notamment : "Il est présenté comme l’homme qui n’aime pas les riches.

     En réalité, le président n’aime pas les pauvres.

     Lui, l’homme de gauche, dit en privé : "les sans-dents", très fier de son trait d’humour".

    Une tromperie de plus.

    La tromperie de trop ?
     
    HOLLANDE-HAREM.jpg

     


    votre commentaire
  • [VIDÉO] THOMAS THÉVENOUD : "TOUT FINIT TOUJOURS PAR SE SAVOIR" ( MAI 2014)


    Thomas Thévenoud: "Tout finit toujours par se... par LCP

    A PROPOS DE CETTE VIDEO

    Obligé de démissionner de son poste de secrétaire d’état à cause d’un problème fiscal jeudi, Thomas Thévenoud était pourtant très critique concernant le manque de transparence des dirigeants politiques.

    Interrogé sur l’affaire Bygmalion en mai, Thomas Thévenoud, qui était encore jeudi matin secrétaire d’État au Commerce Extérieur, disait être frappé par "le sentiment d’impunité d’un certain nombre de nos dirigeants politiques". Sur le plateau de LCP, alors député, il se montrait conscient que rien ne pouvait rester dissimulé bien longtemps : "Tout finit toujours par se savoir. Nous sommes dans une société médiatique qui fait que- un jour ou l’autre- c’est sur la place publique donc je ne comprends que des dirigeants politiques qui exercent des responsabilités éminentes ne comprennent pas ça."

    Thomas Thévenoud a été remplacé jeudi par Matthias Fekl, député du Lot-et-Garonne.


    votre commentaire
  • Le 11-Septembre expliqué en 5 minutes (11 septembre 2001)

    11 septembre 2014   Mensonges & Manipulation  Réseau International
                   
    Le 11-Septembre expliqué en 5 minutes (11 septembre 2001)

    Notre siècle est né le 11 septembre 2001. Il n’y a pas aujourd’hui un évènement géopolitique qui ne soit lié d’une manière ou d’une autre à cette journée. Et ce n’est pas fini…
     
    Les défenseurs des explications du gouvernement Bush sur les du 11-Septembre usent et abusent des termes «  » et « complotiste » pour qualifier, et tenter de discréditer a priori, le travail de effectué par le Mouvement pour la Vérité sur le 11/9.
     
    , s’il est un récit conspirationniste, c’est bien celui livré par l’administration américaine, un récit qui à ce jour n’est soutenu par aucun élément de preuve et qui comporte de nombreuses zones d’ombre et coïncidences troublantes.
     
    Dans cette vidéo doublée par , le journaliste américain James Corbett résume en 5 minutes, et non sans humour, le version officielle des attentats du 11/9.
     
     Libre à chacun de juger de sa vraisemblance.


                                 Le 11-Septembre expliqué en 5 minutes (11... par ReOpen911

    votre commentaire
  • cerveaullande


    votre commentaire
  • Impôts, loyers, femme de ménage… le député Thévenoud ou l’incarnation de la République exemplaire ..

    Publié par: Thomas Joly..

    Les Thévenoud forment un couple unique au monde, réunissant les deux seuls individus au monde touchés par une maladie orpheline terrible : la « phobie administrative ».

    L’ex-nouveau ministre Thomas Thévenoud a non seulement des « oublis » de déclaration fiscale, mais également d’activité professionnelle, dans le cadre de la publicité du patrimoine des élus, comme son collègue écologiste Jean-Vincent Placé avait « oublié » de déclarer sa participation à une société, comme Yasmina Benguigui en son temps, comme l’autre socialiste Jean-Marie Le Guen qui a minoré ses déclarations de patrimoine, etc.

    Alors qu’il aurait dû déclarer cette activité professionnelle, ce très éphémère ministre a inscrit « néant » dans la case correspondante – une majuscule à ce mot aurait permis de décrire le gouvernement dans son ensemble… La ligne de défense de l’élu de la république est qu’il aurait créé cette entreprise exprès pour « rémunérer la femme de ménage de sa permanence » de député, ici encore, un cas unique, puisque tout est déjà prévu pour que les députés n’aient pas à se lancer dans de telles démarches administratives si pénibles, particulièrement pour les phobiques maladifs.

    Ce montage juridique lui permet de déclarer un déficit professionnel déductible de son impôt sur le revenu, alors que l’activité professionnelle est fictive, ce qui s’apparente à une fraude. Il convient de ne pas accabler l’ex-ministre exemplaire : comment, d’ailleurs, peut-on opérer un redressement fiscal sur quelqu’un qui« oublie » de déclarer ses revenus ?

    Précisons qu’en 2009, un contribuable – qui, il est vrai n’était ni politicien, ni administrativophobique (dit aussi : virus éboladministratif)– a été condamné à dix-huit mois de prison pour avoir oublié de déclarer ses revenus, écopant finalement d’un an en appel en 2010. De combien écopera le ministre socialiste en 2014 ? Deux jours de travaux d’intérêt général à l’École nationale des impôts ? Après cela, il pourra prendre sa double retraite bien méritée de ministre (9 jours tout de même) et de député ; à moins qu’il ne choisisse de se mettre en longue maladie – longue car les spécialistes sont formels : le traitement des phobiques de l’administration n’est pas prêt d’être trouvé.

    Le Canard enchaîné dévoile enfin dans son édition de mercredi que Thomas Thévenoud, en plus de tout cela, a refusé de payer son loyer durant plusieurs années. Thomas Thévenoud rejoint Jérôme Lavrilleux, Serge Bloch – dit Dassault –, Patrick Balkany-Smadja, et de nombreux autres politiciens corrompus toujours députés ou sénateurs au rang d’icônes parfaites de la République exemplaire.

    Source


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique