• Ce que nous apprennent les données de mortalité


     
     Bulletin d'information scientifique de l'IHU - Nous avons le droit d'être intelligents ! Pr Didier Raoult, Directeur de l'IHU Méditerranée Infection

    votre commentaire
  • L'auteur

    Consultant, écrivain, politologue. Diplomé de Science Po Paris. Auteur de "OPA sur l'Elysée" et "La mondialisation totalitaire


    Ca y est, c’est fait : notre Bayrou national a enfin retrouvé les ors du pouvoir ! Il va enfin pouvoir s’éloigner de Pau, ville charmante mais bien trop étroite pour ce grand homme, et œuvrer au destin de la France. Le voilà désormais “Haut Commissaire au Plan”, c’est-à-dire qu’il va définir les grandes lignes de prospective de la politique gouvernementale à horizon cinq-dix ans. Pour parler clair, il va donc être payé grassement, aux frais du contribuable, pour penser, imaginer ce que notre pays deviendra à moyen et long termes.

    En plus, Bayrou a posé des exigences à sa nomination. Pas question de dépendre des services de Matignon, c’est-à-dire d’un simple Castex, il est détaché directement auprès de l’Élysée : il ne rendra donc de compte qu’à Macron, son ami de trois ans. Elle est pas belle, la vie ?

    Voila trois ans que Bayrou attendait cela, depuis son départ précipité de la Place Vendôme. L’éphémère garde des Sceaux rongeait son frein depuis tout ce temps : tant de retournement de vestes, de trahisons, et tout ça pour se retrouver simple maire de Pau, loin de Paris et du pouvoir ! En fait, de l’aveu même d’un conseiller de Macron, Bayrou est nommé à ce poste pour lui faire plaisir, lui donner un titre, et ainsi probablement le motiver en vue des prochaines échéances électorales. Voila donc l’arrivisme de Bayrou enfin payé en retour, enfin récompensé.

    C’est grâce à Bayrou que la France supporte Macron depuis trois ans : c’est son ralliement, au mois de février 2017 qui a achevé de torpiller Fillon, et propulsé Macron à la place de favori dans les sondages. Nous lui devions également l’élection de François Hollande : nul doute que sans son soutien, l’écart déjà mince qui séparait le candidat socialiste de Sarkozy aurait été encore plus étroit, et le scrutin aurait pu basculer dans l’autre camp, sur sa simple neutralité. Voila donc monsieur Bayrou à la tête d’un parti extrêmement faible jusqu’en 2017, mais capable à lui tout seul d’infliger à la France deux quinquennats socialistes. C’est donc à lui que nous devons en grande partie la PMA, la GPA, le mariage pour tous, la flambée des taxes et charges sociales, l’immigration de masse, le laxisme judiciaire et l’insécurité, la bienveillance envers l’islamisme, et tant d’autres “bienfaits”.

    Alors, Monsieur Bayrou, vous qui venez enfin d’arriver à quelque chose, après tant d’arrivisme et de trahisons, vous qui êtes paraît-il un fervent catholique, l’homme de droite que je suis, et certainement bien d’autres comme moi, espèrent que vous n’emporterez pas tout cela au paradis.

    Olivier Piacentini


    votre commentaire
  • MENSONGES, CORRUPTIONS ET MANIPULATIONS

    Part 1 Avec le Pr PERRONNE


    Thana TV
     
      Le Professeur Christian Perronne a résisté à l'interdiction de prescrire en soignant ses patient grâce à l'hydroxychloroquine. 
     
    Aujourd'hui il nous parle de son livre et de la corruption qui règne au plus haut niveau de la médecine. 
     Retrouver le livre du Pr Perronne "Y'a t'il une erreur qu'ils n'ont pas commise" : -https://livre.fnac.com/a14703915/Chri...
     
     Un immense merci au Pr Perronne d'avoir pris le temps de cette interview.

    votre commentaire
  • L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout
    Edith B-Gallois

    Pauvre prêtre : Ah, si ça avait été un imam
    Agression d'un prêtre lundi dernier, aucune info des médias

    Ah, si ça avait été un imam, on en aurait entendu parler !!!

    Si les médias n'en parlent pas, on va s'en charger..

    Qu'en dites-vous Monsieur le "ministre de l'intérieur et des cultes", nous n'entendons que votre silence !

    Lundi soir vers 20 heures à Avignon, le père Grégoire (à gauche sur la photo) de la communauté de Saint-Jean a été agressé en pleine rue, par quatre voyous d'origine nord-africaine. Tabassage en règle, fracture du nez, perte de connaissance, nuit à l'hôpital a expliqué Michel Janva

    Le religieux, qui était en habit, a été trouvé inconscient sur le sol.

    Mardi matin vers 11 heures, monseigneur Cattenoz, archevêque d'Avignon a tenu une conférence de presse en tapant du poing sur la table, dénonçant l'insécurité dans le quartier Saint-Ruf et la multiplication des vols et menaces envers les membres de la communauté chrétienne.

    En avez-vous entendu parler à la télé ou à la radio, vous ?
    Si ça avait été un imam, oui certainement.


    votre commentaire
  •  Epidémie terminée depuis 2 mois ! Les tests positifs ne sont pas des malades !

    L'auteur

    Imposture ! Pas de seconde vague, mais beaucoup de drames, famine etc…
    Plus l’attente de la fameuse deuxième vague qui devait suivre la fête de la musique ou les exhibitions du puy du fou se prolonge, plus le pouvoir en rajoute et pas seulement en France. Ils ont trouvé le moyen de diffuser la panique encore et encore : on teste des gens (avec des tests peu fiables au passage, mais tout le monde s’en fiche puisque c’est de la mise en scène comme les patients transférés à l’étranger, alors que tous les hôpitaux publics et privés étaient vides…).
    Les personnes testées se prennent pour des malades, après sérieuse mise en condition évidemment par les relais fidèles de la finance internationale qui met les peuples à genoux pour les pressuriser en les sidérant par la peur de la mort par le virus. Ils vont mourir, bien sûr, très rapidement pour des centaines de milliers d’entre eux par désespoir (licenciement, faillite, divorces, violences etc.) suivi de suicides, mais aussi de famine purement et simplement comme c’est déjà le cas en Italie, pour ne parler que de pays voisins.

    Oui, la politique délirante imposée en Italie (confinement encore plus policier qu’en France) mène à ce constat effrayant, des milliers d’enfants meurent de faim actuellement. Mais on ne daigne vous parler que de dix ou quinze morts de covid éventuelles (encore on aimerait disposer d’autopsies quasiment interdites …) sur 67 millions de personnes habitant la France) mais pas des cancéreux morts chaque jour (500 par jour en France) et sûrement plus cette année en raison de soins refusés pour cause de fameux virus si mortifère qu’il ne dépassera pas le chiffre habituel de la grippe annuelle, dès que les différents pays auront revu leurs chiffres.

    Et finalement les USA et la Grande-Bretagne avouent la surestimation des morts attribuées au covid !

    Ils ont du mal, nos dirigeants comploteurs : le « en même temps » est seul maitre à bord. Ils veulent partout, (seulement dans le monde soumis à l’OMS), nous convaincre du drame imminent qui nous attend avec cette nouvelle attaque de ce petit virus, nous paniquer jusqu’à faire mettre des masques à la plage … La plage ! Le lieu le plus sûr tant il est aéré, ensoleillé en ce mois de canicule ! Celui où on envoyait les tuberculeux se remettre, Berck ou pour les plus aisés, les Canaries. Souvenez-vous de l’impératrice d’Autriche, la belle Sissi qui a respiré le bon air et profité du soleil, qui en l’occurrence semble tuer le virus via les UV…

    Mais contre cette pandémie gérée par la folie collective, le ministre interdit les promenades solitaires lors du confinement et aujourd’hui le vapotage seul sur la plage interdit est passible d’arrosage de gaz lacrymogènes.

    Bref, en même temps, il faut bien avouer aux commissions d’enquête pas toujours fantoches (aux USA où mentir est plus grave que confiner à tort), que le nombre de morts affiché chaque jour est volontairement surestimé. Nous avions évoqué ce phénomène dans RL il y a quelques semaines.
    Curieuse correction des chiffres de morts par covid en Italie depuis quelques semaines, en Grande-Bretagne et aux USA récemment, et peut être bientôt en France, (on ne sait jamais, nos médecins pourraient accepter d’ouvrir les yeux, à moins qu’ils ne soient masqués aussi) Ils sont aveugles, sourds, muets, car ils ont peut-être voté Macron et ne savent pas faire amende honorable….

    Pourquoi ces aveux ?
    On peut supposer que les gouvernements ayant autorisé le dépassement des subsides aux hôpitaux en cas de Covid trouvent que leurs volontés d’effrayer commencent à leur coûter cher… Mais ce n’est que supposition. En tous cas, ils avouent ! On a surestimé les chiffres !
    Mais comme il faut bien alimenter la peur, on passe des morts aux hospitalisés en réa, puis en service normal ou en ambulatoire (ceux qui consultent pour angoisse de covid … rien ne nous est épargné dans le délire).
    Puis, idée de génie, on teste enfin largement, et miracle les tests sont positifs et permettent d’alimenter la frousse, en comptant sur l’ignorance des populations et des journalistes qui répètent sans état d’âme la propagande officielle.
    Plus on teste, plus on a de positifs (puisque le test est positif à toutes sortes aux coronavirus des années précédentes et à des morceaux de virus morts). Bref on trouve des gens qui ont des traces de leurs vieux rhumes, qui ont peur et qui pour cela se font tester.

    La France a besoin de psychiatres, la crise du Covid19 n’est pas une virose mais une crise de folie collective
    Comme dit un twittos et comme pensent beaucoup, ce n’est plus de masques, de chloroquine ou de tests dont la France et une bonne partie du monde a besoin, mais de Lexomil … ou autre Xanax, de consultations psychiatriques et d’enfermement non pour cause de virus, mais pour folie collective et dérives sectaires.

    Donc ils avouent ! ILS ONT TRICHE ! Ils pourraient rajouter qu’ils trichent encore et de plus en plus …

    Les chiffres de mortalité se dégonflent selon le dr Fauci qui a pourtant été un des principaux manipulateurs de cette pandémie ainsi que selon ses collaborateurs :
    Interrogé par le représentant Blaine Luetkemeyer lors d’une récente audition de la sous-commission parlementaire américaine de surveillance et de réforme sur la crise du coronavirus, le directeur des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) des États-Unis, Robert Redfield a répondu : « Les hôpitaux américains ont une incitation monétaire perverse à augmenter leur nombre de décès par coronavirus ».
    Brett Giroir, du ministère américain de la santé et des services sociaux (HHS), a également reconnu que les hôpitaux américains attribuent des décès de toutes causes au COVID-19 afin de tirer profit des paiements gouvernementaux supplémentaires qui sont liés à cette désignation. M. Giroir a ouvertement reconnu que « les statistiques qu’il reçoit des États sont surévaluées ».
    Apparemment cette incitation économique a aussi existé au temps du sida, car les hôpitaux obtenaient un remboursement plus élevé. Tout finit toujours par se savoir mais trop tard. On approche de la vérité sur l’assassinat de JFK. Combien de décennies ?

    https://reseauinternational.net/le-chef-du-cdc-confirme-quil-existe-une-incitation-economique-perverse-pour-les-hopitaux-a-gonfler-le-nombre-de-deces-dus-au-coronavirus/

    Le CDC, également dans une vidéo, via le DR Fauci, protégé de Clinton et grand représentant de la finance pharmaceutique aux USA, a avoué avoir faussé le nombre de malades atteints de covid. Finalement le covid ne sera pas pire que ce que disaient le Pr Raoult et Trump dont la vraisemblable réélection est peut-être une des raisons de cette folie organisée (ils ne sont pas tous fous).
    En effet, les démocrates menés par l’équipe Clinton et Fauci espéraient bien mettre sur le dos de Trump les morts du covid dont ils ont bien multiplié le nombre à New York, comme ici à Paris en ne soignant pas les vieux et en interdisant la chloroquine qui en aurait sauvé des milliers.

    Une réforme majeure entreprise par le président américain
    Trump les a précédés en proclamant son avis sur la chloroquine et maintenant, il menace leur financement électoral par un décret sur le prix des médicaments qu’il veut ramener à un prix plus normal afin que les américains n’aillent plus au Canada pour les acheter à moitié prix. Il diminuera ainsi le nombre de faillites individuelles liées aux malades cancéreux qui se ruinent pour acheter les nouvelles molécules qui ne marchent bien que sur les dividendes de big pharma et si peu sur les cancers pour une bonne partie d’entre elles. Espérons que ce décret ne soit pas bloqué.

    Enflure statistique

    Ils reviennent tous sur leurs chiffres, mais les médias traditionnels ne diffusent guère cette information. Les italiens ont avoué avoir gonflé outrageusement le nombre de décès lié au covid : le spécialiste de santé italien après réévaluation des chiffres publiés, avoue « seulement 12 % DES MORTS liés au covid ». Quant aux images de charnier présentées en Italie comme celles de victimes de Covid19, elles semblent toutes aussi fausses que les chiffres de patients victimes du virus. Après Timisoara, et l’enfant Aylan sur la plage, on ne s’étonne plus de rien. Néanmoins…
    Le Pr Neil Ferguson, le prophète maléfique au service de Bill Gates, de ses milliards et de ses vaccins, est revenu sur les statistiques, et est passé de 500000 prévus au moment où il a imposé le confinement à la France, l’Angleterre et tous les gogos qui n’ont pas vérifié ou voulu vérifier, à 20000 en Angleterre… Peu importe, le mal a été fait, nous avons été confinés inutilement avec toutes les conséquences dramatiques tant économiques que sanitaires (morts collatérales liées aux soins différés, aux suicides etc.).
    « Enflure statistique » généralisée qui ne les empêche pas de poursuivre et amplifier …Parce que les peuples se réveillent ?

    Taux de décès hebdomadaire aux USA le plus bas de la décennie. Bizarre, vous avez dit bizarre.
    Plus cocasse, si on peut rire (jaune) de leurs mensonges et manipulations, on apprend de ce même CDC qui passe aux aveux, que 2020 a le taux de décès par semaine le plus bas de la décennie.
    En conséquence Colleen Huber, NMD (Naturopathic Medicine Doctor – NdT) se pose légitiment la question et revoit les données en détail dans son article
    Y a-t-il une pandémie ?

    Citons-le :
    « Une pandémie qui exige l’attention du public, et de l’action dans le domaine médical, est une pandémie qui rend de nombreuses personnes malades, qui submerge les ressources sanitaires, et élève le taux de mortalité général au-dessus d’une année ou saison habituelle. L’ère du COVID-19, qui a commencé début 2020 a, aux Etats-Unis, beaucoup retenu l’attention, pour les décès qui se sont produits pendant cette durée. Le COVID-19 a-t-il eu pour conséquence plus de décès (appelé « excès de mortalité ») qu’il n’en serait advenu lors d’une année habituelle ? (…) « Si le COVID-19 est réellement la pandémie mortelle qui est généralement admise, alors le nombre total de décès ne serait pas qu’un peu supérieur à la normale, mais serait bien plus élevé durant la période de son pic d’incidence, parce qu’il n’y a pas de raison pour que des causes de décès autres (maladie cardiaque, cancer, etc.) baissent simultanément. Par conséquent, si les décès, pour une région donnée, n’ont pas augmenté d’une manière significative au-delà de ceux des années précédentes, alors il n’y a pas eu de pandémie, ni même ici une épidémie. »

    « Au contraire, ce qui a été découvert c’est que jusqu’à présent il y a moins de décès par semaine en 2020 que lors de toutes les années depuis 2009. Bien qu’une partie de ce taux de mortalité en baisse puisse être dû au délai de déclaration, ce délai est probablement trop petit pour expliquer le taux de mortalité par semaine beaucoup plus faible en 2020 que lors des années précédentes.
    Il semble qu’il n’y ait pas de pandémie en 2020 du COVID-19 ou d’autre chose, du moins pas aux Etats-Unis. »
    Ou alors sa mortalité a été nettement plus faible que celles des épidémies virales saisonnières banales qui ont sévi depuis plus de 10 ans ne justifiant donc en rien l’hystérie des médias et de nombreux officiels qui nous submerge depuis plus de 6 mois.

    Cette histoire n’a pas fini de faire parler d’elle….

    Nicole Delépine


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique